Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Consul général à Jérusalem"

Correspondant coopération décentralisée
Jacqueline COULON-LASCAUX
Courriel : jacqueline.coulon-lascaux[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Paul GHONEIM
Courriel : jean-paul.ghoneim[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Appui à la municipalité de Beitunia pour un accès renforcé à l’eau potable La Collectivité Eau du bassin rennais et la municipalité de Beitunia ont signé un accord cadre de coopération décentralisée en octobre 2015, lors des assises de la coopéra
Année de première signature de la convention
2015
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2017
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2018
Contexte
Située à 3 km à l'ouest de Ramallah et à 14 km au nord de Jérusalem, Beitunia, 40 000 habitants, est la troisième plus grande ville par sa population dans le Gouvernorat de Ramallah. Beitunia connait un fort accroissement démographique, tant naturel que d’immigration, couramment admis à hauteur de 5 %. En effet, sa situation géographique, à proximité de Ramallah, fait de Beitunia un centre résidentiel attractif pour les travailleurs venu de toute la Cisjordanie, en particuliers depuis les accords d’Oslo, la ville a connu une hausse importante, soudaine et non planifiée, du nombre de ses habitants.
La superficie de Beitunia se compose de 26 174 dunums, dont environ 3 362 dunums ont été classés comme des zones bâties. La barrière de séparation israélienne sépare la zone urbaine d'environ 66% des terres de la ville.
La situation de l'alimentation en eau potable de Beitunia :
L’eau est gérée aujourd'hui en régie par la Mairie, qui achète l’eau en gros à Jerusalem Water Undertaking (JWU), structure intercommunale palestinienne regroupant Jérusalem Est, Ramallah et Al Bireh pour l'adduction et la distribution de l'eau. Cette dernière, s'approvisionne auprès du West Bank Water Department (WBWD), lui-même approvisionné par Mekorot – compagnie nationale de l'eau de l'État d'Israël.
Au vu de l'état du réseau de Beitunia, JWU n'y assure pas directement la distribution, contrairement à ce qui se passe dans les autres communes membres. Cette situation ne pourra évoluer qu'après une remise à niveau du service de l'eau de Beitunia.
L'eau est fournie à la commune par JWU à hauteur de 80 000 m3/mois, 4 jours par semaine. Malgré la hausse très importante de la population, ce volume est resté fixe, ce qui ne permet pas d'atteindre le standard minimum local par habitant de 25 m3/an. La ville fait d'autre part face à de nombreuses difficultés : pression insuffisante sur certains tronçons, pertes d’eau en réseau importantes bien que non clairement comptabilisées… et coupures d’eau régulières, surtout en été.
Le réseau (60 km, 6 500 compteurs, taux de raccordement de 90 %) est en mauvais état mais la mairie manque de données de base (plans et caractéristiques du réseau) pour hiérarchiser les besoins de travaux. Cette situation dégradée l'empêche également d'intégrer la JWU
Historique
La Collectivité Eau du bassin rennais est créée le 1er janvier 2015 et approuve dès le 25 juin 2015 sa nouvelle politique de solidarité internationale sur l’eau envers la Palestine :
- S’engager à travers un projet de coopération institutionnelle avec la commune de Beitunia, visant à l’amélioration de la performance de son service d’eau potable.
Raisons du choix de la Palestine :
- Un territoire non couvert par les partenaires institutionnels rennais, présents plutôt en Afrique ou en Asie,
- Une situation géopolitique sensible où l’eau est un des enjeux du conflit,
- Une compétence assurée par des collectivités locales assez semblables aux Collectivités françaises,
- Un pays situé sur l'une des zones prioritaires d'intervention géographique pour l'Agence de l'Eau Loire Bretagne : le pourtour méditerranéen
Raisons du choix de Beitunia :
- Une Ville qui était en recherche active d'un partenariat avec une ville française sur la thématique de l'eau potable – le lien avec Rennes a été réalisé grâce à la connaissance terrain de l'ONG HAMAP et de l'Agence de l'Eau Adour Garonne,
- Une problématique technique relevant des savoir-faires d’Eau du Bassin Rennais,
- Un enjeu intercommunal qui fait écho aux évolutions structurelles des services de l'eau en France,
- Une gestion en régie de part et d'autres (SPL Eau du Bassin Rennais pour la CEBR et service municipal pour Beitunia)
La convention cadre de partenariat :
Pour élaborer le projet, la Collectivité Eau du Bassin Rennais a organisé la venue d'une délégation de Beitunia, afin de travailler sur un projet de coopération institutionnelle. Cette venue a permis de signer une première convention cadre de partenariat entre la Collectivité Eau du Bassin Rennais et la Ville de Beitunia en octobre 2015 lors des Assises de la coopération franco-palestinienne à l’Institut du Monde Arabe en présence de représentants de l'État Français et du Ministre palestinien des Collectivités Locales.

