Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Beyrouth"

Correspondant coopération décentralisée
Martine HERLEM-HAMIDI
Courriel : martine.herlem[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Denis GAILLARD
Courriel : denis.gaillard[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
La création d'une agence urbaine et de développement territorial au Nord-Liban permettra un renforcement de la gouvernance urbaine au profit de politiques locales adaptées et de construire une cohésion territoriale au-delà du découpage administratif
Année de première signature de la convention
2019
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2021
Contexte
Le territoire Tripoli, Zgharta-Ehden, Al-Fayhaa et Koura, autour du bassin du fleuve Abou Ali, affiche un grand potentiel mais également des difficultés notamment dans le dialogue entre acteurs et n'a jusqu'aujourd'hui jamais mis en place de politiques communes. Pour aider à surmonter la défiance entre les acteurs, liée à des tensions interconfessionnelles, conséquences de la guerre civile, un outil technique comme une agence urbaine doit être proposé. Le modèle libanais n'a aucun outil technique de dialogue sur le territoire appréhendé. Parmi les difficultés rencontrées, il y a l'État, qui est porteur des politiques d'aménagement, et les collectivités, qui n'ont pas les moyens humains, financiers ou politiques de mettre en place les politiques décidées par l'État.
Les difficultés sont aussi liées à la question des réfugiés: le conflit syrien voisin et ses conséquences sur le territoire libanais reste un élément de déstabilisation fort.
C'est un territoire à fort potentiel notamment parce que c'est là que se trouve le futur aéroport, un des plus grands ports de Méditerranée orientale et le début de l'autoroute arabe. C'est l'un des points d'entrée pour la reconstruction syrienne et irakienne.
Le projet de l'agence urbaine couvre une population de plus de 400 000 personnes, ce qui représente presque 10% de la population totale du Liban. Zgharta-Ehden est une ville maronite de la muhafazah du Nord au Liban. On estime sa population à 80 000 habitants. Elle est la capitale du district (caza) de Zgharta.
Pour l’État, et plus spécifiquement la Direction générale de l'urbanisme, cette structure sera :
- un outil d’appui à la construction d’une vision stratégique partagée avec les municipalités, dans laquelle s’inscrivent les différents schémas d’aménagement du territoire
- un outil de réflexion et d’échanges autour des enjeux territoriaux des grandes infrastructures envisagées.
Cette démarche se veut une initiative pilote qui pourrait inspirer d’autres territoires et collectivités libanaises pour la création d’agences de ce type, qui pourraient se constituer en réseau afin d’échanger sur leurs expériences, résultats, impacts.
Historique
Le projet a été amorcé mi-2018, avec quelques missions politiques d'exploration, menées notamment par le Président et des représentants de la Communauté Urbaine de Dunkerque et de la Fédération Nationale des Agences d'Urbanisme, accompagnés par des experts d’agence d’urbanisme françaises (IAU-IDF, Brest, Saint-Étienne et Nantes). Une semaine d’ateliers techniques était également organisée et s’est terminée par un séminaire auquel a participé le Ministre des Travaux Publics et du Transport, ainsi que les élus de la région, le directeur de l’Etablissement des Eaux du Nord, et des acteurs de la société civile.
Le travail était mené en coordination avec les élus des municipalités locales, Cités unies Liban/BTVL.
Une déclaration a été signée par quatre collectivités : Zgharta-Ehden, la communauté urbaine de Fayhaa, FM Koura et FM Zgharta.

Ces premiers travaux exploratoires ont abouti aux conclusions suivantes :

** Un alignement stratégique en vue de la création d’une agence partenariale pour traiter des enjeux à plusieurs échelles urbains, territoriaux et d’aménagement du territoire entre :
- le ministre des Travaux publics et des Transports
- la commune de Zgharta-Ehden initiatrice de la démarche représentée par son maire et son vice-président
- la fédération des municipalités Al Fayhaa représentée par son président (maire de Tripoli)
- la fédération des municipalités de Zgharta-Ehden représentée par son président
- la fédération des municipalités de Koura représentée par son président
L’intérêt d’autres partenaires : ministère de l’Environnement, agence de l’eau, universités….

