Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Consul général à Jérusalem"

Correspondant coopération décentralisée
Jacqueline COULON-LASCAUX
Courriel : jacqueline.coulon-lascaux[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Paul GHONEIM
Courriel : jean-paul.ghoneim[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Extension et sécurisation de l’alimentation en eau potable de la ville de Beit Fajjar. Beit Fajjar dispose d’un réseau ancien d’eau potable qui ne dessert que 70% de la population et connait des pertes en eau dans le réseau de 40%. Le projet vise
Année de première signature de la convention
2018
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2018
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2019
Contexte
La commune de Beit Fajjar est située à 15 kilomètres au sud de Bethlehem et compte 15 000 habitants. Sur son territoire sont installées 140 entreprises d’extraction et de taille de pierres et de matériaux de construction. La consommation de l’eau potable est de 34 000 m3/mois dont 16 000 utilisés par les industries et 19 000 consommées par les ménages. La consommation par jour et par habitant pour les usages domestiques est donc d’environ 45 litres (à comparer au standard recommandé par l’OMS de 150 l/j/hab.)
Actuellement, Beit Fajjar dispose d’un réseau ancien d’eau potable qui ne dessert que 70% de la population et connait des pertes en eau dans le réseau de 40%.
La ressource en eau provient d’un achat à la société israélienne Mekarot via un château d’eau qui n’arrive pas à être approvisionné sur de longues périodes de l’année compte tenu de l’insuffisance de pression dans le réseau.
Le prix de l’eau est de 5 NIS par mètre cube pour les particuliers et de 8 NIS pour l’usage industriel.
Historique
Dans le cadre de sa convention de partenariat entre PWA et l’Agence de l’Eau Adour Garonne (AEAG), cette dernière a déjà réalisé une étude de préfaisabilité pour l’assainissement de la ville de Beit Fajjar et des villages environnant.
A l’issue de cette étude, AEAG été saisie par le Maire de Beit Fajjar des problèmes d’accès à l’eau dans sa ville et a sollicité l’Agence de pour une coopération décentralisée dans le domaine de l’AEP.
Compte tenu de contacts qui avaient été établis antérieurement par le village Emmaüs de Lescar avec Beit Fajjar, AEAG a pris contact avec les villes de Lescar et Billère qui ont décidé d’établir un partenariat avec la ville de Beit Fajjar pour financer un projet d’amélioration de l’accès à l’eau potable pour les habitants de cette commune.
Les premières bases de ce partenariat ont été confirmées par une délégation d’élus de Lescar et Billère qui s’est rendue à Beit Fajjar en novembre 2017.
AEAG a de son côté confirmé sa volonté d’assister techniquement le projet et de participer à son financement.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Le présent projet vise une première année de travaux prioritaires qui seront identifiés à l’issue du schéma directeur. L’objectif est de poursuivre la coopération décentralisée pour au moins 3 années afin de réaliser la totalité des travaux nécessaires à l’équipement complet du système d’alimentation en eau potable.
Les actions de formation et de sensibilisation et plus généralement de renforcement des capacités techniques ont pour objectifs de pérenniser la bonne gestion technique, économique et financière du réseau.

Objectifs en France :
Grâce au dispositif loi Oudin, les collectivités françaises partenaires visent à devenir des acteurs régionaux majeurs des projets de solidarité internationale dans le domaine de l'eau potable.
La mise en œuvre d'échange d’expériences et de savoir-faire de part et d’autre, contribue au
rayonnement international, à l’ouverture sur le monde de la société locale et favorise les liens entre les habitants pour une meilleure compréhension mutuelle des enjeux mondiaux, en particulier dans le domaine de l’eau.
En outre, les actions et projets menés avec les villes partenaires permettent de mieux faire connaître les atouts de notre territoire.
Se situant dans le cadre de la coopération décentralisée, il s’agit de multiplier les occasions d’échanges entre les élus et les acteurs associatifs et techniques des territoires français et palestiniens
Description détaillée du partenariat
Le présent projet concerne la première année d’une coopération décentralisée qui est prévue pour 3 ans.
Ce premier volet comprend la réalisation d’un schéma directeur visant à faire un inventaire détaillé de l’existant et la définition technique et financière des travaux à réaliser pour sécuriser l’alimentation en eau potable à Beit Fajjar.
Les travaux prioritaires identifiés par le schéma directeur seront menés pour réhabiliter les tronçons de réseau fuyards et l’étendre à des quartiers non encore raccordés.
Une pompe sera installée pour pallier la faible pression du réseau afin d’assurer le remplissage du château d’eau. Des compteurs d’eau seront posés pour identifier les pertes dans le réseau.
Le projet prévoit également des actions de formation pour renforcer les capacités de la municipalité pour la gestion administrative, financière et technique du système AEP.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Lescar, Municipalité de Beit Fajjar, HAMAP-Humanitaire
Bénéficiaire(s)
Les bénéficiaires du projet sont pour l’essentiel les 15 000 habitants de Beit Fajjar qui disposeront d’un accès à l’eau amélioré. Les industriels sont également concernés par le projet quant aux économies d’eau , sachant qu’ils sont aujourd’hui tous raccordés au réseau AEP. Côté français le village d’Emmaüs de Lescar sera associé au projet avec la volonté de sensibiliser habitants de la région autour des thèmes de la coopération internationale, notamment décentralisée.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Municipalité de Beit Fajjar Territoires palestiniens commun.ico.loupe.alter
Palestinian Water Authority (PWA) Territoires palestiniens commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Municipalité de Beit Fajjar Taqatqa Akram Maire fajjar2006@yahoo.com
Palestinian Water Authority (PWA) Abdo Nujoud Directrice relations internationales

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Lescar commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 45000 2018
Lescar 15000 249630 2018
Collectivités et partenaires étrangers 30000 2018
Agence de l'eau Adour Garonne 230000 2018




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013