Lancement des opérations :

Une mission institutionnelle et technique de Rennes s’est rendue à Beitunia en février 2017. Elle a permis de consolider les liens politiques et institutionnels d’une part, mais aussi d’avancer sur les actions techniques à mettre en œuvre d’autre part :
- Partager le lancement de la prestation d'étude confiée au bureau d’étude local Arabtech Jardaneh,
- Valider le choix du logiciel de SIG le plus adapté aux besoins de Beitunia,
- Mieux définir les contours des probables travaux prioritaires à réaliser dès 2017
- Préciser les besoins en formation et renforcement des capacités des équipes techniques municipales chargées de l’exploitation du réseau hydraulique
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
A plus long terme, les objectifs sont les suivants :
- Maintenance et entretien du réseau assumés de façon pérenne par la municipalité
- Equipes municipales réactives et compétentes pour intervenir sur le réseau
- Absence ou réduction conséquente du gaspillage et des pertes d’eau à l’échelle de la ville
- Meilleure gestion du réseau hydraulique permettant in fine l’intégration de Beitunia au Syndicat intercommunal Jérusalem Water Undertaking
- Problématiques liées à la conservation de l’eau et à sa bonne utilisation intégrées par la population
- Capacités de programmation et de planification des futures extensions de réseaux
- Distribution d’une eau en quantité renforcée et de qualité améliorée à la population,
- Suivi municipal régulier de la qualité de l’eau

Objectifs en France :
A travers le lancement de son dispositif loi Oudin en 2015, la Collectivité Eau du bassin rennais vise à devenir l'un des acteurs régionaux majeurs des projets de solidarité internationale dans le domaine de l'eau et de l'assainissement.
La CEBR a pour objectif de créer des synergies et de la transversalité entre acteurs du territoire en intervenant à l'international. La mise en œuvre d'échange d’expériences et de savoir-faire de part et d’autre, contribue à notre rayonnement international, à l’ouverture sur le monde de la société locale et favorise les liens entre les habitants pour une meilleure compréhension mutuelle des enjeux mondiaux, en particulier dans le domaine de l’eau et de l’assainissement.
En outre, les actions et projets menés avec les villes partenaires permettent de mieux faire connaître les atouts de notre territoire.
Description détaillée du partenariat
La Collectivité Eau du bassin rennais et la municipalité de Beitunia ont signé un accord cadre de coopération décentralisée en octobre 2015, lors des quatrièmes assises de la coopération franco-palestinienne à Paris. Les partenaires s’engagent dans cette convention à agir concrètement pour améliorer le fonctionnement du réseau de distribution de Beitunia, et ainsi renforcer l'accès à l'eau potable pour sa population grâce à une réduction des pertes en eau sur le réseau.
Le projet a deux objectifs principaux :
1. Améliorer le fonctionnement du réseau et réduire les pertes par la réalisation d'un schéma directeur définissant les travaux prioritaires, puis la réalisation desdits travaux y compris en zone C,
2. Former et professionnaliser les agents de la régie de Beitunia à l'exploitation de leurs réseaux, notamment à partir d'échanges avec les services d'Eau du Bassin Rennais.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
EAU DU BASSIN RENNAIS, Beitunia, HAMAP-Humanitaire
Bénéficiaire(s)
En Palestine , les bénéficiaires finaux du projet sont les 40 000 habitants de la Ville de Beitunia. 3 techniciens municipaux du service des eaux bénéficieront d’une formation approfondie. En France, les habitants du bassin rennais seront sensibilisés au contexte de l’eau en Palestine à l’occasion de publications et de manifestations régionales organisées sur le territoire lors de la journée de l’eau, ou de la semaine de la solidarité par exemple.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Beitunia Territoires palestiniens Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Beitunia ABOUR Madhat Directeur du département eau et énergie, Mairie de Beitunia urban.paleng2008@yahoo.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
EAU DU BASSIN RENNAIS Icone d'une loupe



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 22000 2017
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 22000 2018
EAU DU BASSIN RENNAIS 24904 61904 2017
EAU DU BASSIN RENNAIS 0 61904 2018
Collectivités et partenaires étrangers 9000 2017
Collectivités et partenaires étrangers 9000 2018
Agence de l’Eau Loire-Bretagne 98905 2017
Société publique Locale Eau du bassin rennais 3000 2017
Société publique Locale Eau du bassin rennais 3000 2018




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013