Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Buenos Aires"

Correspondant coopération décentralisée
Eric BOURLAND
Courriel : eric.bourland[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Yann LORVO
Courriel : yann.lorvo[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Coopération Brest - Terre de Feu
Année de première signature de la convention
2016
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Attractivité des territoires
Sous-sous-thématique d'intervention
Pôles de compétitivité, clusters, filières

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2017
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2018
Contexte
L’océan et les mers représentent la majeure partie de notre planète, couvrant plus de 70% de la surface de la Terre. Ce sont des espaces indispensables au développement de la vie et la survie des êtres humains. Cela se traduit également par le fait qu'ils supportent 70% des échanges internationaux et que plus de 60% de la population mondiale vit à moins de 150km des côtes.

Comme souligné par la plateforme « Océan et climat » en amont du rendez-vous international de la COP 21, bien qu’il soit un élément-clé de la machine climatique planétaire, l’océan a jusqu’ici été relativement absent des discussions sur le changement climatique. Intégrer l’océan parmi les enjeux et les défis discutés dans le cadre des négociations climatiques apparaît donc aujourd’hui, pour l’ensemble des acteurs réunis au sein de la Plateforme Océan et Climat, comme une réelle nécessité.

Dans ce contexte, il apparaît comme logique que Brest Métropole, à la fois membre de la Conférence permanente des villes portuaires périphériques, de la Conférence des villes de l’Arc Atlantique et de l’Association Internationale des villes portuaires, vise à renforcer la coopération scientifique et économique à l’échelle de l’Atlantique, à approfondir les débats sur les ressources marines et à mettre en œuvre les stratégies nationales et supranationales liées à la croissance bleue.

Pour cela, les villes maritimes jouent un rôle majeur à travers leur action pour le développement de leur territoire, leur connaissance des enjeux locaux et leur capacité à mobiliser les acteurs, qu’ils relèvent du secteur privé ou public. Dans ce domaine, Brest Métropole et son Technopôle apparaissent comme porteurs, pouvant promouvoir un réseau d’entreprises innovantes de toutes tailles en pointe sur le thème de l’économie bleue.

Aujourd’hui l’objectif est de favoriser l’accès à la ressource, la recherche, l’application de nouvelles technologies et l’innovation, appliqués à des secteurs stratégiques tels que les technologies de l’information, la sécurité et l’efficacité du transport, les services et techniques pour la gestion des zones et territoires maritimes, l’énergie et l’exploitation des ressources marines, générant des données et des outils de gestion qui permettent une gestion plus durable et à long terme de notre patrimoine maritime et touristique.
Historique
Brest, située à l'extrême ouest de l'Europe et au croisement des routes maritimes européennes, est une ville qui, par la diversification de ses activités portuaires et militaires, a su se transformer en un centre d’excellence en sciences et technologies de la mer, reconnu à l’échelle mondiale.

La Province de Terre de Feu possède un des territoires maritimes les plus importants de la planète, au vu de sa position géographique et sa biodiversité marine, abritant des espèces telles que les loutres de Patagonie, les loutres de mer, les otaries à crinière, les dauphins (y compris les orques), les dauphins de Commerson, les baleines et les phoques.

Parmi ses particularités, on notera la Réserve Côte Atlantique, qui abrite, pendant l’hiver boréal une grande concentration d’oiseaux de régions néotropicales. 43% du total de la population d’Amérique du Sud de bécasse de mer, 13% de la population totale du continent de bécasseau maubèche et 32% de la population de la côte atlantique de bécasseau à croupion blanc habitent cette zone.

La ville d’Ushuaia est une porte d’entrée de l’Antarctique de par sa position stratégique à 1000km de distance de la Péninsule Antarctique et par ses infrastructures et services touristiques répondant aux besoins des embarcations et de leurs passagers. La proximité de la péninsule se révèle d’autant plus importante lorsque l’on considère les caractéristiques géographiques de la zone, où se concentre une diversité majeure d’espèces, tout en présentant l’avantage d’être la zone la plus accessible pour les bateaux qui rejoignent la Péninsule. Plus de 90% des touristes qui voyagent vers le continent blanc passent par le port d’Ushuaia.

Au cours de l’année 2016, les premiers échanges entre Brest métropole et la Province de Terre de Feu ont eu lieu à l’occasion de la Sea Tech Week, semaine internationale des sciences et technologies marines organisée à Brest. Une délégation brestoise s’est ensuite rendue en Argentine afin de renforcer ces liens et d’identifier des thématiques majeures d’intérêt commun dans le domaine de la croissance bleue, qui sont au nombre de trois :

- Aquaculture et bioressources marines
- Transport maritime durable
- Valorisation du patrimoine maritime et tourisme
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Renforcement des coopérations à l’échelle locale, nationale et internationale (à l’échelle de l’Atlantique)
Renforcement des capacités, de la transversalité et de la coopération entre acteurs de la recherche et de l’industrie

Objectifs en France :
Renforcement des coopérations à l’échelle locale, nationale et internationale (à l’échelle de l’Atlantique) - Renforcement de la place de Brest en tant « Ville atlantique »
Renforcement des capacités, de la transversalité et de la coopération entre acteurs de la recherche et de l’industrie
Description détaillée du partenariat
Le projet vise à renforcer les coopérations entre les acteurs scientifiques et économiques de Brest et des
municipalités de la Province de Terre de Feu, Antarctique et Îles de l’Atlantique Sud, agissant dans le domaine de l’économie maritime. Il s’agit de mettre en œuvre les cadres stratégiques relatifs à la croissance bleue, respectivement la stratégie maritime atlantique de l’Union européenne et la stratégie Pampa Azul initiée à l’échelle nationale argentine, à travers le développement de projets thématiques structurants.
En se concentrant sur les spécificités de nos territoires maritimes, le projet s’attachera principalement à renforcer les coopérations entre acteurs universitaires et les institutions des deux territoires afin de répondre de manière conjointe aux enjeux de l'attractivité, le tout dans le cadre de la plateforme «océan et climat » de la COP 21.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Brest métropole, Provincia de Tierra del Fuego, Antartida e Islas del Atlantico Sur
Bénéficiaire(s)
Les bénéficiaires directs du projet sur les deux territoires seront: - les décideurs politiques - les acteurs de l'enseignement et de la recherche - les entreprises - les populations locales

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Provincia de Tierra del Fuego, Antartida e Islas del Atlantico Sur Argentine commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Provincia de Tierra del Fuego, Antartida e Islas del Atlantico Sur Walter Bogado Vice-secrétaire en charge d'études transversales en sciences et technologies wbogado72@gmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Brest métropole commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 8000 2017
Brest métropole 8000 2017
Collectivités et partenaires étrangers 16000 2017




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013