Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "AMBASSADE DE FRANCE A TUNIS"

Correspondant coopération décentralisée
Pierre-Yves SONALET
Courriel : pierre-yves.sonalet[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Valéry FRELAND
Courriel : valery.freland[at]diplomatie.gouv.fr

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ouagadougou"

Correspondant coopération décentralisée
Marion ANVROIN
Courriel : marion.anvroin[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BARBOT
Courriel : laurent.barbot[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
La mobilité internationale des jeunes comme vecteur de rapprochement entre territoires
Année de première signature de la convention
2016
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Jeunesse & genre
Sous-sous-thématique d'intervention
Jeunesse, mobilité et protection de l'enfance

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière Gouvernance locale et appui institutionnel Gouvernance et démocratie locales 1
Culture et Patrimoine Patrimoine 2
Culture et Patrimoine Francophonie 3
Education, Social et Recherche Education, emploi, formation professionnelle 4
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2018
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2019
Contexte
Fort de la conviction que la jeunesse constitue un atout pour l’avenir d’un territoire, le conseil départemental de l’Aude met tout en œuvre pour que les jeunes audois trouvent dans le département les meilleures conditions d’épanouissement et d’inclusion sociale. Le département considère l’ouverture au monde et la mobilité internationale des jeunes comme essentielle pour permettre de mieux comprendre leur environnement et faciliter leur insertion dans la vie active. Aussi, la majorité départementale a décidé de mettre en œuvre divers outils qui permettent de faciliter l’accès à la mobilité des jeunes en général et plus particulièrement des jeunes en difficultés. Les instances participatives de la jeunesse permettent de recueillir les attentes des jeunes et de les traduire par des dispositifs départementaux. C’est notamment le cas du Conseil Départemental des Jeunes, créé en 2016, dont une des ambitions est de favoriser la connaissance de l’autre, l’interculturalité et la mobilité internationale. La politique de coopération internationale du Département, s’efforce donc de répondre aux attentes des jeunes en développant des actions spécifiques pour ce public dans son action extérieure. Dans le cadre de ses coopérations décentralisées avec la Tunisie, le Burkina Faso et le Liban notamment, le Département fait une large place à la question de la jeunesse, son ouverture aux autres et son engagement dans la société. Avec la Municipalité de Sousse, nous menons une action pour mobiliser la jeunesse et développer la participation citoyenne en instaurant un dialogue vivant et productif entre les jeunes et les élus. Avec la Municipalité de Zgharta Ehden au Liban notre coopération sur la gestion des ressources en eau et le développement touristique, comprend une forte participation des jeunes à la définition des priorités de développement local. Enfin, les 3 volets du programme de coopération avec les autorités locales burkinabées proposent systématiquement des actions spécifiques à développer avec les jeunes. Sur le territoire audois, la politique internationale du département s’attache à diffuser les valeurs de la solidarité internationale et à construire des projets de citoyenneté mondiale avec les jeunes et les acteurs de la solidarité internationale. Il s’agit d’une priorité formalisée par les participants aux assises de la solidarité internationale organisées dans l’Aude en 2016.
Dans ce contexte, le département souhaite utiliser ce projet de mobilité internationale de jeunes en réciprocité comme outil permettant de renforcer sa coopération et de favoriser l’échange, l’interconnaissance et l’ouverture au monde des citoyens de chacun des territoires.
Historique
Depuis plusieurs années le département de l’Aude s’est engagé à faire que le vivre ensemble solidaire et durable ne s’arrête pas aux frontières de son territoire. Cette politique s’inscrit dans une approche ouverte aux enjeux mondiaux du développement qui doit permettre de contribuer à un développement social et économique plus équilibré. L’ambition de la politique de solidarité internationale est d’accompagner la démocratie et le développement mais aussi la mobilité des jeunes et leur ouverture au monde. Ses actions se veulent des vecteurs de solidarité et de citoyenneté internationale. Elles ouvrent les jeunes et le grand public sur le monde, dans une logique d’échange, de respect des différences et d’enrichissement mutuel, en valorisant les capacités des jeunes à définir et animer leurs modes de faire.
En 2015, le Département de l’Aude a lancé un appel à projet s’adressant aux jeunes audois dans un objectif de promouvoir la coopération internationale et la mobilité des jeunes à l’international. Treize jeunes audois âgés entre 17 et 21 ans ont été sélectionnés pour participer au 5ème Forum Jeunesse à Tunis. A la suite de cette rencontre le département de l’Aude s’est engagé dans un programme de mobilité avec l’envoi en 2016 d’un service civique à Sousse et l’accueil d’un jeune soussien dans l’Aude.
En 2017, le Département s’est engagé auprès de plusieurs collectivités du Burkina Faso pour développer plusieurs programmes de coopération dans lesquels l’éducation et l’éducation populaire ont une place importante. L’objectif est de permettre aux jeunes l’accès à la culture, à leur patrimoine et à leur histoire. Par ailleurs, le Conseil départemental affiche une volonté politique d’impulser la participation des citoyen-ne-s sur son territoire par la création de plusieurs espaces de participation, de débat et d’expression. Cela, notamment via la création en décembre 2016 d’un conseil départemental des jeunes.
Fort de ces dynamiques en faveur de la mobilité internationale des jeunes, il a été convenu de répondre à l’appel à projet jeunesse IV dans la perspective de renforcer les compétences des jeunes de notre territoire en lien avec la jeunesse de nos territoires de coopération. L’objectif partagé est également d’assurer plusieurs volet de la politique départementale de coopération décentralisée notamment l’éducation à la citoyenneté mondiale et la coordination des programmes de coopération décentralisée.
La mise à disposition de VSI pour assurer la mise en œuvre de ces accords de coopération permettra de mieux coordonner les actions prévues et de s’assurer de leur mise en œuvre
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Sur le territoire burkinabé :
- Renforcement de la coordination entre différents acteurs de coopération
- Renforcement de la capacité de gouvernance des acteurs de la coopération
- Renforcement des liens entre l’Aude et le Burkina Faso, et entre la France et le Burkina Faso
- Renforcement des compétences du VSI et préparation à son insertion professionnelle
Sur le territoire tunisien :
- Renforcement des capacités de coopération entre les institutions publiques décentralisées tunisiennes
- Renforcement des capacités de gestion technique et financière des programmes de coopération par les collectivités tunisiennes
- Renforcement des liens entre l’Aude et la Tunisie, et entre la France et la Tunisie
- Renforcement des compétences du VSI et préparation à son insertion professionnelle

