Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ottawa"

Correspondant coopération décentralisée
Sarah VAILLANT
Courriel : sarah.vaillant[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Stéphane CATTA
Courriel : stephane.catta[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
CREA OCEAN
Année de première signature de la convention
2010
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Attractivité des territoires
Sous-sous-thématique d'intervention
Entreprises

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2020
Contexte
La croissance bleue représente un enjeu essentiel pour des territoires périphériques maritimes comme l’Est du Québec et l’Ouest Breton. Les territoires de Rimouski et de Brest se sont saisis de cette opportunité. En outre, leurs actions s’inscrivent respectivement dans la Stratégie Maritime du Québec, portée par le gouvernement du Québec et dans la Stratégie Maritime pour l’Atlantique, portée par la DG MARE de la Commission Européenne.

Les deux territoires poursuivent leurs actions fédérant leurs compétences dans les domaines marins et maritimes, en matière de recherche, formation, innovation, de création et développement d’entreprises. Cette démarche s’accompagne d’une stratégie de promotion et de rayonnement territorial. Le Campus mondial de la mer, communauté des sciences et technologies de la mer de l’Ouest Breton porte ces objectifs.

Le projet CREA OCEAN s'inscrit dans la priorité "Innovation et vitalité des territoires". Après le projet Inn’O (2017-2018), il réaffirme l'importance de la croissance bleue (filière des bio-ressources marines) et poursuit la coopération dans un domaine plus appliqué : le soutien à la création d'entreprises et de start-ups, notamment dans le secteur mer et numérique.

Les défis relatifs aux écosystèmes marins et aux littoraux, les mutations de l'économie maritime, notamment dans le numérique, constituent un contexte nécessitant de poursuivre les coopérations dans le domaine de l'innovation. Le caractère des deux territoires, engagés dans les sciences de la mer et les collaborations existantes, permet de pousser plus loin le concept d'observation, de mesure et de cartographie en lien avec les évolutions du numérique.

Aux côtés des laboratoires de recherche, il est essentiel pour les collectivités et les organismes de développement de poursuivre dans le domaine des applications et du soutien à l'émergence des entreprises, et des actions partenariales entamées il y a plusieurs années.

L'appréhension des produits de la recherche marine par de jeunes passionné(e)s et le soutien envisagé pour déboucher sur des créations d'activités économiquement et écologiquement durables constituera un fil rouge du nouveau projet.
Historique
La coopération entre Brest et Rimouski et le Québec débute en avril 2010, suite à une mission de prospection brestoise s’appuyant sur la Marine Nationale Française ("Mission Jeanne d'Arc") qui a permis d’identifier les domaines d’intérêt scientifique et économique communs, principalement dans le secteur maritime. Il s'agit d'exploiter les compétences et capacités de recherche des deux territoires pour trouver dans les synergies des réponses communes innovantes aux nouveaux enjeux de développement durable auxquels est confronté le secteur maritime. Ainsi, un accord de coopération est signé entre le Technopole du Québec, basé à Rimouski d’une part et Brest métropole et le Technopôle Brest-Iroise d’autre part.

Fin 2010, une première candidature (Projet OCEAN) est déposée au FFQCD, pour 2011 - 2012. Elle vise à renforcer des actions collectives pour mieux identifier les acteurs potentiellement concernés et les projets particulièrement porteurs. Une seconde candidature est déposée l'année suivante pour le projet OCEAN 2 (2013-2014). Elle concrétise les axes de coopération (projet commun, séjour de chercheurs brestois au Québec, missions de représentants d'organismes publics de recherche marine et de services maritimes). Elle se traduit également par la participation à des forums internationaux et permet d'effectuer une promotion commune des deux territoires et de renforcer les coopérations entre territoires maritimes (ex : France-Québec – Argentine).

