Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ouagadougou"

Correspondant coopération décentralisée
Marion ANVROIN
Courriel : marion.anvroin[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BARBOT
Courriel : laurent.barbot[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Intitulé du projet « Réveiller les archives : Conserver, pour explorer la mémoire et éclairer le présent ». Programme de coopération interdépartemental et pluri acteurs autour du renforcement de la gestion des archives décentralisées dans l’ensemble
Année de première signature de la convention
2017
Thématique d'intervention
Culture et Patrimoine
Sous-thématique d'intervention
Patrimoine
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Culture et Patrimoine Francophonie 1
Education, Social et Recherche Jeunesse & genre 2
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2018
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2020
Contexte
En février 2017, un atelier présidé par la Secrétaire générale de la présidence, autorité de tutelle du Centre national des archives, validait le tableau de gestion des archives communales établi par un groupe de travail animé par l’association Archivistes sans frontières. Ce référentiel de gestion établit les différents types de documents produits par les communes, leur mode de tri et leur temps de conservation. Ce calendrier de conservation, terme usité au Burkina Faso pour ce genre de document, doit être maintenant diffusé et expliqué aux collectivités. Les moyens de conservation des documents dans les communes doivent faire l’objet d’audits. En effet, une simple armoire peut suffire à conserver les archives dans une commune rurale mais des salles d’archives, à l’abri des possibles dégradations (insectes, pluie, inondations…) sont indispensables dans les villes.

En même temps, il est apparu une demande forte des collectivités du Burkina Faso pour une meilleure formation pratique des fonctionnaires en charge des archives, des archivistes professionnels, ainsi qu’une sensibilisation des élus et des populations en particulier par le moyen de valorisation culturelle comme la diffusion d’expositions ou de spectacles pouvant être donnés au plus près des publics en particulier le public scolaire. Le volet formation des archivistes est confié au Burkina à l’Ecole Nationale d’Administration et de la magistrature. Une action en faveur de la mise en pratique des enseignements de cette école semble nécessaire.

La décentralisation avec en particulier la création des communes rurales est récente au Burkina Faso. Une des conditions de la bonne mise en œuvre de ces réformes est la bonne gestion des archives à la fois pour une bonne gouvernance et pour la préservation de la mémoire collective. Les actions de ce projet prévues sur trois ans permettront d’évaluer son impact sur les pratiques dans les communes.
Historique
Les Archives départementales de l’Aude mènent depuis 1999 une politique de coopération technique avec le Centre National des Archives (CNA) du Burkina Faso. Il s’agissait, par des échanges réguliers, d’apporter un soutien logistique aux archivistes du C.N.A., de proposer des formations ciblées et d’établir un dialogue régulier sur nos différentes pratiques professionnelles.

Plus spécifiquement, cette coopération s’articulait autour de 3 axes de travail :
- Echanges autour des pratiques archivistiques (Ainsi des formations à Ouagadougou et dans l’Aude ont été dispensées).
- Promotion des patrimoines (réalisation d’une exposition, accompagnée d’une publication, sur « Les chefs au Burkina Faso).
- Soutien la mise en œuvre du programme de bonne gouvernance de l’Etat burkinabé en matière d’archives (vise à construire des systèmes d’archivage efficaces pour appuyer la modernisation de l’État).

La maitrise d’œuvre de ce partenariat était assurée par l’association des archivistes français (AAF) sur financements du département de l’Aude. Par ailleurs, le Conseil départemental de l’Aude et le CNA ont réalisé une exposition « les chefs au Burkina Faso , des origines à l’indépendance » s’appuyant sur l’histoire de la chefferie pour croiser les regards sur une histoire commune : la colonisation.

La montée en charge des collectivités dans la gestion des archives ouvre aujourd’hui un champ plus large d’intervention institutionnelle dans ce domaine. Aussi le Conseil départemental de l’Aude, en lien avec le département de la Vienne, souhaite renouveler son engagement dans ce projet dans un cadre décentralisé. Si les partenaires historiques de la coopération restent parties prenantes (CNA, MATD), le présent programme propose de concentrer nos actions de coopération en lien étroit avec les collectivités du Burkina Faso et en premier lieu avec la ville de Ouagadougou et la Région Centre.

Courant 2017, lors de réunions de travail regroupant les représentants de l’ensemble des partenaires, un diagnostic commun a été établi avec l’adoption d’un référentiel d’intervention selon 4 axes stratégiques dans l’objectif d’améliorer la gestion et l’animation des archives.

En octobre 2017, sous l’égide du Président du Faso, un accord de coopération a été signé par les partenaires au projet dans le cadre des assises de la coopération décentralisée de Ouagadougou.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
4 grands objectifs sont visés :
- Accompagnement de la décentralisation au Burkina Faso et sensibilisation des exécutifs locaux et des agents des collectivités territoriales dans le domaine des archives.
- Formation professionnelle et développement des compétences.
- Valorisation des archives.
- Soutien de la mise à niveau des équipements de conservation.

Objectifs en France :
- renforcer la capacité des acteurs français à travailler conjointement sur des projets à long terme
- sensibiliser le public à une histoire commune à nos deux pays
- faire travailler des étudiants français avec leurs homologues burkinabé
- faire des archives un outil de mémoire notamment vis-à-vis de la jeunesse et d’un public éloigné de l’accès à la connaissance aussi bien en France qu’au Burkina Faso.
Description détaillée du partenariat
En 2017, sous l’égide du Président du Faso, un accord de coopération a été signé entre les Départements de l’Aude et de la Vienne, le M.A.T.D, la Région Centre, la ville de Ouagadougou, le CNA, Archivistes Sans Frontière et l’ONG Saaba. Les partenaires se sont engagés dans un partenariat triennal (2018/2020) qui vise à développer les échanges d’expériences, le transfert de savoir-faire et le développement de projets dans les domaines des archives. Les partenaires ont élargi cette coopération aux associations de collectivités pour répliquer les résultats dans tout le pays. Mobilisation de l’expertise des Départements français en matière de gestion archivistique pour contribuer à l’évolution des pratiques des élus et des professionnels burkinabé, à l’accompagnement de la décentralisation, la mise à niveau des équipements de conservation et la valorisation culturelle des archives.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Mairie de Ouagadougou, Conseil départemental de la Vienne
Maître(s) d'ouvrage
Conseil départemental de l'Aude, Conseil régional du centre, saaba, Centre National des Archives (CNA), Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation (MATD), Association des Municipalités du Burkina Faso (AMBF), Association des Régions du Burkina Faso (ARBF), Collectif des Ar
Bénéficiaire(s)
L’ensemble des populations des communes du Burkina Faso Les populations de la ville de Ouagadougou et de la Région Centre. Les élus des collectivités et l’administration centrale Les fonctionnaires territoriaux en charge de la gestion des archives. Le grand public, et en particulier les jeunes, impacté par le travail du collectif d’artistes et la mise en œuvre des actions de valorisation des archives par le biais du service éducatif.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Mairie de Ouagadougou Burkina Faso commun.ico.loupe.alter
Conseil régional du centre Burkina Faso commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Mairie de Ouagadougou Ouedraogo Sidonie Archiviste sidoniekyelem@yahoo.fr
Conseil régional du centre timtore eric president itec_s@hotmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental de l'Aude commun.ico.loupe.alter
Conseil départemental de la Vienne commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 10000 2018
Conseil départemental de l'Aude 13000 2018
Conseil départemental de la Vienne 13000 2018
Collectivités et partenaires étrangers 5250 2018
Institut francais de Paris 7000 2018




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013