Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Coopération des départements de l’Isère et de Kédougou : Appui au développement local durable Au-delà d’une relation institutionnelle entre les deux Départements, le projet renforce le territoire kédovin dans le cadre de sa mutation économique,
Année de première signature de la convention
2017
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Appui institutionnel

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Culture et Patrimoine Infrastructures, équipements et manifestations culturelles 1
Education, Social et Recherche Jeunesse & genre 2
Education, Social et Recherche Santé 3
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2018
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2019
Contexte
Créé en 2013 par l’Acte 3 de la décentralisation, le Département de Kédougou a acquis depuis peu de nouvelles compétences dont la planification, la culture, la santé et l’action sociale. Cependant, il reste faiblement doté en ressources humaines, financières et techniques. De même, majoritairement rural et enclavé, il est peu peuplé, bien que connaissant depuis quelques années une croissance forte de sa démographie (3,6% par an).
Le département de Kédougou enregistre un des plus faibles taux d’espérance de vie au Sénégal (10 ans de moins que la moyenne nationale). La situation sanitaire est aggravée par sa démographie croissante et son développement économique autour de l’orpaillage, industrie dangereuse pour la santé. Il n’existe pas d’hôpital, mais un centre de santé et des postes de santé dont beaucoup nécessitent d’être rénovés, et deux pharmacies pour l’ensemble du département. Bien que moins élevé que d’autres pays de la région, le risque de transmission de maladies sexuelles reste fort, notamment chez les femmes. Cette situation est particulièrement vérifiée dans le département de Kédougou avec notamment une augmentation du nombre de travailleuses du sexe dans les zones d’orpaillage. De même, le taux de violences domestiques est élevé. Selon les chiffres d’ONU Africa, plus d’une femme sur quatre est victime de violence domestique au Sénégal.
Le département de Kédougou possède un fort potentiel culturel dans des domaines variés (patrimoine culturel matériel et immatériel, art visuel et artisanat,…). Il existe ainsi 19 festivals dont le festival des ethnies minoritaires. Intégré au Pays Bassari, le territoire de Kédougou est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Toutefois, ces ressources culturelles sont peu mises en valeur. En effet, le département de Kédougou ne manque pas seulement d’infrastructures culturelles mais aussi de ressources humaines, techniques et financières.
L’économie reste encore majoritairement concentrée sur le secteur primaire et l’auto-emploi bien que le secteur minier se développe fortement. La population manque majoritairement de qualification professionnelle pour développer l’emploi salarié ou moderne. Transfrontalier au Mali et à la Guinée, Kédougou est un territoire de passage et de migration. La situation économique et sociale du département conduit souvent la population jeune à s’exiler malgré le potentiel du territoire (importantes terres agricoles, ressources minières, potentiel touristique et culturel).
Pour faire face à cet exil et redonner un souffle nouveau à ce territoire, le Département de Kédougou privilégie une approche par le développement local.
Historique
Le département de Kédougou est l’un des plus anciens partenaires de coopération du département de l’Isère. Il débute en 1999 via le soutien à une association iséroise travaillant à la mise en place d’un tourisme intégré dans la commune de Dindéfélo. Le partenariat s’officialise en 2002 avec la région de Tambacounda, incluant alors le département de Kédougou. Suite à la partition en deux de la région de Tambacounda en 2009, le Département de l’Isère signe une deuxième convention de coopération avec la nouvelle Région de Kédougou. Une nouvelle convention de partenariat est signée pour 2013-2015. Enfin, depuis 2017, le Département de l’Isère a fait le choix de maintenir sa coopération avec le Département de Kédougou, scellée par une convention de partenariat courant jusqu’en 2022. La signature de cette convention pour une durée de 6 ans souligne la forte volonté de chacun des partenaires de leur engagement. L’action du département de l’Isère s’inscrit ainsi dans une logique de partenariat de longue histoire et de projets engagés depuis plusieurs années. Le partenariat Isère-Kédougou s’articule autour de la nécessité d’appuyer le développement local durable et d’accompagner le département de Kédougou dans sa structuration et dans la définition de politiques innovantes de développement par le renforcement de l’institution départementale, la culture, la santé et l’action sociale. Il s’agit également de renforcer le lien entre le Département et les opérateurs de son territoire.
La situation socio-économique du département a fait émerger des besoins d’actions urgentes en matière d’accès aux services de base dans les domaines de la santé et de l’action sociale, avec notamment l’intégration de la condition des femmes. De multiples actions ont été menées comme la rénovation de plusieurs centres de santé ruraux du département, l’appui au Comité de Lutte contre les Violences faites aux femmes,…
Un des axes forts du partenariat Isère-Kédougou s’articule autour de la valorisation des territoires par la culture. Parmi les réalisations phares dans le cadre du partenariat, un appui à la structuration d’une politique culturelle du département a été apporté. Réalisé entre 2014 et 2016, le schéma de développement culturel est le résultat d’un diagnostic issu de multiples entretiens et ateliers de travail avec une pluralité d'acteurs représentant différentes disciplines et catégories de population du territoire.
Le cœur du projet de coopération entre le Département de l’Isère et le Département de Kédougou s’articule donc autour de 3 axes : développement local, renforcement institutionnel et appui à la société civile.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
L’objectif principal est d’assurer un développement durable du territoire de Kédougou en agissant sur ses composantes fondamentales comme la santé, la culture, l’égalité et les institutions. Les axes de coopération mettent en œuvre des objectifs de développement durable et respectent les plans départementaux de développement. Ils s’appuient sur des diagnostics et sur un réseau d’acteurs locaux.
Les axes choisis permettent à terme de générer des activités économiques et de renforcer les capacités des acteurs locaux. L’implication des populations, de la société civile et des institutions locales dans la définition et la mise en œuvre des projets est au cœur de la démarche engagée.
Il s’agit d’accompagner le Département de Kédougou dans l’affirmation de ses priorités en matière de politique publique et de légitimer son action auprès des acteurs de la société civile kédovine.