** Des principes de travail :
- connaissance partagée
- vision stratégique pour la cohérence (territoriale et inter-sectorielle)
- sensibilisation et pédagogie auprès des habitants
- concrétisation par des expérimentations et projets qui se réalisent (actions immédiates)

** Des esquisses de thèmes de travail
- la connaissance objective du territoire
- les politiques de l’environnement et les ressources naturelles : eau et assainissement, déchets ménagers, qualité de l’air, paysages…
- le développement économique pérenne
- les mobilités du quotidien
- la transition énergétique
- le bien-être social et le cadre de vie

** Des questions soulevées et pistes à approfondir :
- soutien de l’État à une démarche pilote qui pourrait inspirer d’autres initiatives au Liban
- la question de l’outil juridique (à expertiser)
- l’opportunité d’une inscription de missions dans la loi
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Les liens qui sont à l’origine du projet de création d’une agence urbaine en Nord-Liban seront maintenus voire renforcés par la mise en œuvre concrète du projet et par la prise de fonction de la structure puisque le projet repose sur une étroite collaboration technique et politique entre les acteurs français et libanais.
De même, il s'agira d'avoir une meilleure connaissance du territoire et des acteurs qui le composent pour une définition plus intégrée des politiques publiques et des projets d'aménagement.

Objectifs en France :
Avoir un premier retour d’expérience sur la création d’une agence urbaine et capitaliser à partir des leçons tirées d’un tel projet pour faire ressortir les éléments essentiels d’une éventuelle reproductibilité.
Description détaillée du partenariat
La création d'une agence urbaine et de développement territorial en Nord-Liban permettra un renforcement de la gouvernance urbaine au profit de politiques locales adaptées et construire une cohésion territoriale et multi-confessionnelle. Cette agence aura pour vocation de faciliter la construction d’une vision stratégique partagée entre les municipalités, leurs regroupements et l’État permettant à tous les acteurs de dialoguer, en gardant leurs propres compétences et modalités d’actions, de construire un développement durable du territoire, de contribuer à la préparation de politiques publiques innovantes et préparer des investissements efficients sur l’urbanisme, l’aménagement de la mobilité et des services, favoriser la mobilisation de la société civile (monde économique, universitaire, ONG) et la sensibilisation des habitants à la qualité de leur cadre de vie
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Cités Unies Liban/BTVL
Maître(s) d'ouvrage
Dunkerque Grand Littoral Communauté urbaine, Ville de Zgharta-Ehden, Dunkerque Grand Littoral Communauté urbaine
Bénéficiaire(s)
Les collectivités libanaises sont les premières bénéficiaires du projet. L'État libanais sortira renforcé de la mise en place d'un tel outil, car le dialogue deviendra plus fluide et serein avec les collectivités.La société civile et les habitants seront sollicités tout au long du projet pour s'assurer d'une connexion entre les besoins ressentis des habitants et la conception des outils.Le projet est considéré comme un projet pilote qui pourra être généralisé à d'autres territoires libanais.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Communauté urbaine Al Fayhaa Liban commun.ico.loupe.alter
Ville de Zgharta-Ehden Liban commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Ville de Zgharta-Ehden TAYOUN GHASSAN Vice-président de la communauté urbaine de Zgharta-Ehden ghtayoun@gmail.com
Communauté urbaine Al Fayhaa KAMAREDDINE AHMAD Président Communauté urbaine Al Fayhaa

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Dunkerque Grand Littoral Communauté urbaine commun.ico.loupe.alter



Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 15333 2019
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 15333 2020
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 15333 2021
Dunkerque Grand Littoral Communauté urbaine 45449 2019
Dunkerque Grand Littoral Communauté urbaine 52819 2020
Dunkerque Grand Littoral Communauté urbaine 26218 2021
Collectivités et partenaires étrangers 37711 2019
Collectivités et partenaires étrangers 37711 2020
Collectivités et partenaires étrangers 37711 2021
Agence d'Urbanisme de Dunkerque 9702 2019
Agence d'Urbanisme de Dunkerque 12936 2020
Agence d'Urbanisme de Dunkerque 5660 2021




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013