Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "AMBASSADE DE FRANCE A TUNIS"

Correspondant coopération décentralisée
Pierre-Yves SONALET
Courriel : pierre-yves.sonalet[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Valéry FRELAND
Courriel : valery.freland[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
REFORMIL: Restauration- Formation - Mosaïque aux îles. Ce projet concerne les compétences dont disposent les Conseils régionaux tunisiens dans le cadre de la loi actuellement en vigueur, compétences qui les encouragent notamment à « Développer l
Année de première signature de la convention
2016
Thématique d'intervention
Culture et Patrimoine
Sous-thématique d'intervention
Patrimoine
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Economie durable Attractivité des territoires Tourisme 1
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière Coopération transfrontalière 2
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2016
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2017
Contexte
Pionnière du « printemps arabe », la Tunisie a entamé depuis 2011 un processus d’affermissement de la démocratie et de l’Etat de droit. Parmi les fondements du soulèvement en Tunisie, la question territoriale figure au premier plan. Le développement des zones défavorisées de l’intérieur du pays était parmi les principaux slogans de la révolte. Ainsi, la question des inégalités régionales et du mode de gouvernance territoriale est devenue prioritaire.
Parmi tous les débats soulevés actuellement en Tunisie concernant le développement territorial et régional, l’enjeu de l’accélération de la décentralisation fait consensus. La nouvelle constitution tunisienne a dédié tout un chapitre à l’« autorité locale ». Ce chapitre ouvre la voie à la mise en place d’une réforme poussée de la décentralisation notamment à travers la solidarité entre collectivités et intercommunalités.
Il faut aussi rappeler que durant plusieurs décennies, la Tunisie a connu un pouvoir fort centralisé qui a amorcé l’abandon des régions intérieures écartées du processus de développement national. Le Gouvernorat de Kasserine, concerné par cet abandon et enfermé dans une vocation économique traditionnelle, possède un patrimoine archéologique riche en valeur et en histoire. Le patrimoine romano-byzantin présent dans toutes les communes de ce territoire constitue un fort potentiel de développement pour l’ensemble de la région du Centre Ouest tunisien.

Le Projet REFORMIL traduit la volonté d’infléchir et de dépasser les déterminismes qui ont joué défavorablement pour le territoire tunisien. Au moment où les terroristes détruisent le patrimoine de l’humanité notamment en Tunisie (attentats au musée de Bardo), la Région PACA avec ses partenaires français et tunisiens restaurent un trésor national Tunisien d’intérêt Méditerranéen en associant plusieurs communes et institutions des deux pays.
Historique
La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, engagée depuis 2012 dans un programme de coopération décentralisée avec le Gouvernorat de Kasserine, souhaite, avec l’ensemble de ses partenaires, accompagner la Tunisie en matière de renforcement des capacités à la gouvernance territoriale en mettant en place un projet innovant.
De 2012 à 2014, elle a conduit cette politique sur la thématique du tourisme patrimonial et culturel. Suite au diagnostic effectué par l’association Cité Européenne de la Culture et du Tourisme Durable, une richesse exceptionnelle en termes de patrimoine romano-byzantin a été relevée sur le territoire.
Désireuse de valoriser ce type de potentialités, la région PACA à partir de 2015, est intervenue en partenariat avec le MAEDI sur le programme d’actions RECAPCOS qui a eu parmi d’autres retombées positives, le pouvoir de révéler un trésor dont disposaient toutes les communes de ce territoire, des mosaïques à ciel ouvert. Parmi ces trésors, on trouve « La Mosaïques aux îles » découverte à Haïdra, représentant la méditerranée et quelques-unes de ses îles orientales sur 36m2.
Le projet REFORMIL a donc été conçu autour de ce trésor commun à nos deux cultures française et tunisienne teintées de romanité de façon à pouvoir répondre aux besoins réels du territoire concerné (Gouvernorat de Kasserine). Il s’agit d’un projet de développement territorial durable fondé sur le pari que le tourisme culturel est une chance pour ces régions intérieures.
Ces Régions ont la chance sur le Gouvernorat de Kasserine de pouvoir disposer d’un ciment qui facilite leur rapprochement à l’art Mosaïque.
Le projet REFORMIL accompagne les communes du Gouvernorat de Kasserine dans le développement local à partir des potentialités même de leur territoire. A l’issue du projet, les communes coopèrent entre elles autour de la richesse qui leur est commune à savoir le patrimoine archéologique et développe ainsi un savoir-faire important en termes de restauration, conservation et valorisation du patrimoine.
Au-delà de ce volet qui, à lui seul, est passionnant et plein d’espoir pour les populations de ces zones, désireuses de rompre le double isolement entre zone espace littoral et intérieur des terres et zone rurale et zone urbaine, un volet de dimension internationale dynamise ce projet, l’inscrit dans une vision humaniste dont les retombées sur le long terme pour nos régions et nos deux pays n’est pas sans conséquence en termes de décentralisation, de démocratie et de préservation du patrimoine de l’humanité
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Les actions que le projet souhaite mettre en œuvre ne sont que le début d’un processus de développement qui vise, à long terme, à mettre en pratique les compétences que la Loi tunisienne accorde aux communes et à les amener à proposer et à mettre en œuvre d’autres projets de développement en mettant en commun leurs moyens financiers et humains ainsi que leurs compétences.
Les communes gagneront ainsi en termes d’indépendance par rapport au pouvoir central et avanceront ainsi dans le processus de décentralisation que la Tunisie a entamé.

