Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "AMBASSADE DE FRANCE A TUNIS"

Correspondant coopération décentralisée
Pierre-Yves SONALET
Courriel : pierre-yves.sonalet[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Valéry FRELAND
Courriel : valery.freland[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Projet de renforcement institutionnel et d’accompagnement à la décentralisation autour des politiques jeunesse et des interventions dans les zones urbaines défavorisées. Les deux collectivités conviennent qu’il faut agir sur les causes qui provoque
Année de première signature de la convention
2016
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Gouvernance et démocratie locales

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière Gouvernance locale et appui institutionnel Appui institutionnel 1
Education, Social et Recherche Insertion sociale 2
Education, Social et Recherche Jeunesse & genre 3
Education, Social et Recherche Education, emploi, formation professionnelle 4
Culture et Patrimoine Infrastructures, équipements et manifestations culturelles 5
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2020
Contexte
Sousse, 3ème ville du pays, a connu une forte pression démographique. Le développement économique lié au tourisme a rendu la ville attractive pour des populations de l’intérieur du pays. Ces populations pauvres se sont installées dans les quartiers sud de la ville. La croissance rapide de la population n’a pas permis l’aménagement et l’organisation adéquate du territoire. Ces populations sont jeunes, touchées par le chômage (plus de 30%) avec un taux de déscolarisation précoce (7 à 10 ans) supérieur à 11%. Cette situation engendre sentiments de marginalisation et dérives (délinquance, extrémisme,).
Le nouveau conseil municipal a pris conscience de cette situation et souhaite aujourd’hui renforcer ses politiques publiques pour le développement de ces quartiers. La municipalité souhaite en effet combler les défaillances des services publics par un meilleur maillage du territoire et la mise en œuvre d’actions en premier lieu pour les jeunes (12 à 20 ans).
La maison de jeunes ou la bibliothèque du quartier disposent d’infrastructures de qualité mais sous exploitées (horaires non adaptées ; manque de visibilité; mobilisation des animateurs insuffisante…) Une réorganisation et une amélioration de l’offre de services pourraient permettre une redynamisation de ces quartiers. Le secteur associatif est lui aussi absent des quartiers sud de la ville. Une poignée d’associations essayent tant bien que mal de proposer des solutions aux populations vulnérables.
Le département de l’Aude mène actuellement une action en interne pour instaurer un travail en transversalité pour formaliser et conduire une politique jeunesse déclinée dans les politiques sectorielles. Cette coopération alimentera cette démarche par les échanges avec les collectivités burkinabés qui pratiquent déjà cette forme d’intervention. Dans le même temps, le Département affiche une volonté politique forte d’impulser le pouvoir d’agir des jeunes sur son territoire notamment via le conseil départemental des jeunes.
Dans le cadre de ses politiques sociales le département intervient aussi à différents niveaux de la vie des jeunes : PMI, Aide sociale à l’enfance, Mineurs non accompagnés, insertion par l’activité économique, politique de la ville, prévention spécialisée…
Le Département agit dans les « collèges » (projets pédagogiques de lutte contre les discriminations) et sur l’éducation à la citoyenneté internationale, au travers notamment l’opération des «tandems solidaires». Il soutient des expérimentations sur des quartiers prioritaires politique de la ville en lien avec les éducateurs, les habitants, les associations d’éducation populaire et avec l’appui d’interventions artistiques croisées.
Historique
Depuis 2015 et sa participation au Forum Jeunesse de Tunis, le Département de l’Aude entretient avec Sousse une coopération axée autour de la jeunesse et de la participation citoyenne.
Suite à plusieurs rencontres, les deux collectivités ont décidé de s'associer autour d’un projet afin d’encourager la participation citoyenne des jeunes. A cette époque, le Département de l'Aude impulsait la création d'un Conseil Départemental des Jeunes et cette initiative avait alors séduit la Municipalité de Sousse. Un projet nommé « Ecole de la citoyenneté » a donc vu le jour à Sousse, soutenu par l'action de coopération décentralisée du Département de l'Aude.
Un jeune audois en Service civique à Sousse a d'ailleurs pu participer à ce projet, entre 2016 et 2017. Le projet a permis à des jeunes soussiens issus de divers quartiers et de divers milieux sociaux de participer à des rencontres et à des visites de sensibilisation à l'action municipale en matière d'environnement, de culture, de sport et de citoyenneté, puis d'élaborer des projets pour leur ville qu'ils ont ensuite soumis à des représentants du Conseil Municipal.

Un jeune soussien a lui aussi pu effectuer un Service civique dans l’Aude, afin de travailler sur la mise en place et le développement du Conseil Départemental des Jeunes.

Forts de cette première expérience, les deux collectivités ont décidé de relancer leur coopération et de continuer à développer les instruments de participation citoyenne pour la jeunesse.

