Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ottawa"

Correspondant coopération décentralisée
Sarah VAILLANT
Courriel : sarah.vaillant[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Stéphane CATTA
Courriel : stephane.catta[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Education France /Québec, approche comparée.
Année de première signature de la convention
2010
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Education, emploi, formation professionnelle
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2020
Contexte
Depuis quelques années, les collectivités territoriales se sont voient reconnaitre une capacité d’action à l’internationale.Elles sont désormais de plus en plus nombreuses à élaborer et mettre en œuvre des projets d’importance autour d’un objectif partagé.Si la coopération décentralisée figure dans les textes officiels, son contenu et sa finalité se définissent à partir des orientations de chaque collectivité territoriale qui assume la pleine responsabilité des choix et des méthodes d’action. C’est dans ce contexte, fort d’une volonté d’ouverture à l’international et le recul de 12 années d’inscription dans les politiques publiques proposées par l’Etat en matière éducative, que Courcouronnes a dès 2009 engagé un partenariat thématique favorisant l’échange d’expériences autour de sa compétence en matière éducative.Cette démarche, à l’exemple des nombreux partenariats avec l’Education Nationale, a ainsi permis d’inventer une nouvelle forme de travail collégiale. A dessein, la Stratégie d’Action Educative (SAE) initiée depuis fin 2010 est l’outil partenarial, de développement et de conduite de projets destiné aux 0-35 ans. Pour garantir l'objectif de coproduction la Ville a créé le Groupement d’Intérêt Public Stratégie d’Action Educative en juin 2011.En choisissant de s’associer dans le cadre d’un Groupement d’Intérêt Public, les partenaires entendent:
- Permettre un partenariat mieux partagé entre tous les acteurs de l’éducation et élargir le partenariat à d’autres acteurs et notamment au partenariat privé
- Permettre aux projets de bénéficier d’une ingénierie expérimentée dans le domaine de la politique éducative et de la dynamique partenariale
- Penforcer la logique de projet en délaissant la logique d’action par action.
Il est à noter que les évènements dramatiques qui frappent la France depuis 2015, placent l’éducation au cœur des préoccupations et confirment l’importance de renforcer le lien social, le vivre ensemble et la nécessité de soutenir la jeunesse.
Ainsi, Courcouronnes place depuis plusieurs années les questions éducatives au centre de ses priorités en développant des projets innovants pour : lutter contre le décrochage, favoriser la persévérance scolaire et plus largement pour soutenir la Réussite Educative du plus grand nombre. Elle est par ce fait légitime à porter un projet d’envergure favorisant la diffusion de l’expérience capitalisée dans la collaboration engagée avec le Québec autour du champ thématique d’intérêt commun, l’Education.
Historique
Les échanges de pratiques franco/québécois sont nés de l’expérimentation du programme Alternative Suspension.2009 : Première mission de préfiguration conduite par Stéphane BEAUDET, Visite de L'école secondaire Monseigneur-Richard.Découverte du projet «80 Ruelle de l’avenir». Rencontre du secrétariat à la Jeunesse. Présentation « 2009-2014, enrichir le Québec de sa relève».2010 : Signature d’une entente entre les YMCA du Québec et Courcouronnes.Implication de deux collèges partenaires du territoire. Recrutement et formation d’un intervenant pour le dispositif français.Elaboration opérationnelle du projet entre la Ville de Courcouronnes et les collèges.Accueil des premiers élèves.2011 : Création du GIP SAE.Candidature de Courcouronnes à l’octroi du label « d’expertise international des collectivités territoriales françaises » dans le cadre du (PACT²).Référencement de Courcouronnes sur l’Atlas de la coopération décentralisée.Adhésion à Cités Unies France ( CUF).Accueil du programme « personnalité d’avenir ».
Huit ans après, le concept de persévérance scolaire transposé du Québec sur le territoire a localement fait ses preuves (cf. évaluation). Il est inscrit depuis 2015 dans le contrat de ville intercommunal qui lie l’Etat et la Communauté d’Agglomération au titre des actions visant à faire du territoire : un « Territoire d’Excellence Educative »Le dispositif Alternative Suspension est devenu un outil stratégique de prévention du décrochage scolaire. Il est proposé à 4 collèges et 2 lycées du territoire.Le dispositif a été évalué en 2011 par un cabinet international Canadien, puis en 2014 par des chercheurs en Sciences de l’Education de l’université de Nanterre.
2014 : Organisation d’un colloque à l’occasion duquel des chercheurs français et québécois ont pu confronter leurs approches devant un public de professionnels du champ éducatif et d’élus du territoire. 2015 : Ouverture d’un second point de service Alternative Suspension au sein de l’Agglomération dans la Ville voisine d’Evry.
Cette collaboration internationale a donc permis de renforcer les compétences françaises sur le champ de la persévérance scolaire et de la réussite éducative.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :


Objectifs en France :
Parvenir à la sensibilisation des acteurs d’au moins 7 villes sur les 24 afin d’ouvrir des points complémentaires de services Alternative Suspension et démultiplier l’accompagnement de l’approche Québécoise sur le territoire.Porter une politique éducative ambitieuse à l’échelle des 24 villes et assurer la consolidation des financements.
Description détaillée du partenariat
La ville de Courcouronnes est reconnue pour sa capacité à innover en matière éducative.Le partenariat franco-québécois autour du programme Alternative Suspension existe depuis 8 ans.Il a crée une dynamique territoriale et influencé les politiques éducatives locales en terme de réussite éducative et de persévérance scolaire.Le projet vise à étendre l’expertise acquise à une échelle plus importante, mettre en avant la logique pragmatique nord américaine de «bottom-up»,diffuser les bonnes pratiques pouvant se développer sur un territoire élargi à 24 villes.Il doit permettre à d’autres villes du territoire de découvrir ces approches éducatives à travers des échanges avec les partenaires québécois.De comprendre,dans le cadre d’une immersion,les différences d’approches et les bonnes conditions de transférabilité d’un certain nombre de techniques et de postures éducatives et pédagogiques
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
MRIF
Maître(s) d'ouvrage
Courcouronnes, GIP SAE
Bénéficiaire(s)
Ce projet aura pour bénéficiaires les jeunes collégiens et lycéens de 12 à 18 du territoire l’Agglomération Grand Paris Sud. Ainsi les techniciens et élus sensibilisés à l’approche québécoise seront en mesure dans leurs communes, d’impulser une politique et des actions en faveur de la persévérance scolaire. Ils pourront d’ailleurs être accompagnés dans ces démarches par les partenaires québécois du projet mais également par les techniciens du GIP SAE d’Evry-Courcouronnes.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
YMCA Canada commun.ico.loupe.alter
Groupe d'action sur la persévérance et la réussite scolaire au Québec Canada commun.ico.loupe.alter
Réseau réussite de Montréal Canada commun.ico.loupe.alter
Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île Canada commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
YMCA PAGE Etienne Directeur, etienne.page@ymcaquebec.org
Groupe d'action sur la persévérance et la réussite scolaire au Québec DEMERS Eric Chargé de projeet edemers@groupeactionperseverance.org
Réseau réussite de Montréal MAYER-PERIARD Andrée Directrice Générale amayerperiard@reseaureussitemontreal.ca
Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île BOULAY / BEAUDIN Pierre / Serge Directeur général / Directeur général adjoint pierre-boulay@cspi.qc.ca

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Courcouronnes commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 6500 2019
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 6500 2020
Courcouronnes 1000 2019
Courcouronnes 19000 2020
Collectivités et partenaires étrangers 4500 2019
Collectivités et partenaires étrangers 4500 2020




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013