Objectifs en France :
Par ce projet, le Département de l’Isère contribue à la réalisation des objectifs du développement durable en France. En effet, par des partenariats inclusifs entre la collectivité territoriale française et la société civile sur son territoire, le département de l’Isère participe à la réalisation de l’ODD 17. De même, le projet de coopération concoure à la réalisation de l’objectif 8 en favorisant les activités productives, la créativité et l’innovation, notamment dans le domaine culturel.
Par ce projet, le Département de l’Isère s’inscrit dans les orientations prioritaires définies par le CICID pour l’aide au développement : l’éducation, la santé et l’égalité femmes/hommes.
Parallèlement, il cherche à renforcer les capacités des acteurs institutionnels et associatifs isérois et à créer du lien et une cohérence dans les interventions des acteurs isérois sur le territoire kédovin.
Description détaillée du partenariat
Le Département de l’Isère est engagé depuis plus de 15 ans dans l’appui au développement local et au renforcement des capacités des acteurs publics locaux auprès du Département de Kédougou. Le présent projet s’inscrit ainsi dans la continuité des actions menées sur ce territoire depuis plusieurs années tout en tenant compte de ses mutations institutionnelles, économiques, sociales, démographiques et culturelles. L’objectif principal est d’accompagner les acteurs locaux dans le développement de politiques innovantes dans le domaine institutionnel, la culture, l’accès aux services sociaux de base et l’accompagnement des femmes. Plus largement, il s’agit d’accompagner les acteurs locaux afin de créer un dynamisme local et de renforcer l’identité et l’attachement à ce territoire aux moyens de différents outils économiques, institutionnels, culturels, sanitaires et sociaux.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Culture ailleurs, Aide médicale et développement, Planning familial
Maître(s) d'ouvrage
Conseil départemental de l'Isère, Département de Kédougou
Bénéficiaire(s)
Au Sénégal : - Le conseil départemental de Kédougou (élus et agents locaux) - Les populations vulnérables (femmes, malades,…) - Les acteurs culturels - Les jeunes - La population locale (sensibilisation au développement d’une politique culturelle) En France : Le conseil départemental de l’Isère, les associations iséroises impliquées dans les projets de coopération Isère-Kédougou, la population locale,…

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Département de Kédougou Sénégal Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Département de Kédougou Cissokho Boubacar Secrétaire Général boubarcarcis52@gmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental de l'Isère Icone d'une loupe



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 12200 2018
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 12200 2019
Conseil départemental de l'Isère 26119 2018
Conseil départemental de l'Isère 52239 2019
Collectivités et partenaires étrangers 15194 2018
Collectivités et partenaires étrangers 15194 2019




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013