Les actions engagées dans ces projets se poursuivent dans le cadre d'une troisième candidature (Projet OCEAN +), orientée vers une coopération entre pôles de compétitivité français et réseau d'excellence québécois. Tout en conservant un volet maritime, OCEAN+ (2015-2016) ajoute un nouveau secteur, celui de la santé, et intègre une dimension numérique au projet.

Forte des relations établies depuis 6 ans dans le secteur maritime entre la France et le Québec, une entente est signée, à la fin de 2016, entre la France et le Québec. Elle permet la création d'un "Institut France-Québec pour la coopération scientifique au secteur maritime" (IFQM). L'Université du Québec à Rimouski et l'Université de Bretagne Occidentale à Brest jouent un rôle de leaders au sein de cet institut.

Enfin, le projet INN'O (2017-2018) et s'inscrit pleinement dans la priorité "Innovation et vitalité des territoires". Il réaffirme l'importance de la croissance bleue, notamment dans la filière des bio-ressources et biotechnologies marines, et poursuit la coopération dans un domaine plus appliqué : le soutien à la création d'entreprises et de start-ups notamment dans le secteur mer et numérique.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Il s’agit de poursuivre de manière de plus en plus concrète la coopération Brest-Rimouski, dans les sciences et technologies de la mer et du numérique, notamment dans le domaine de l'utilisation des données marines et la modélisation des océans. A cette fin, il est prévu d’organiser un Hackathon de la mer au Québec en 2020 et, à plus long terme, (vers 2021-2022) un événement commun.

Il s’agit également de créer des opportunités d’affaires à l’international pour les jeunes entrepreneurs québécois, de maximiser le développement de partenariats et de favoriser la croissance des entreprises participantes par la poursuite des actions d’immersion entrepreneuriale (softlanding) avec un volet jeune leader visant à soutenir la participation de jeunes grâce à un appui financier complémentaire de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) (demande à venir, financement à confirmer).

Objectifs en France :
L’objectif à long terme est la poursuite et le développement d’une coopération durable entre les deux territoires de Brest et de Rimouski. A partir d’une concentration majeure d’organismes impliqués dans la recherche marine, la sécurité maritime, la formation supérieure en sciences et technologies marines, le Campus mondial de la mer vise à renforcer les actions du territoire conduites via sa communauté (incluant le Technopôle Brest-Iroise et le Pôle Mer Bretagne Atlantique) dans le domaine du soutien aux entreprises et à la création de nouvelles.

Le déploiement d’actions concrètes renforçant les potentiels économiques du territoire, en s’appuyant sur l’innovation et la coopération avec Rimouski, constitue l’objectif majeur d’une action nécessairement à long terme.
Description détaillée du partenariat
Le projet CREA OCEAN vise à poursuivre la coopération entre les deux territoires en matière d’innovation dans le domaine de l’économie bleue, notamment dans le secteur « mer et numérique » en soutenant de jeunes porteurs de projets et des entreprises innovantes de cette filière.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Brest métropole, SOPER, Technopôle Brest-Iroise, Pôle Mer Bretagne Atlantique, MRIF
Bénéficiaire(s)
Les jeunes entrepreneurs et particulièrement les femmes constituent une cible prioritaire du projet. Le projet bénéficiera également aux autorités publiques, aux structures intermédiaires (technopoles, centre techniques, clusters, pôles de compétitivité…) et aux scientifiques. Enfin, par le développement de nouvelles activités économiques, le projet pourrait également faire émerger des offres d’emploi, bénéficiant ainsi à la société civile dans son ensemble.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Technopole Maritime du Québec Canada commun.ico.loupe.alter
SOPER Canada commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Technopole Maritime du Québec Giguère Noémie Directrice générale ngiguere@tmq.ca
SOPER Beaulieu Martin Directeur général mbeaulieu@soper-rimouski.ca

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Brest métropole commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 10500 2019
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 10500 2020
Brest métropole 12000 2019
Brest métropole 12000 2020
Collectivités et partenaires étrangers 17150 2019
Collectivités et partenaires étrangers 17150 2020




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013