Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Phnom-Penh"

Correspondant coopération décentralisée
Guillaume NARJOLLET
Courriel : guillaume.narjollet[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Guillaume NARJOLLET
Courriel : guillaume.narjollet[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
ADMAHC - Projet d’approvisionnement en eau potable pour la commune de Ponley
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2015
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2018
Contexte
Le village de Ponley est localisé près de la frontière vietnamienne et éloignée de tout cours d’eau. 325 familles sur 1644 (20%) sont reconnues comme pauvres par l’État. 40% des familles reconnues auto-suffisantes par l’État sont considérées comme vivant dans la pauvreté par l’ADMAHC.

Le comité de développement ne dispose pas de fonds suffisants pour les affecter au développement de l’eau et de l’assainissement dans le village. Ces derniers sont exclusivement consacrés à la réfection des voies communales.

Eau dans la zone projet : Les habitants consomment de l’eau de puits non traitée, issue d’eau pluviale et d’un étang distant de Ponley. De nombreux problèmes de conservation de l’eau au domicile ont été identifiés. En saison sèche, les habitants peinent à trouver de l’eau potable.

Assainissement hygiène dans la zone projet : La plupart des familles n’ont pas accès à des toilettes. Dans le meilleur des cas, il s’agit de latrines construites par les ménages eux-mêmes, qui représentent 24% de la population.
Historique
ADMAHC est une association de ressortissants cambodgiens, présente depuis 14 ans au Cambodge

Historique avec la Ville de Paris :
2013-2014 : Projet de Baray subventionné par la ville de Paris à hauteur de 50k€ pour un montant total de 150k€, évalué positivement par Paris et par le Grand Lyon.
2014-2015 : Candidature à l’AAP 2014-15, avis défavorable (dimension du projet jugée trop importante pour la taille du porteur)
Objectif du partenariat
Fourniture d’eau potable en quantité et qualité suffisantes. Améliorer les conditions de vie, moins d’ennui de santé, freinage des migrations vers les grandes villes. Sensibilisation à l’hygiène élémentaire de l’eau et de l’assainissement
Description détaillée du partenariat
Infrastructures pour l’accès à l’eau :
- Station de prise d’eau à partir de 3 forages dont 1 déjà existant (12m3/h par forage)
- Pompes submersibles et de refoulement
- Station de traitement par floculation-décantation-filtration
- Château d’eau de 20m3
- Réseau de distribution avec branchements domiciliaires, bornes fontaines

Infrastructures pour l’accès à l’assainissement
- Sans objet - Le volet assainissement est envisagé dans une phase ultérieure du projet compte tenu des capacités opérationnelles.

Renforcement des capacités
- Formation à la gestion de la station de production et du réseau de distribution
- Formation de l’autorité délégante à la gestion du contrat d’affermage (cf. ci-dessous)

Sensibilisation
- Mobilisation et sensibilisation des usagers sur le lien eau potable-assainissement-hygiène et sur la nécessité de payer les factures d’eau pour la pérennité du service.

Aspects environnementaux
- L’alimentation des pompes des forages se fait à partir du réseau électrique et non de groupes électrogènes.

Organisation du service
- L’organisation du service est la même que pour le précédent projet financé par la Ville de Paris : un comité de suivi représentant les autorités locales (maître d’ouvrage) délègue via un contrat d’affermage l’exploitation des infrastructures. Une redevance de 100 dollars est reversée mensuellement au comité de suivi.
- L’exploitation, les travaux de maintenance et d’entretien sont à la charge de l’opérateur.
- Le renouvellement des infrastructures est à la charge du Comité de Suivi.

Aspects économiques
- L’eau est vendue 1500 Riels (0.3€) par m3 au branchement, 750 Riels à la borne fontaine.
- Ce prix de l’eau est réputé acceptable par la population. Il est à signaler que la déconnexion du réseau ne peut être décidée unilatéralement par l’opérateur, l’avis du Comité de Suivi étant requis.
- Le projet prévoit le grand équilibre : une épargne est dégagée par le Comité de Suivi grâce à la redevance versée par l’opérateur dans le cadre du contrat d’affermage. Le modèle économique du service de l’eau permet également d’épargner une part des recettes dans le but de renouveler certaines infrastructures plus légères (pompes).
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
M. Sokhe, cabinet d’expertise
Maître(s) d'ouvrage
Commune de Ponley
Bénéficiaire(s)
Bénéficiaires directs : 6063

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Takeo Cambodge commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Paris commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2015
Grand Lyon, association partenaires 111000 2015
Paris 30100 30100 0 0 2016
Paris 40100 40100 0 0 2017
Paris 15800 15800 0 0 2018




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013