Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Tananarive"

Correspondant coopération décentralisée
Florian MARCHADOUR
Courriel : marchadour.matd[at]gmail.com
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Philippe GEORGEAIS
Courriel : philippe.georgeais[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
EAST - Organisation d’un programme global d’élimination des déchets ménagers dans les quartiers défavorisés d’Antsirabé.
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Déchets

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2016
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
La population d’Antsirabe a augmenté de 26% au cours des dix dernières années
- Cette forte croissance a déstabilisé les équilibres précaires en matière d’accès à l’eau et à l’assainissement.
- On décompte à Antsirabé plus de 200 entreprises exerçant une activité très polluante : manufacture de tabac, fabrication de produits laitiers, brasserie, savonnerie, huilerie. Ces industries sont en général implantées, dans des fokontany, en milieu péri urbain, où résident les populations défavorisées.
- Il existe un fort besoin de collecte et d’élimination des déchets et les activités de sensibilisation D’importantes difficultés sont rencontrées quant à la gestion et à l’exploitation des nouveaux ouvrages, considérées comme peu efficaces.
Les populations sont peu sensibilisées aux problématiques liées à l’hygiène individuelle et collective

Gestion des déchets ménagers
La production quotidienne de déchets ménagers est estimée à 150 tonnes
- La commune ne dispose que de 22 bacs en maçonnerie et de 21 bacs métalliques. Le transport de la collecte est aussi rudimentaire : 3 tracteurs et un camion benne, qui ne possède pas de treuil pour manœuvrer les bennes métalliques.
- Développement des décharges sauvages dans les fokontany.
En outre, il n’existe aucune station de traitement des ordures ménagères, des matières plastiques et des boues des latrines dans la commune. Les déchets sont abandonnés voire incinérés par les habitants.
- Seules 27% des latrines seraient « vidangées ». Les boues sont enfouies dans les jardins ou rejetées dans les canaux de drainage de leurs quartiers, provocant d’importantes conséquences environnementales et de multiples pathologies infectieuses.
Historique
EAST Implantation dans le pays : 2007

Historique avec la Ville de Paris :
- 2005-2007 : Appui à l’organisation d’une politique d’hygiène et de santé publique dans les quartiers et les écoles de la ville de Kaolack. Soutien VdP de 50.000€ sur un total de 148.015€, pour 213 000 bénéficiaires.
Objectif du partenariat
Organisation d’un programme global d’élimination des déchets ménagers dans les quartiers défavorisés d’Antsirabé.
Description détaillée du partenariat
Gestion des déchets ménagers
Amélioration de la collecte et traitement/ valorisation des déchets organiques des quartiers défavorisés avec mise en place du tri à la source, d’équipes de pré collecte, de bacs de dépôts, d’une unité de traitement valorisation des déchets en compost et d’une filière de vente
- Élimination des déchets plastiques par la mise en place du tri sélectif des ordures, des équipes de collecte, d’une unité de traitement des déchets valorisés en matériaux de construction, proposés à la vente.
- Élimination des déchets fécaux des latrines des quartiers, avec la création d’associations de collecteurs, d’une station de traitement (biodigesteur) des déchets fécaux valorisés en compost et, comme le biogaz, réservé à la vente

Renforcement des capacités
- Formations techniques et en gestion pour les autorités locales et les agents d’exploitation assurant le suivi du programme
- Formation des « messagers sanitaires » en éducation à la santé

Sensibilisation
Activités d’Information - Éducation - Communication par la sensibilisation/ communication sur les modes de prévention et de gestion, contre les déchets ménagers pathogènes et sur l’hygiène publique

Organisation du service
- Type de gestion : selon les activités, délégation aux acteurs communautaires, ou régie (DREAH)
- Exploitation et maintenance assurées par : la pré-collecte est assurée par le milieu informel, gestion des centres de recyclage en régie par les agents de la DREAH.

Aspects environnementaux
Suppression des pratiques polluantes :
- Enfouissement (pollution des eaux souterraines et des sols)
- Incinération (pollution atmosphérique, émission de GES)
- Dépôt en amas (production de méthane et pollution des sols)

Aspects économiques
- Le coût du service de collecte est déterminé par la DREAH
- Une collecte pilote a déjà été mise en place et a permis d’atteindre le petit équilibre (équilibre des recettes et des charges courantes) avec un taux de recouvrement des redevances de 50% et un tarif d’1€/ mois.
- Un compte permettra de stocker le surplus de recettes pour le renouvellement des infrastructures.
- Développement de la vente du compost et du biogaz, dont les filières doivent encore être identifiées. Il existe cependant une très forte demande en fertilisants compte tenu de la très forte hausse des engrais.
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
EAST Madagascar
Maître(s) d'ouvrage
Commune Urbaine d’Antsirabé
Bénéficiaire(s)
30.000

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Antsirabé Madagascar commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Paris commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2017
Co-financements 249568 2017
Paris 90000 0 0 90000 2017
Paris 45000 0 0 45000 2018




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013