Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ouagadougou"

Correspondant coopération décentralisée
Marion ANVROIN
Courriel : marion.anvroin[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BARBOT
Courriel : laurent.barbot[at]diplomatie.gouv.fr

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Berne"

Correspondant coopération décentralisée
Pascal FILIU-DERLETH
Courriel : pascal.filiu-derleth[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Pascal FILIU-DERLETH
Courriel : pascal.filiu-derleth[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Programme COPRA III (COopérer Pour Réussir l’Avenir III) Collectivités franc-comtoises et collectivités burkinabè : un programme participatif de développement local durable en milieu rural et périurbain
Année de première signature de la convention
2013
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière Gouvernance locale et appui institutionnel Gouvernance et démocratie locales 1
Economie durable Agriculture et développement rural Agriculture et agroalimentaire 2
Environnement, Climat et Energie Eau et déchets Eau et assainissement 3
Culture et Patrimoine Patrimoine 4
Education, Social et Recherche Jeunesse & genre Jeunesse, mobilité et protection de l'enfance 5
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2016
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2019
Contexte
Les collectivités engagées dans le programme COPRA mènent chacune, depuis plusieurs années, des actions de coopération avec leurs partenaires en coopération décentralisée au Burkina Faso. Ces actions touchent plusieurs domaines (appui institutionnel à la décentralisation, eau, assainissement, éducation, agriculture, tourisme, numérique, …) et sont financées sur les crédits propres des collectivités, abondés le cas échéant de subventions du ministère des Affaires étrangères et du développement international (pour le contrat triennal 2007-2009 : Ville de Besançon / CD 90 ; Communauté de l’Agglomération Belfortaine ; pour les appels à projets annuels 2008 et 2009 : le Pays de Montbéliard Agglomération et la Ville de Montbéliard ; et pour l’ensemble des collectivités dans le cadre des appels à projets triennaux 2010-2012 puis 2013-2015) mais également de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse concernant les thématiques eau et assainissement.
La mise en œuvre pendant six années d’un programme mutualisé (COPRA I et II) a convaincu les collectivités concernées de la nécessité de poursuivre dans cette démarche et de consolider les acquis en y apportant quelques correctifs afin d’être plus efficaces et plus pertinents sur les territoires concernés, de bénéficier du savoir-faire des unes ou des autres dans un domaine particulier, de capitaliser leurs expériences et les bonnes pratiques. Dans un contexte financier difficile, il s’agira également de gérer au mieux les budgets alloués aux projets de coopération décentralisée.
En fin d’exécution du COPRA II, une évaluation externe, menée par le cabinet burkinabè « Initiatives Conseil International (ICI) », a été lancée depuis décembre 2015 et se terminera à la fin février 2016. Ses résultats permettront d’affiner les perspectives et les modalités d’actions du COPRA III avec les élus burkinabè issus des urnes en février 2016 (élections municipales programmées le 31 janvier 2016). C’est la raison pour laquelle, ce dossier sera succinct notamment au niveau des différentes actions qui seront menées afin de bien prendre en compte les enseignements de l’évaluation externe et les attentes des futurs élus burkinabè. Nous proposons, si besoin, de vous envoyer dès que possible (courant 2016) un descriptif plus détaillé des différentes actions de ce nouveau programme.
Historique
De 1983 à 1995, la coopération franc-comtoise au Burkina Faso est passée des jumelages à la coopération décentralisée. Elle a évolué des actions humanitaires isolées à des actions ponctuelles de développement local, de l’appui à projets à l’appui institutionnel aux collectivités burkinabè pour aller vers une coopération de territoires à territoires.
La recherche d’efficacité a conduit les Villes de Besançon et Neuchâtel et le Conseil départemental du Territoire de Belfort à présenter un dossier commun au MAEDI dès 2006, dans le cadre d’un appel à projets annuel, puis en 2007 pour le premier appel à contrat triennal 2007-2009. Dans un contexte marqué par le processus de communalisation intégrale au Burkina Faso avec la mise en place des communes rurales, les actions portaient en particulier sur l’appui à la décentralisation (formation des élus et information à la population). Elles étaient complétées par un programme de renforcement de lutte contre la pauvreté (stages de formation à l’agroécologie/Villes de Besançon et Neuchâtel), de mise en place d’activités génératrices de revenus et d’éducation formation (alphabétisation/Villes de Besançon et Neuchâtel ; Centres d'éducation de base non formelle (CEBNF)/CD90 et Ville de Belfort), ainsi que de valorisation du tourisme communautaire et des patrimoines historique et culturel.
L’ensemble de ces collectivités poursuivent ainsi depuis 2010 leurs coopérations sur ces thématiques dans un contexte de mutualisation coordonnée par le CERCOOP F-C en France et CORADE au Burkina Faso.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
- Renforcer les compétences et capacités de maîtrise d’ouvrage des collectivités burkinabè et les accompagner dans l’affirmation de leur rôle d’interlocuteurs incontournables du développement local durable sur leur territoire.
- Impacter positivement l’ensemble des acteurs du système du développement local durable
- Développer les échanges inter-burkinabè entre élus et entre acteurs locaux du développement.
- Créer les conditions de développements durables des territoires.
- Promouvoir la citoyenneté et le vivre ensemble.

