Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Rabat"

Correspondant coopération décentralisée
Frédérick BOUIN
Courriel : frederick.coopdec[at]gmail.com
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Bertand COMMELIN
Courriel : bertrand.commelin[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Élaboration de la stratégie de promotion de la construction durable dans la région Casablanca-Settat en s’inspirant de l’expérience francilienne et en faisant appel à son expertise.
Année de première signature de la convention
2016
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Energie
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Economie durable Aménagement du territoire et transports Habitat et logement 1
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2018
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2019
Contexte
L’écoconstruction est une démarche qui vise à mieux intégrer le bâtiment dans l’environnement qui l’entoure. La construction durable quant à elle est une notion qui est apparue depuis une trentaine d’années dans le secteur du bâtiment et qui consiste en la construction des bâtiments selon les principes de développement durable en diminuant la consommation des ressources (eau, énergie, bois, etc.) et en favorisant le développement local du milieu d’insertion du bâtiment.
Etant dans un contexte énergétique et hydrique contraignant, le Maroc choisit de s’inscrire dans la voie du développement durable pour la promotion de l’efficacité énergétique, l’utilisation des énergies renouvelables et la préservation des ressources naturelles.
De ce fait, la région Casablanca-Settat ambitionne de s’inscrire dans une dynamique d'efficacité énergétique et d’en faire un modèle à reproduire à l'échelle du Maroc en vue d'atteindre les objectifs de la stratégie énergétique nationale en termes d'efficacité énergétique (réduction de 12 % de la consommation énergétique totale à horizon 2020). La région s’adresse en priorité au secteur de la construction car elle connait une concentration importante des industries de ce secteur et une activité importante de ses acteurs (promoteurs immobiliers, entreprises de construction, bureaux de contrôle, etc.). Elle vise à les accompagner afin de promouvoir la construction durable sur son territoire.

Le présent projet est élaboré pour répondre à ce besoin en faisant appel à l’expérience et à l’expertise de la région Île-de-France dans le domaine, en s’inscrivant dans le cadre du partenariat engagé fin 2016 entre la région Casablanca-Settat et la région Île-de-France et qui inclut les interventions conjointe en matière de développement durable.

La région Île-de-France a choisi d’être un acteur majeur de la transition énergétique et place, entre autre, le développement durable au cœur de son action. Les actions qui seront développées dans ce projet auront pour objectif d’accompagner la région de Casablanca dans la définition et la mise en œuvre de sa propre stratégie de soutien à la construction durable et d’échanger autour des potentiels de la région qui pourront être exploités pour atteindre ses objectifs dans ce domaine.
Historique
La région Casablanca-Settat a adopté son plan de développement régional le 6 mars 2017. Ce plan s’intéresse à l’environnement comme axe stratégique parmi 4 autres axes.
Dans ce plan régional, un programme est dédié à l’appui à l’écoconstruction dont les objectifs sont l’optimisation énergétique de 500 bâtiments pilotes/an dans la région à l’horizon 2030 et particulièrement les bâtiments administratifs, hospitaliers, scolaires et hôteliers (surface moyenne de 1500 m2). Ce qui revient à une optimisation estimée en moyenne à 154 000 DH/bâtiment et une économie de 5% de la facture énergétique à l’horizon 2030. La région envisage de promouvoir l’écoconstruction à travers la Création d'un fond Régional pour la mise en place d'un prêt énergétique à taux zéro, afin d'encourager les intervenants du secteur du BTP et les collectivités locales à intégrer les mesures d‘efficacité énergétique dans leurs projets.
Pour atteindre cet objectif la région prévoit la préparation d’une stratégie pour la promotion de la construction durable qui sera traduite en un plan d’action permettant de réaliser les résultats envisagés par le programme de l’appui à l’écoconstruction.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
A long terme, le projet permettra de faire de la région de Casablanca-Settat un territoire clairement inscrit dans une démarche de développement durable et qui encourage ses acteurs à faire de celui-ci une priorité. En effet, la stratégie développée à l’issue de ce projet permettra de définir une feuille de route à suivre par la région afin d’atteindre les objectifs précités.

Objectifs en France :
Description détaillée du partenariat
Le projet consiste en l’élaboration de la stratégie de promotion de la construction durable dans la région de Casablanca-Settat en vue d’appuyer l’écoconstruction et de soutenir ses acteurs sur le territoire.
Il comporte 4 actions :
- Travaux de préparation de la stratégie, où la région de Casablanca-Settat fera appel à l’expérience et à l’expertise francilienne.
- Table ronde dédiée à la construction durable en marge du SMAP IMMO organisé à Paris : cette rencontre entre acteurs de la construction marocains et franciliens permettra d’échanger les bonnes pratiques et les réalisations de chaque territoire en matière de développement durable.
- Colloque de capitalisation et de validation de la stratégie organisé à Casablanca, destiné à engager les parties dans sa mise en œuvre.
- Suivi pour la mise en œuvre opérationnelle de la stratégie adoptée.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Cluster EMC, Construction 21 France
Maître(s) d'ouvrage
Conseil régional d'Ile-de-France, Conseil de la Région Casablanca-Settat
Bénéficiaire(s)
Le projet est destiné à répondre aux besoins d’une population cible directement concernées par les résultats des actions prévues à savoir : - les professionnels de l’industrie des matériaux de construction ; - les maîtres d’ouvrage ; - les architectes ; - les promoteurs immobiliers ; - les bureaux de contrôle ; - les institutionnels.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Conseil de la Région Casablanca-Settat Maroc commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Conseil de la Région Casablanca-Settat OUALIM El Mostafa Conseiller du Président oualim.elmostafa@gmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil régional d'Ile-de-France commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 19850 2018
Conseil régional d'Ile-de-France 19850 2018
Collectivités et partenaires étrangers 39335 2018




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013