Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Vientiane"

Correspondant coopération décentralisée
Coline HERVE
Courriel : coline.herve[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jérôme DUBOIS-MERCENT
Courriel : jerome.dubois-mercent[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Protection et Promotion de la Valeur Universelle Exceptionnelle du Site Patrimoine Mondial de Luang Prabang
Année de première signature de la convention
1996
Thématique d'intervention
Culture et Patrimoine
Sous-thématique d'intervention
Patrimoine
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Economie durable Attractivité des territoires Tourisme 1
Culture et Patrimoine Francophonie 2
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2016
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2018
Contexte
Le site de Luang Prabang est un paysage urbain historique, dont la Valeur Universelle Exceptionnelle, qui fonde son inscription à l’UNESCO, est caractérisée par le lien étroit et préservé entre ses espaces naturels et bâtis, la coexistence harmonieuse entre les architectures vernaculaires et coloniales, et la fusion entre deux traditions culturelles qui ont contribué à créer la Ville.
A l’occasion du séminaire international organisé lors des célébrations du XXème anniversaire de l’inscription en 2015, si la préservation exceptionnelle du site a été soulignée, un certain nombre de menaces ont été identifiées qui pourraient, à court terme, remettre les caractéristiques, et donc la Valeur Universelle du site, en cause.
Ces menaces sont notamment :
- En termes d’aménagement, la densification progressive des parcelles et la pression de gros opérateurs sur le site, susceptibles de briser l’harmonie environnement naturel/espaces construits.
- Une tendance à la spécialisation touristique du centre historique, associée à une faible diffusion des flux touristiques à l’hinterland, qui pourraient faire rapidement disparaître la valeur d’usage de la Ville comme espace de vie locale et encourager l’exode rural.
- L’absence de structures de promotion et d’interprétation des valeurs patrimoniales du site pour le public, qu’il soit local ou touristique, et plus largement d’une offre respectueuse du patrimoine matériel et immatériel local, et/ou vectrice de contenu culturel.
Attirés notamment par l’image d’une Ville conservée, les flux de touristes internationaux ont été multipliés par trois ces dix dernières années. La faiblesse des moyens locaux n’a pas encore permis la mise en œuvre d’une démarche construite d’explication et de sensibilisation des touristes à la nature patrimoniale du site, et certains effets néfastes de cette absence commencent à se faire ressentir sur la culture et la vie locale.
Ces problématiques sont aujourd’hui d’autant plus cruciales que le Laos poursuit son ouverture économique, en particulier au sein de l’ASEAN, et de l’AEC (Asean Economic Community), marché de 662 millions de consommateurs. Les conséquences de cette intégration, et de projets d’infrastructures tels que la ligne de chemin de fer Chine-Laos (qui aura un arrêt à Luang Prabang) sur les flux touristiques et d’investissements à Luang Prabang pourraient, s’ils ne sont pas anticipés, avoir un impact irrémédiable sur le site.
Historique
Le projet s'inscrit dans le cadre de la coopération entre la ville de Chinon et la ville de Luang Prabang, initiée sous l’égide de l’UNESCO en 1995.
Ce partenariat a depuis donné lieu à une véritable démarche de co-construction d’une politique de préservation du site de Luang Prabang avec les autorités nationales et locales laos.
Les résultats de cette coopération, ont été largement salués lors des cérémonies du XXème anniversaire de l’inscription du site en décembre 2015.
Les partenaires ont en particulier fondé leur action sur la création d’une structure locale de gestion du site, la Maison du Patrimoine, aujourd’hui Département du Patrimoine Mondial, qui a permis l’émergence d’une réelle compétence locale au travers des actions de formation et de transfert de savoir-faire. Ce partenariat a par ailleurs permis dès l’origine la création d’un outil technique et législatif, le PSMV, garant d’un développement durable de la Ville, et la mise en place de documents d’urbanisme complémentaire tels que le SCOT (2004) et le Plan Urbain (2013), assorti d’une Zone Tampon validée par l’UNESCO.
Ces outils de planification ont été complétés de programmes opérationnels portés par la coopération décentralisée, tels que des rénovations de bâtiments exemplaires dès 1996, puis le Programme de préservation des Zones Humides (1999-2002), les programmes Asia Urbs 1 (préservation de l’espace public, 2001-2003) et Asia Urbs 2 (portant sur l’agriculture péri-urbaine, 2004-2008), ainsi que le programme Hydrosytèmes (2008-2010). La Ville de Chinon a par ailleurs, avec l’appui du Ministère des Affaires Etrangères, poursuivi une d’accompagnement des structures locales de gestion, notamment auprès du Département du Patrimoine Mondial, mais aussi à compter de 2008 auprès des services de la municipalité de Luang Prabang.
Ce programme a su fédérer un large réseau d’acteurs institutionnels et associatifs, et s’est systématiquement efforcé de mettre en synergie les acteurs ad-hoc présents et travailler ensemble sur des thématiques communes pour rechercher une meilleure efficacité dans leurs actions. A ce titre cette coopération est un exemple réussi de coordination entre les projets bilatéraux menés par l’AFD depuis 1999 et la coopération décentralisée. La Ville de Chinon s’associe de plus depuis 2014 à l’ « Initiative Patrimoine » développée par l’AIMF pour mettre en réseau les bonnes pratiques développées à Luang Prabang en matière de gestion du Patrimoine aux autres villes laos et dans la sous-région.
L’ensemble de ce programme d’actions, son historique et son analyse sont présentés dans deux ouvrages édités respectivement en 2005 et 2015.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
- L’inscription au Patrimoine Mondial de Luang Prabang n’est pas remise en cause
- Luang Prabang est reconnue comme destination touristique durable