Objectifs en France :
- Favoriser l’internationalisation et le rayonnement de nos collectivités
- Favoriser l’approche transversale entre les différents services de nos collectivités
- Accroître l’ouverture à l’international des populations de nos territoires
- Renforcer l’engagement et la citoyenneté notamment des jeunes
- Favoriser les partenariats entre acteurs de nos territoires notamment du secteur privé, de la culture, de l’économie sociale et solidaire et de la jeunesse de manière durable
- Accroître le pouvoir politique au cœur d’une gouvernance locale pluri-acteurs inclusive et participative
- Favoriser le vivre ensemble et l’intégration des étrangers dans la vie locale
Description détaillée du partenariat
Après deux programmes triennaux mutualisés (COPRA I en 2010-2012 et II en 2013-2015), coordonnés par le CERCOOP Franche-Comté, sept collectivités ou leurs regroupements en Franche-Comté et la Ville de Neuchâtel en Suisse ont décidé de poursuivre la mutualisation de leurs actions de coopération décentralisée avec leurs partenaires burkinabè. Prenant en compte les enseignements du projet depuis 2010 (évaluation externe en cours), il s’agit d’approfondir la mutualisation engagée en donnant davantage de cohérence et de lisibilité aux actions entreprises au Burkina Faso. Les besoins de chacune des collectivités burkinabè concernées seront davantage précisés avec les élus locaux issus des élections prévues en début 2016.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Commune rurale de Tanghin Dassouri, Commune rurale de Komki-Ipala, Commune rurale de Zimtanga, Commune rurale de Douroula
Maître(s) d'ouvrage
Communauté de l'agglomération Belfortaine, Ville de Besançon, Conseil Départemental du Territoire de Belfort, Pays de Montbéliard Agglomération, Ville de Montbéliard, Ville de Belfort, Syndicat des eaux de Giromagny, Syndicat des eaux de la Saint Nicolas, Ville de Neuchâtel
Bénéficiaire(s)
Les bénéficiaires du projet sont les élus et les administrés des (4) quatre collectivités burkinabè et des neuf collectivités du Nord impliquées dans le programme.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune rurale de Tanghin Dassouri Burkina Faso commun.ico.loupe.alter
Ville de Neuchâtel Suisse commun.ico.loupe.alter
Commune rurale de Komki-Ipala Burkina Faso commun.ico.loupe.alter
Commune rurale de Zimtanga Burkina Faso commun.ico.loupe.alter
Commune rurale de Douroula Burkina Faso commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune rurale de Tanghin Dassouri Bambara Jérémie Assistant à la maîtrise d'ouvrage oci.burkina@gmail.com
Ville de Neuchâtel GRETILLAT Didier Ingénieur communal adjoint Infrastructures et Énergies didier.gretillat@ne.ch
Commune rurale de Komki-Ipala TAMINI Nazihan Préfète / Présidente de la Délégation Spéciale
Commune rurale de Zimtanga BADOLO Boubié Siéma Préfet / Président de la Délégation Spéciale
Commune rurale de Douroula SANON Souleymane Préfet / Président de la Délégation Spéciale

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Grand Belfort Communauté d’agglomération commun.ico.loupe.alter
Conseil départemental du territoire de Belfort commun.ico.loupe.alter



Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 169069 2016
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 169069 2017
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 169069 2018
Grand Belfort Communauté d’agglomération 54100 90644 2016
Grand Belfort Communauté d’agglomération 54100 90644 2017
Grand Belfort Communauté d’agglomération 54100 90644 2018
Conseil départemental du territoire de Belfort 97300 2016
Conseil départemental du territoire de Belfort 96800 2017
Conseil départemental du territoire de Belfort 97300 2018
Collectivités et partenaires étrangers 94700 2016
Collectivités et partenaires étrangers 94700 2017
Collectivités et partenaires étrangers 94700 2018
CERCOOP FRANCHE COMTE 28800 2016
CERCOOP FRANCHE COMTE 28800 2017
CERCOOP FRANCHE COMTE 28800 2018




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013