Objectifs en France :
Les 3 services civiques verront leur vision de l’engagement enrichie. Leur présence renforcera la promotion de la mobilité internationale pour la jeunesse audoise.
Leur mission permettra : de sensibiliser les jeunes à l’engagement solidaire et au DD; l’émergence de projets pour la citoyenneté de demain; de renouveler le rapport entre la jeunesse, les citoyens et les institutions; de lutter contre les discriminations; de lutter contre le repli sur soi. Ces actions visent à démontrer la valeur ajoutée de l’action extérieure d’une collectivité en cohérence avec les enjeux de la politique étrangère de la France. A faire évoluer l’approche de la coopération décentralisée autour de valeurs et d’actions communes comme levier de développement et la capacité à influer sur le destin des territoires et des Hommes par des démarches pluri-acteurs articulant les logiques bottom up/top down
Description détaillée du partenariat
Le département de l’Aude souhaite favoriser la mobilité internationale des jeunes comme moyen de progression personnelle, de renforcement de capacité, de confrontation à d’autres réalités, d’engagement solidaire et citoyen. Cette ambition croise la politique départementale jeunesse par l’implication du Conseil Départemental des Jeunes. Le choix est de se concentrer sur les territoires de coopération décentralisée : Burkina Faso, Liban, et Tunisie pour renforcer notre capacité à agir avec nos partenaires. Nous souhaitons créer 2 postes de VSI sur des missions de coordination et d’animation des coopérations décentralisées. Sur le territoire audois, nous souhaitons accueillir 3 services civiques originaires du Burkina Faso, Liban et Tunisie afin de développer ses actions de sensibilisation à la citoyenneté mondiale et aux enjeux internationaux pour le grand public et les scolaires
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Mairie de Ouagdougou, Municipalité de Sousse, Programme National du Volontariat du Burkina, Agence du service civique
Maître(s) d'ouvrage
Conseil départemental de l'Aude, SOLIDARITE LAIQUE, FRANCE VOLONTAIRE, OCCITANIE COOPERATION
Bénéficiaire(s)
3 services civiques - 2 VSI Les collectivités de Zgharta Ehden (Liban), de Sousse (Tunisie) et du Burkina Faso. 15 établissements scolaires (5 lycées, 10 collèges - dont 2 en REP et plusieurs en zone politique de la ville) soit 1000 élèves au total. Les jeunes audois vulnérables Les associations de solidarité internationales d’Occitanie qui bénéficient d’un appui pour mettre en place leurs actions d’ECM au sein des établissements scolaires Les jeunes du Conseil Départemental des jeunes

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Municipalité de Sousse Tunisie commun.ico.loupe.alter
Mairie de Ouagdougou Burkina Faso commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Mairie de Ouagdougou OUEDRAOGO SIDONIE ARCHIVISTE sidoniekyelem@yahoo.fr
Municipalité de Sousse SASSI ADNENE DIRECTEUR DES RELATIONS INTERNATIONALES municipalitesousse@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental de l'Aude commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 30500 2018
Conseil départemental de l'Aude 38874 2018
Collectivités et partenaires étrangers 2600 2018
SOLIDARITE LAIQUE 800 2018
FRANCE VOLONTAIRE 25608 2018
OCCITANIE COOPERATION 6775 2018
Agence du service civique 14189 2018




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013