Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Rabat"

Correspondant coopération décentralisée
Frédérick BOUIN
Courriel : frederick.coopdec[at]gmail.com
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Bertand COMMELIN
Courriel : bertrand.commelin[at]diplomatie.gouv.fr

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bamako"

Correspondant coopération décentralisée
Sherazade BENALLA
Courriel : sherazade.benalla[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Françoise GIANVITI
Courriel : francoise.gianviti[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Projet de coopération décentralisée JEUNESSE IV
Année de première signature de la convention
2018
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Jeunesse & genre
Sous-sous-thématique d'intervention
Jeunesse, mobilité et protection de l'enfance

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2018
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2019
Contexte
4 enjeux sont au cœur de ce projet :
Développement des coopérations déjà existantes entre les territoires à l’international
Ce projet fait suite aux coopérations déjà existantes entre le Maroc et la France (développées par le Centres social d’Arnage), ainsi qu’entre le Mali et la France (développées par le Comité de Jumelage et d’échange internationaux d’Arnage), soutenues par la Ville d’Arnage. Le développement de ces coopérations permettra d’élargir le rayonnement à l’international des acteurs du projet.

Remobilisation des jeunes ayant moins d’opportunités, via la mobilité internationale
Au travers du Pôle Jeunesse du centre social, de nombreux jeunes en difficultés sont approchés. En quête d’identité, ces jeunes expriment une volonté de se rendre utile. Le Centre social d’Arnage bénéficie d’une reconnaissance et d’une confiance auprès de ces jeunes. Il en est de même pour les jeunes marocains et maliens par les acteurs des pays concernés. De nombreux jeunes sont demandeurs de missions de service civiques à l’étranger mais n’y accèdent pas car trop peu d’offres sont proposées au niveau local. Les jeunes ayant moins d’opportunités ont besoin d’être soutenus et accompagnés localement pour accéder à ces missions. Les acteurs du projet peuvent offrir cet accompagnement local. Il s’agira d’aider ces jeunes à formaliser un projet d’avenir et à développer leur insertion professionnelle, notamment au Maroc et au Mali

Evaluation, valorisation et transmission de ce projet
De nombreux partenaires (travailleurs sociaux) en France et à l’étranger méconnaissent ce type d’actions de coopération. Un besoin de retour d’expérience se fait pressentir. Un support de transmission dynamique sera ainsi réalisé à partir d’une évaluation et d’une capitalisation tout au long du projet. La restitution et le retour d’expérience s’appuiera sur l’existence de réseaux locaux (réseau animateur Jeunesse, réseau des centres sociaux) et sur les réseaux sociaux de manière générale, avec également l’appui de la Maison de l’Europe.

Développement des territoires
L’animation dans ses dimensions sociale et éducative est insuffisamment reconnue par les pays partenaires de la France pour cette action. Les formations dispensées auprès des jeunes marocains et maliens seront mises à profit à leur retour sur leur territoire : création et animation d’une bibliothèque au sein de l’internat de Zerkten (haut Atlas) et de la commune de Sakoïba au Mali, mise en place d’actions éducatives au Mali.

