Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Alger"

Correspondant coopération décentralisée
Hubert OLIE
Courriel : hubert.olie[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Gregor TRUMEL
Courriel : gregor.trumel[at]diplomatie.gouv..fr
Titre
APPUI A LA DÉFINITION D'UNE STRATÉGIE DE REVITALISATION DE LA CASBAH D'ALGER ET PROGRAMMATION DU PALAIS "DAR EL HAMRA"
Année de première signature de la convention
2017
Thématique d'intervention
Culture et Patrimoine
Sous-thématique d'intervention
Patrimoine
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Economie durable Attractivité des territoires Tourisme 1
Education, Social et Recherche Insertion sociale 2
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2018
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2019
Contexte
La médina d’Alger (dite Casbah d’Alger) continue de subir une dynamique de dégradation de son tissu urbain amorcée dans les années 60. Les facteurs de cette involution sont multiples (absence d’entretien et sur-occupation des bâtiments menant à une insalubrité accrue, blocages fonciers compliquant les interventions publiques de restauration, pertes des savoir-faire traditionnels, manque d’application des dispositifs de protection existants, multiplicité des acteurs institutionnels, etc.) et aggravés par la déprise urbaine de ce quartier qui se traduit notamment par la disparition de toute dynamique économique et immobilière à l’intérieur de son tissu.
L’adoption récente du Plan Directeur d’Aménagement et d’Urbanisme d’Alger place la mise en valeur de la Casbah au cœur d’une stratégie ambitieuse d’ouverture de la métropole algéroise à l’international.
Désormais priorité nationale, le « projet Casbah » a été confié à la Wilaya d’Alger (jusqu’en 2016 c’était le Ministère de la Culture qui en avait la responsabilité). Aussi cette-dernière déploie-t-elle de nombreux efforts pour la protection et la gestion de l’état de conservation de la Casbah, avec d’importants défis à relever, notamment au niveau d’une approche nationale coordonnée de tous les acteurs concernés et d’une approche participative résolument ouverte aux associations locales particulièrement actives dans la Casbah depuis de nombreuses années.
Historique
Classée Patrimoine National depuis 1997, la Casbah d'Alger figure sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1992 pour sa Valeur universelle exceptionnelle (critères 2 et 5). Depuis 2003, elle fait l’objet d’un secteur sauvegardé, décrété par l’État algérien, dans lequel s’appliquent les dispositions de la loi algérienne sur le patrimoine (loi 98.04) et du Plan Permanent de Sauvegarde et de Mise en Valeur (promulgué en 2012). La création de l’Office National de Gestion et d’Exploitation des Biens Culturels (OGEBC) en 2008, puis celle de l’Agence Nationale des Secteurs Sauvegardés (ANSS) en 2013 ont permis d’entamer la mise en œuvre d’un plan d’urgence (confortement et mise hors d’eau de nombreux bâtiments) adossé à un fonds spécial, mais n’ont pas suffi à enrayer l’effritement de la Casbah, pas plus qu’ils n’ont débouché sur la mise en place d’une structure permanente de projet dédiée.

Inquiets de cette situation, le Ministère de la Culture algérien et le Comité du Patrimoine Mondial, ont organisé une réunion internationale d’experts à Alger en janvier 2018. Cet évènement, ouvert aux scientifiques et professionnels du patrimoine algériens et à la société civile, a permis de dresser un bilan des actions engagées depuis 20 ans et de définir les actions à mettre en œuvre pour enrayer les dynamiques de dégradation actuelles. Les principaux axes retenus sont :
1. la définition d’une vision à long terme pour la Casbah d’Alger afin d’orienter les actions de sauvegarde et de mise en valeur
2. la revitalisation du tissu socio-économique à travers l’élaboration d’une stratégie de relance des activités commerciales et productives et de diversification sociale
3. L’intégration de tous les acteurs pertinents au processus de projet de revitalisation : écoles et universités, professionnels du bâtiment, secteur de l’artisanat, etc.
4. la vigilance quant à l’articulation et la cohérence entre l’objectif de mise en valeur de la Casbah et les grands projets en cours de réalisation en centre-ville d’Alger (mutation du port et réaménagement de la Place des Martyrs entre autres)
5. le renforcement du mécanisme de suivi, notamment par la mise en place d’une structure technique dédiée au projet de mise en valeur de la Casbah et garante du rythme et de la qualité des travaux. Le Comité du Patrimoine mondial s’engage pour sa part à des missions d’appui technique semestrielles

Le programme de coopération décentralisée entre la Wilaya d’Alger et la Région Île-de-France (accord signé le 23 mars 2017) entend répondre aux recommandations du Comité du Patrimoine Mondial et du Ministère de la Culture algérien tout en s’insérant dans le dispositif existant.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
- accélérer de la prise de décision et de la mise en œuvre des projets par la Wilaya d'Alger
- désenclaver socialement le quartier et revitaliser son tissu socioéconomique
- renforcer la présence et la visibilité de l’opérateur dédié à la Casbah (notamment auprès de la société civile)
- relancer la campagne de réhabilitation du bâti
- Réplicabilité de la structure dans les autres secteurs sauvegardés d’Algérie
- Contribution de la structure à la formation d’un corps d’architectes-urbanistes algériens spécialisés dans le Patrimoine

Objectifs en France :
- Rayonnement des savoir-faire territoriaux en matière de valorisation du patrimoine et de renouvellement urbain
- Renforcement des connaissances franciliennes concernant la Casbah d'Alger
- Nouvelles opportunités pour les bureaux d'études français à l'occasion du lancement d'un concours international sur le secteur Dar el Hamra / Place des Martyrs
- Renforcement des échanges culturels franco-algériens
Description détaillée du partenariat
Le projet dans son ensemble porte sur la sauvegarde et la mise en valeur de la Casbah d’Alger.
Il consistera à traiter cette question selon trois axes :
- l’accompagnement de la Wilaya dans l’élaboration d’une stratégie de revitalisation de la Casbah par la mise en place d’une structure de projet dédiée, comprenant notamment l’installation d’un expert français à Alger (action 1), l’appui à la définition de la stratégie et de son plan d’action (action 3), et la création d’un dispositif expérimental d’urbanisme tactique et participatif (action 4);
- l’appui au projet de reconversion du Dar El Hamra en équipement culturel métropolitain et son insertion urbaine dans la Place des Martyrs (actions 5 et 6);
- le partage d’expériences en Île-de-France (action 2) qui nourrira la réflexion sur les deux axes précédents .
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Conseil régional d'Ile-de-France, WILAYA D'ALGER, INSTITUT D'AMENAGEMENT ET D'URBANISME
Bénéficiaire(s)
- Wilaya d’Alger et Ministère de la culture algérien (notamment à travers l’Agence Nationale des Secteurs Sauvegardés) - Jeunes professionnels algériens - Associations locales et habitants de la Casbah - Investisseurs publics et privés en Algérie - Jeune professionnel francilien - Institut d'Aménagement et d'Urbanisme d'Île-de-France - Entreprises et bureaux d'études franciliennes

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
WILAYA D'ALGER Algérie commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
WILAYA D'ALGER SLIMANI DAGCI Fatima Conseillère du Wali slimanidagci@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil régional d'Ile-de-France commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 70000 2018
Conseil régional d'Ile-de-France 125020 2018
Collectivités et partenaires étrangers 102500 2018




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013