Prenant en compte les changements nationaux et locaux à la suite des premières élections démocratiques locales en Tunisie, les deux collectivités souhaitent porter cette coopération à un autre niveau pour renforcer la gouvernance sur les questions de politique jeunesse mais aussi d’aide à l’insertion et à l’inclusion des quartiers défavorisés.

Le Département de l’Aude a mobilisé un jeune Audois dans le cadre d’une mission VSI (2018-2019) afin d’identifier et de coordonner les coopérations du Département en Tunisie.
Son travail a permis de coordonner les discussions entre le Département de l’Aude et la Municipalité de Sousse avec de nombreuses réunions sur le terrain pour identifier les axes de coopération bénéfiques aux deux collectivités.

Ces discussions et visites de terrain entre les deux collectivités ont abouti à l’élaboration du présent projet. Celui-ci traduit une volonté de travailler en partenariat, et de co-construire un projet muri par des mois de travail en coordination avec les partenaires des deux collectivités (élus, personnel administratif, VSI, représentants d’associations).
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
L’objectif à plus long terme est de permettre aux élus de la ville de mener des stratégies autour de la jeunesse et du social, dans un contexte de décentralisation. Les collectivités locales doivent se préparer dès maintenant afin d’être en capacité de répondre à de nouvelles prérogatives et à une autonomisation accrue.
Cet échelon est aussi appelé à joue un rôle plus important en matière de participation citoyenne et pour enraciner le processus démocratique en Tunisie.
La réussite de ce processus démocratique passera par le renforcement du dialogue et la participation accrue des citoyens à la vie politique et par une réduction des inégalités.
Ce projet s’inscrit dans cette philosophie partagée par les deux collectivités.
Les collectivités locales auront un rôle crucial pour améliorer les conditions de vie et la participation citoyenne des populations.

Objectifs en France :
Permettre aux actions de coopération internationale de réinterroger durablement les dispositifs départementaux et d’impliquer de plus en plus les différents services du Département dans les coopérations décentralisées afin de tirer profit des échanges et partages d’expériences.
Diffuser une culture de mobilité internationale et mobiliser les jeunes Audois aux enjeux de la solidarité internationale.
Créer des passerelles entre les territoires partenaires du Département de l’Aude.
Tirer profit de la réussite des actions pilotes sur le territoire tunisien pour en dupliquer certains éléments sur le territoire audois.
La réussite du présent projet devra permettre une montée en puissance de la coopération entre les deux collectivités et d’étendre les acteurs et les services mobilisés dans le cadre de nouveaux projets entre les deux territoires.
Description détaillée du partenariat
Renforcement des capacités des élus et des agents des collectivités sur les politiques jeunesse. A travers des formations/actions entre élus et sur la base d’une construction administrative transversale, l’objectif est d’améliorer l’intervention des pouvoirs publics locaux auprès de la jeunesse. La démarche sera alimentée par les instances participatives de la jeunesse qui seront renforcées dans leur rôle auprès des collectivités. Il est envisagé la création d’un Conseil Municipal des Jeunes à Sousse et de Conseils de quartiers en lien avec le Conseil Départemental des Jeunes. Face à la demande sociale et le renouvèlement des politiques d’animations dans les quartiers en difficultés, plusieurs actions seront menées (restructuration de la maison des jeunes; formation d’animateurs de rue; travail d’insertion socio-professionnelle avec les jeunes; développement d’une offre culturelle)
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Communauté d'agglomération du Carcassonnais (11890)
Maître(s) d'ouvrage
Conseil départemental de l'Aude, Municipalité de Sousse, PCPA Soyons Actifs / Actives (Solidarité Laïque), ENNOUR, Accompagner Batir Prévenir (ABP), ANIMA TUNISIE - Association Mashhed, Observatoire régional de Sousse sur le décrochage scolaire
Bénéficiaire(s)
Les élus des deux collectivités : renforcement de capacité et aide à la définition d’une politique jeunesse. Les jeunes : développement d’outils participatifs et actions sociales dans les quartiers défavorisés. Les membres du conseil départemental des jeunes de l’Aude : échanges avec la création du Conseil Municipal des jeunes de Sousse. Les habitants du quartier de Tafela : action pilote pour améliorer les services sociaux et culturels. Les professionnels sociaux à Sousse et dans l'Aude.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Municipalité de Sousse Tunisie commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Municipalité de Sousse MEHDOUI KAWTHER Elue adjointe au Maire de Sousse chargée de la coopération décentralisée mehdouik@gmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental de l'Aude commun.ico.loupe.alter
Communauté d'agglomération du Carcassonnais commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 18000 2019
Conseil départemental de l'Aude 13140 2019
Communauté d'agglomération du Carcassonnais 5970 2019
Collectivités et partenaires étrangers 7675 2019




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013