Citoyenneté internationale
Il s’agira enfin de répondre à un enjeu plus large d’éducation au développement et à la solidarité internationale auprès de l’ensemble des jeunes.
Historique
Le Comité de Jumelage et d’Echanges Internationaux d’Arnage
Créé en 1983 à l’initiative de la municipalité, le Comité de Jumelage et d’Echange Internationaux d’Arnage a développé des relations fortes entre la ville d’Arnage et plusieurs villes en Europe (Allemagne, Italie, Lituanie, Pologne) en participant à des actions communes, notamment autour de la Jeunesse.Le Comité de Jumelage intègre également depuis 2010 dans son organisation le Groupe Mali, dans le cadre de la Coopération Décentralisée avec la commune rurale de Sakoïba.
La ville a délégué au groupe Mali la mise en œuvre de l’ensemble des actions permettant de répondre aux objectifs fixés par les collectivités de SAKOÏBA et d’ARNAGE dans leur charte de Coopération Décentralisée, entre autre : Aide à l’éducation, support au système de santé, mise en place d’échanges culturels, réalisation de forage de puits pour l’accès à l’eau potable.
Parmi les actions développées dans le cadre de cette coopération, on retrouve entre autre la construction d’une classe supplémentaire, l’accueil et la formation de trois personnels de santé et l’allocation chaque année d’un montant pour l’acquisition de fournitures scolaires.
Le Centre social d’Arnage
Une coopération s’est développée petit à petit depuis 2012 entre le centre social d’Arnage et plusieurs opérateurs au Maroc : Association des amis du CHU de Marrakech et l’internat de Zerkten qui y est affilié, l’association de gestion des festivals de Mogador à Essaouira. Elle s’est mise en place autour de l’organisation de séjours à vocation interculturelle et solidaire, impliquant principalement des jeunes, mais aussi des familles et des séniors. Les séjours organisés ont été riches en actions de solidarités : achats de fournitures scolaires et de matériel d’hygiène (kits brosse à dent, savon…), financement de deux panneaux solaires pour l’internat, démarrage d’un jardin pédagogique, achat de matériaux pour l’agrandissement de l’internat… Les échanges interculturels entre marocains et français ont été très forts et ont donné lieu à l’accueil de jeunes marocains en France. Des jeunes français, notamment des jeunes en situation de précarité ont également découverts le sens de leur projet professionnel au retour de ces expériences.
Au-delà de cette coopération avec le Maroc, le centre social d’Arnage développe depuis plusieurs années des actions de soutien des jeunes avec moins d’opportunités : accueil, information, orientation et départ au Maroc de jeunes dans le cadre d’un mini chantier de rupture.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Il s’agira de développer à long terme les coopérations entre les pays. Au travers du volontariat, les jeunes bénéficieront d’une sensibilisation à une coopération internationale. L’objectif sera entre autre pour ces jeunes de découvrir le fonctionnement de la vie associative en France, de participer à la création d’un réseau et de développer des compétences associées. A leur retour, les jeunes pourront relayer leurs réseaux, voir impulser directement de nouveaux projets de coopération entre les pays à long terme. Par ailleurs, l’objectif est que les jeunes formalisent un projet d’avenir qui pourra potentiellement se porter vers l’international.
Enfin, la transmission envisagée de cette expérience par la création d’un retour d’expérience permettra d’envisager à d’autres collectivités des territoires marocains et maliens de développer également des coopérations à l’international.

Objectifs en France :
Il s’agira également de développer à long terme les coopérations entre les pays. Au travers du volontariat, les jeunes bénéficieront d’une sensibilisation à l’animation et au développement d’une coopération internationale. L’objectif sera entre autre pour ces jeunes de découvrir le fonctionnement et l’organisation de la vie marocaine, de participer à la création d’un réseau.
Description détaillée du partenariat
Le projet se déclinera de la façon suivante :
Formation professionnelle et développement de jeunes : Une phase de 5 semaines de formation BAFA de 12 jeunes français, marocains et maliens en France suivie d’une phase de 5 semaines de mise en application de cette formation au Maroc au sein d’un internat scolaire : animation de la bibliothèque, animations de rue autour et soutien à la création d’une infirmerie sur place
Mobilité internationale de jeunes dans le cadre du volontariat : Départ de 6 jeunes français au Maroc (6 mois sur place et 2 mois de préparation en France) et 6 jeunes marocains en France (6 mois) dans le cadre de services civiques internationaux. Les missions seront axées autour de la promotion de la citoyenneté et de la cohésion sociale sur les territoires incluant les dimensions d’éducation au développement et à la solidarité internationale
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Les amis du CHU de Marrakech
Maître(s) d'ouvrage
Arnage, COMMUNE RURALE DE SAKOIBA
Bénéficiaire(s)
Les jeunes ciblés par ce projet sont pour moitié des jeunes en situation défavorable : jeunes en difficultés d’insertion, qui ont quitté l’école prématurément, jeunes en rupture sociale, ou en manque de soutien parental… (France). Des situations de précarité économique sont également à noter pour les jeunes marocains ou maliens, auquel viennent s’ajouter des problématiques d’isolement géographique et de déperdition scolaire.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Les amis du CHU de Marrakech Maroc commun.ico.loupe.alter
COMMUNE RURALE DE SAKOIBA Mali commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Les amis du CHU de Marrakech CHERKAOUI Mohamed Vice président cherkaoui@uca.ac.ma
COMMUNE RURALE DE SAKOIBA DIARRA Bakary Maire

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Arnage commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 36000 2018
Arnage 30442 2018
Collectivités et partenaires étrangers 10046 2018




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013