Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ouagadougou"

Correspondant coopération décentralisée
Marion ANVROIN
Courriel : marion.anvroin[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BARBOT
Courriel : laurent.barbot[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
SIDACTION - Renforcement du continuum de soins pour la prise en charge pédiatrique dans la ville de Bobo-Dioulasso (Burkina Faso)
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Santé
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2017
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
En dépit des efforts déployés par les différents programmes nationaux de lutte contre le VIH/Sida, la situation de la prise en charge globale de l’enfant infecté et ou affecté au Burkina Faso n’est pas encore satisfaisante. Le dépistage pédiatrique reste faible et si la prévalence globale est certes en baisse chez les enfants, elle est toujours relativement élevée dans les grandes zones urbaines (2.2% en 2015) ; par ailleurs, les enfants et adolescents ont moins accès aux traitements (dû entre autre à la faible disponibilité des ARV pédiatriques). La précarité dans laquelle vit
la plupart des familles limite l’accès des enfants au suivi biologique.
C’est ainsi qu’à côté des nombreux efforts de l’Etat burkinabè, qui a notamment décrété la gratuité des ARV, l’AED poursuit ses objectifs en vue de contribuer à l’amélioration de la PEC pédiatrique. Prenant en compte les forces et faiblesses de ses interventions passées, les échos de terrain rapportés par les conseillères psychosociales de l’association, l’état des lieux du paysage sanitaire de la Région des Hauts Bassins, et de la ville de Bobo-Dioulasso, en matière d’interventions PTME, l’AED a développé
des activités pour : subventionner les examens biologiques surtout à l’égard des personnes les plus vulnérables, fragiles ou pauvres (enfants et femmes) ; renforcer le diagnostic précoce et rapide du VIH chez les enfants, faciliter le suivi médical chez les personnes en situation de précarité, assurer une bonne alimentation des enfants, renforcer l’observance du traitement ARV chez les enfants, assurer la scolarisation des enfants infectés ou affectés par le VIH.
Historique
La Ville de Paris soutient Sidaction dans de nombreux projets de lutte contre le VIH/sida en Afrique depuis 2003. Le 20 juillet 2017, lors du lancement du rapport d’ONUSIDA sur les objectifs 3x90, Christine KAFANDO, Présidente de l’association burkinabè Espoir pour Demain (AED), avait fait un discours poignant sur la situation des femmes et des enfants vivant avec le VIH au Burkina. Anne Hidalgo avait alors formulé le souhait que la Ville de Paris puisse financer une partie des actions de l’association ; la Ville s’est donc rapprochée de Sidaction qui a accepté de porter le projet.
Objectif du partenariat
Objectif principal : Contribuer à réduire les nouvelles infections chez les enfants et la morbi-mortalité liées au VIH chez les enfants et adolescents infectés par le VIH dans la ville de Bobo-Dioulasso.

Objectif spécifiques :
1. Soutenir l’alimentation des nourrissons exposés au VIH
2. Identifier et favoriser l’accès aux soins des enfants et adolescents infectés par le VIH
3. Améliorer le continuum de soins de la prise en charge pédiatrique dans la ville de Bobo-Dioulasso en favorisant les échanges entre acteurs locaux
Description détaillée du partenariat
- Apporter un appui nutritionnel aux nourrissons nés de mères séropositives
- Assurer le dépistage de 1 000 enfants sur les sites couverts par AED et référer les enfants dépistés séropositifs
- Assurer la prise en charge des examens biologiques de 50 enfants
- Assurer la prise en charge des frais d’ordonnances de 158 enfants par mois
- Organiser des ateliers d’éducation thérapeutique à l’endroit des adolescents connaissant leur statut sérologique
- Assurer un appui alimentaire aux enfants/adolescents infectés/affectés par le VIH à travers des distributions mensuelles de vivres
- Réaliser deux cadres de concertation avec les formations sanitaires
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Sidaction
Maître(s) d'ouvrage
AED
Bénéficiaire(s)
Populations de Bobo-Dioulasso, notamment 1510 bénéficiaires directs

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Bobo-Dioulasso Burkina Faso commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Paris commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2018
Paris 10000 0 0 0 2017
Paris 10000 0 0 0 2018
Sidaction 10000 2018




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013