Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ottawa"

Correspondant coopération décentralisée
Sarah VAILLANT
Courriel : sarah.vaillant[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Stéphane CATTA
Courriel : stephane.catta[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Culture et dynamique de développement local en ruralité
Année de première signature de la convention
2019
Thématique d'intervention
Culture et Patrimoine
Sous-thématique d'intervention
Infrastructures, équipements et manifestations culturelles
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2020
Contexte
La faible densité de population en ruralité pose des enjeux en terme de développement. Que ce soit pour renouveler sa population et assurer la pérennité des services de proximité, les communes rurales doivent redoubler d’imagination pour offrir les services attendus par la population et proposer de nouvelles perspectives de développement en lien avec les changements profonds provoqués par la révolution numérique. Dans les régions dévitalisées, cette situation affecte de façon plus aigüe la capacité d’autonomisation de la population et la capacité d’expression de la créativité locale et d’entreprendre au niveau économique, associatif et civique.

De nombreuses études démontrent le lien indéniable entre la culture et la production d’activités économiques importantes pour une région. Dans son aspect moins quantifiable, la culture contribue aussi à instaurer un climat social propice au développement d’un sentiment d’appartenance et de fierté et à définir l’identité d’une collectivité. Aussi, un nombre croissant de villes et de gouvernements locaux adoptent l’Agenda 21 de la culture dans leurs instances de gouvernement afin que la culture soit une dimension clé dans les politiques urbaines.

Or, la façon de vivre et proposer l'action culturelle en ruralité pose ses propres défis. Comment faire de la culture un axe de développement en milieu rural? Quel est le rôle et la contribution de la culture dans le vivre ensemble et la convivialité? La nécessaire créativité pour répondre aux enjeux de développement en ruralité peut-elle être nourrie par une activité culturelle dynamique? Comment favoriser une reconnaissance de cet apport par les pouvoirs locaux? Les modes de gouvernance participatifs qu’on observe dans les organisations culturelles locales peuvent-ils influencer la participation civique et la gouvernance locale à l’échelle d’un territoire?
Historique
C’est dans une optique d’échange de bonnes pratiques et de transfert d’expertises que trois communes, qui, bien que différentes, intègrent une dimension culturelle forte sur leur territoire, ont décidé d’entreprendre une réflexion afin de partager les ingrédients du dynamisme culturel local. Saint-Camille au Québec et Le Favril en France sont entrées en contact en ayant été répertoriées au sein de Solidarum, une base de connaissance en innovation sociale. La 3e, Faux-la-Montagne, était connue des deux premières pour son développement local tout particulier dans les 20 dernières années.

Saint-Camille
Depuis 30 ans, Saint-Camille (524 habitants) pratique un leadership partagé entre les instances de gouvernance, l'entrepreneuriat local et la société civile. Avec et par un dynamisme culturel local exceptionnel, les acteurs locaux ont augmenté la population de 17 % et sécurisé les services de proximité. Aujourd’hui, ceux-ci sont engagés dans un important projet d'adaptation technologique pour développer de nouvelles occasions de collaborations avec un large réseau de partenaires.

Le Favril
Commune de 508 habitants située dans l'avesnois, l'un des territoires les plus ruraux des Hauts-de-France, Le Favril, connaît depuis deux décennies une évolution quantitative et qualitative de sa population avec la diminution du nombre d’agriculteurs et l'arrivée aux côtés des familles de “natifs”, de nouveaux arrivants Le Favril a vu depuis les années 2000 l'installation de plusieurs initiatives alternatives comme des maraîchers, d'une AMAP et l’implantation d’une structure culturelle: La chambre d’eau.