Objectifs en France :
Ce projet permet à la France de conforter ses liens avec le partenaire tunisien et de développer les échanges entre ces deux pays autour du patrimoine romano byzantin, patrimoine d’intérêt méditerranéen.
Grâce à ce projet, les deux pays mettent en avant la richesse patrimoniale qu’ils ont en commun, richesse qui témoigne de l’histoire commune des anciennes colonies romaines et qui appelle à surpasser les différences.
Par ailleurs, « la Mosaïque aux îles » restaurée au Musée départemental Arles antique pourra faire l’objet d’une exposition internationale qui aura des retombées notamment économiques sur le territoire régional.
Description détaillée du partenariat
Afin d’initier un développement local à partir d’un patrimoine commun, le projet se propose notamment d’aider le Gouvernorat de Kasserine à se doter d’un Musée à ciel ouvert.
Afin de renforcer les compétences de ces collectivités communales en matière de préservation, de conservation et de valorisation de leur patrimoine, c'est-à-dire d’un atout touristique majeur sur le moyen terme, le projet participe à la mise en place d’un centre de restauration de la mosaïque.
Ce projet s’élargit à une dimension intergouvernementale (Gouvernorat de Tunis, de Kasserine) et internationale. Le projet est aussi destiné à mettre en place un système de gouvernance régulier.
Enfin ce projet veille à accompagner ces partenaires à développer une communication collective à l’échelle internationale et méditerranéenne.
Détails annexe «candidature sur support papier».
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Commune de Haidra, Commune de Thelepte, Commune de Sbeitla, Commune de Thala
Maître(s) d'ouvrage
Conseil régional de Provence Alpes-Côte d'Azur, Conseil régional du Gouvernorat de Kasserine, Conseil départemental des Bouches du Rhône- Musée départemental Arles Antique, Ville d'Arles, Institut National du Patrimoine tunisien, Conseil régional du Gouvernorat de Tunis, Commune de Kasserine, Offic
Bénéficiaire(s)
Gouvernorats de Kasserine et de Tunis, restaurateurs INP, communes du Gouvernorat de Kasserine, la population locale, les touristes et les professionnels du tourisme, le public jeune et scolaire, les autorités locales tunisiennes et françaises et les administrations d’Etat chargées de la conservation et de la valorisation du patrimoine romano byzantin, le Musée départemental de l’Arles antique, le grand public lors de l’exposition en 2018. Détails annexe «candidature sur support papier».

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Conseil régional du Gouvernorat de Kasserine Tunisie Icone d'une loupe
Institut National du Patrimoine tunisien Tunisie Icone d'une loupe
Conseil régional du Gouvernorat de Tunis Tunisie Icone d'une loupe
Commune de Kasserine Tunisie Icone d'une loupe
Commune de Haidra Tunisie Icone d'une loupe
Commune de Thelepte Tunisie Icone d'une loupe
Commune de Sbeitla Tunisie Icone d'une loupe
Commune de Thala Tunisie Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Conseil régional du Gouvernorat de Kasserine Rhimi Chaker Représentant du gouverneur chaker.rhimi99@hotmail.fr
Institut National du Patrimoine tunisien Ben nejma Mohamed Attaché de recherches à l'Institut National du Patrimoine tunisien et responsable scientifique des sites archéologiques du Gouvernorat de Kasserine hamtitoile@yahoo.fr
Conseil régional du Gouvernorat de Tunis Bejaoui Melika Chargée de coopération internationale bejaoui.melika@hotmail.fr
Commune de Kasserine Abbassi Rhida Président de la délégation spéciale abbassi.rhida@yahoo.fr
Commune de Haidra Saadi Jamel Maire de Haidra
Commune de Thelepte Gharsalli Mourad Président de la délégation spéciale
Commune de Sbeitla Mahmoudi Naceur Président de la délagation spéciale commune.sbeitla@gmail.com
Commune de Thala Saidi Mohsen Président de la délégation spéciale

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil régional de Provence Alpes-Côte d'Azur Icone d'une loupe



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 45000 2016
Conseil régional de Provence Alpes-Côte d'Azur 84000 2016
Collectivités et partenaires étrangers 41000 2016




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013