Objectifs en France :
- Le territoire du chinonais bénéficie de retombées positives en matière de fréquentation touristique en captant une part d’une clientèle à fort pouvoir d’achat qui se rend à Luang Prabang
- Le vin de Chinon (produit phare du territoire) est exporté au Laos
Description détaillée du partenariat
La Ville de Luang Prabang, inscrite au Patrimoine Mondial en décembre 1995, a bénéficié depuis 20 ans d’une forte mobilisation de la communauté internationale, en particulier française, en faveur de la sauvegarde et de la promotion de son patrimoine. Ces efforts ont porté leurs fruits, la Ville étant devenue un cas internationalement reconnu de bonne gestion d’un site patrimoine mondial, notamment par l’UNESCO.
Ces résultats, réels, sont néanmoins fragiles. La Ville étant soumise à une forte pression touristique, les Valeurs Universelles Exceptionnelles qui ont motivé son inscription peuvent être menacées. Ce projet vise à remettre ces Valeurs au cœur des politiques publiques locales, notamment en matière touristique, en application des recommandations de l’UNESCO, et dans le respect de l’objectif 11 de l’Agenda 2030 des Nations Unies.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
AUCI, Département du Patrimoine Mondial, Département de l'Information, de la Culture et du Tourisme
Maître(s) d'ouvrage
Chinon, Province de Luang Prabang
Bénéficiaire(s)
- Gestionnaires de sites patrimoniaux au Laos, en France et en Asie du Sud Est - Population locale Au Laos et en France - Entreprises privées du secteur touristique, au Laos et en France

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Province de Luang Prabang Laos commun.ico.loupe.alter
Municipalité de Luang Prabang Laos commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Province de Luang Prabang SILIVANH Saveuy Directeur du Département du Patrimoine Mondial dpl.lpb.heritage@gmail.com
Municipalité de Luang Prabang BOUNGNONG Soukanh Maire

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Chinon commun.ico.loupe.alter



Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 15033 2016
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 15033 2017
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 15033 2018
Chinon 13500 2016
Chinon 25400 2017
Chinon 20300 2018
Collectivités et partenaires étrangers 3166 2016
Collectivités et partenaires étrangers 3166 2017
Collectivités et partenaires étrangers 3166 2018
AIMF 35000 2016
AIMF 30000 2017
Association des Biens Français du Patrimoine Mondial 12200 2016
Association des Biens Français du Patrimoine Mondial 500 2017
Association des Biens Français du Patrimoine Mondial 500 2018




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013