Faux-la-Montagne
Faux-la-Montagne est un village emblématique de la ruralité française. En dépit de ses 389 habitants, le village compte sur des commerces, des services (publics ou non), des lieux de convivialité, un écoquartier de renommée européenne et même jusqu’au Japon ! , des associations dynamiques dont une télévision locale (Télémillevaches), un journal (IPNS), un espace de vie sociale (Constance Social Club),une école fournie, une crèche, une bibliothèque, des espaces de travail partagés, une cantine scolaire où l’on mange des produits locaux, une maison médicale moderne avec des généralistes, des spécialistes et même un dentiste, une salle des fêtes utilisée 300 jours par an… Les notions d’hybridation entre les champs économiques, culturels, sociaux comme dynamique de territoire, d’utilité sociale, de participation des habitants, d’ouverture sur le monde et de réseautage sont chez nous en perpétuel chantier. Ce projet d’échange permettra nous l’espérons, la découverte de nouvelles expériences et modes de faire.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Nous croyons que les ingrédients développés dans les 3 communautés réunies dans ce projet sont transférables et qu'ils permettront aux acteurs culturels et aux élus impliqués de déployer des méthodes de travail innovantes pour mieux intervenir sur des enjeux locaux. L’originalité des actions selon les territoires (France VS Québec) pourra même constituer un facteur de différenciation supplémentaire lorsque ces actions seront déployées et adaptées. À long terme, le projet contribuera ainsi à apporter des retombées sociales, économiques et culturelles. À l’exemple de ce qui à l’origine de ce projet, ces échanges permettront de développer des réseaux internationaux de collaboration entre les partenaires et au sein de leurs réseaux respectifs.

Objectifs en France :
L’ensemble des résultats et comptes rendus (écrits, vidéo, photos, cartes…) seront valorisés à travers nos sites internets et ceux de nos partenaires ainsi que sur certaines plateformes ou média partenaires (Fedelima, RTES, Solidarum…).

Les résultats attendus sont :

la valorisation et l’essaimage d’initiatives rurales originales et trop souvent méconnues.
La qualification des acteurs impliqués
La mise en place de nouvelles pratiques et initiatives.permettant de développer l’attractivité de la commune
L’enclenchement de nouvelles dynamiques intra-territoriales (essaimage aux échelles intercommunales) et inter-territoriales (entre territoires ruraux au niveau national)
L’amélioration de la reconnaissance de la culture dans les politiques locales.
L’appropriation de nouveaux modes de gouvernance et de décision participatifs
Description détaillée du partenariat
De nombreuses études démontrent le lien indéniable entre la culture et la production d’activités économiques importantes pour une région. Ainsi, un nombre croissant de villes et de gouvernements locaux adoptent l’Agenda 21 de la culture dans leurs instances de gouvernement afin que la culture soit une dimension clé dans les politiques urbaines. Dans le cadre de ce projet, trois communes rurales, qui, bien que différentes, intègrent une dimension culturelle forte sur leur territoire, ont décidé d’entreprendre une réflexion afin de partager les ingrédients du dynamisme culturel local. Utilisant la “pédagogie de la rencontre” et une méthodologie d’apprentissage par l’expérience, ces sessions de transfert permettront aux acteurs culturels et élus impliqués d’imaginer et de déployer de nouveaux moyens d'agir localement pour répondre aux enjeux de la ruralité.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Le Favril
Bénéficiaire(s)
à Saint-Camille (Québec): municipalité, 3 diffuseurs culturels (P’tit Bonheur de St-Camille, Festival Masqu’alors!, Boulev’art St-Camille), Coop Destination St-Camille, MRC des Sources. à Le Favril (Nord): La commune, l’école,La chambre d’eau, des associations locales (parents d’élèves, comité des fêtes; les parasites, AMAP),des entreprises locales, des communes partenaires à Faux La Montagne (Creuse): commune,associations et entreprises locales.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Corporation de développement socioéconomique de Saint-Camille Canada commun.ico.loupe.alter
Municipalité du Canton de Saint-Camille Canada commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Corporation de développement socioéconomique de Saint-Camille BRIÈRE Olivier coordonnateur info@corpo-st-camille.ca
Municipalité du Canton de Saint-Camille PAGÉ Philippe Maire maire@saint-camille.ca

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Le Favril commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 3563 2019
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 3563 2020
Le Favril 1092 2019
Le Favril 1884 2020
Collectivités et partenaires étrangers 5770 2019
Collectivités et partenaires étrangers 5770 2020
La chambre d'eau 1091 2019
La chambre d'eau 1884 2020




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013