Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Projet de Gestion des ordures ménagères dans les quatre communes de la banlieue Dakaroise (les 4 de la banlieue)
Année de première signature de la convention
2018
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Aménagement du territoire et transports
Sous-sous-thématique d'intervention
Infrastructures et équipements

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2018
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2020
Contexte
Au Sénégal, plus particulièrement à Dakar, l’assainissement des déchets solides constitue un véritable défi au vu des moyens d’actions très limités. Les Communes de la Région connaissent une situation économique peu reluisante avec des finances locales souvent faibles, ce qui pèse négativement sur les conditions de salubrité.
La Loi 2013-10 du 28 décembre 2013 transfère aux collectivités locales les compétences dans le domaine de l’environnement en général et la gestion des ordures ménagères. Ce transfert de compétence n’a toutefois pas été suivi du transfert concomitant des ressources de la part de l’Etat.
Peu d’actions sont donc entreprises directement par les municipalités dans ce domaine par manque de moyens. De la part de l’Etat et des Partenaires Techniques et Financiers, il y a également peu d’investissement dans le secteur des ordures ménagères qui apparait, le plus souvent, comme un petit volet qui accompagne certains projets.
C’est dans ce contexte que la pré-collecte a été pratiquement abandonnée aux privés et structures communautaires sans aucune organisation et suivi de la part des communes. Ainsi, la collecte primaire des déchets solides s’organise de manière individuelle par des structures privées/communautaires ou des particuliers qui interviennent de manière informelle. Pour des raisons économiques, ils ciblent principalement les ménages financièrement attrayants, laissant de nombreux autres sans système correct de pré-collecte. Peu de ces acteurs évacuent les déchets jusqu’au dépôt final avec pour conséquence l’augmentation des dépotoirs non autorisés, qui en plus de polluer l’environnement, favorise l’expansion du paludisme.
Aucun système de contractualisation n’existe entre les municipalités et ces privées et communautaires. Ce qui pose véritablement problème surtout avec la multiplication des acteurs intervenants dans ce secteur.
Historique
Le projet constitue une capitalisation de l’expérience de la ville de Guédiawaye qui a mis en œuvre une stratégie visant :
- la réduction des odeurs nauséabondes et du nombre de dépotoirs sauvages de 17 à 2 ;
- le développement de la culture citoyenne ;
- la création d’emplois et d’activités génératrices de revenus ;
- la valorisation des espaces créés par l’élimination des dépotoirs et la réduction de la sensibilité aux aléas climatiques.
- le système de communication mis en place qui a permis de favoriser l’adhésion de la population au projet.
Ainsi ce modèle, basé essentiellement sur l’organisation communautaire de l’amont de la filière, constituent une solution appropriée à l’épineux problème d’assainissement dans les zones vulnérables de la banlieue.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
contribuer à l’amélioration durable de la gestion des ordures ménagères dans les Quatre communes de la banlieue dakaroise.

Objectifs en France :
confère formulaire conjoint en annexe
Description détaillée du partenariat
Le projet de gestion des ordures ménagères dans les 4 communes de la banlieue dakaroise (Mbao, Diameguène Sicap Mbao, Guinaw Rail Sud, Thiaroye sur Mer) promeut l’action locale pour mettre en place un système d’assainissement solide adéquat. « Les 4 de la banlieue » envisagent dans le cadre du présent projet d’accompagner les quartiers dans la mise en place d’un système d’assainissement solide. Pour ce faire, une intervention est prévue pour une durée de deux ans et doit permettre d’asseoir un système adapté au contexte spécifique des communes précitées qui valorisent l’action des associations de quartiers. L’ambition du projet, est de se baser sur les pratiques et les initiatives locales pour développer des référentiels technologiques, environnementaux, réglementaires et institutionnels de gestion des déchets solides.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
La Garde, MBAO, DIAMAGUENE SICAP MBAO, THIAROYE SUR MER, GUINAW RAIL SUD
Bénéficiaire(s)
Bénéficiaires directs : Les 04 communes, leurs quartiers, les comités de salubrité, les associations communautaires (Groupements de Promotion Féminine et Association Sportive et Culturelle). Bénéficiaires indirects : Les habitants des 04 communes (environ.450.000 personnes, les écoles, les centres de santé et les lieux de regroupement (marché, Grand-Place)

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
MBAO Sénégal commun.ico.loupe.alter
DIAMAGUENE SICAP MBAO Sénégal commun.ico.loupe.alter
THIAROYE SUR MER Sénégal commun.ico.loupe.alter
GUINAW RAIL SUD Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
MBAO LY Ibrahima Directeur Technique ibaly5@yahoo.fr
DIAMAGUENE SICAP MBAO FALL Ndoffène Maire
THIAROYE SUR MER NIANG Ndiaga Maire
GUINAW RAIL SUD DIOP Abdoulaye Maire

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
La Garde commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 5000 2018
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 5000 2019
La Garde 37600 62171 2018
La Garde 37600 62171 2019
Collectivités et partenaires étrangers 14256 2018
Collectivités et partenaires étrangers 14256 2019




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013