Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Tripoli"

Correspondant coopération décentralisée
Lisbeth CHOQUET
Courriel : lisbeth.choquet[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Lisbeth CHOQUET
Courriel : lisbeth.choquet[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
PUI - Soutien aux populations vulnérables en Libye
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Aide d'urgence, humanitaire et à la reconstruction
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2017
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2017
Contexte
Depuis 2016, la Libye est le premier pays par lequel transitent les migrants vers l’Europe. La révélation de l’existence d’un marché aux esclaves en Libye a suscité l’indignation de la communauté internationale. En effet, d’après l’ONU, environ 17 000 migrants, en provenance principalement d’Afrique subsaharienne sont détenus, dans trente centres gérés par le gouvernement libyen.
Le Haut-Commissaire aux droits de l’homme, M. Zeid Ra’ad Al-Hussein, a dénoncé le 14 novembre une détérioration des conditions déjà déplorables de détention des migrants et réfugiés en Libye depuis les interventions croissantes de l’Union européenne entreprises au nom du contrôle des migrations. De son côté, le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni, mardi 28 novembre, à la demande de la France, afin d’étudier les options pour mettre un terme à ce trafic, dont notamment celle d’ouvrir une enquête internationale
Historique
En s’appuyant sur des évaluations réalisées par des associations libyennes dans la région de Benghazi, l’association PREMIÈRE URGENCE INTERNATIONALE a mis en œuvre un programme de cliniques mobiles en janvier 2017, dans les sites de déplacés de Benghazi et ses alentours afin d’apporter un soutien psychosocial et de santé mentale auprès des populations vulnérables de cette agglomération.

L’association sollicite aujourd’hui la Ville de Paris pour la deuxième phase de son programme d’assistance dont l’objet est d’assister les populations vulnérables en Libye.
Objectif du partenariat
Fournir une assistance en soins de santé primaire, psychosocial et mental pour les populations vulnérables de Benghazi et des régions Ouest en Libye.
Description détaillée du partenariat
- Mises en œuvre de nouvelles cliniques mobiles (approvisionnement en matériel, médicament, formation des équipes)
- Réhabilitations des structures de santé pour les populations les plus vulnérables
- Le projet prévoit une extension de son rayon d’action vers l’ouest du pays, le long des côtes libyennes jusqu’à Tripoli ainsi que vers le Sud Est du pays.

Intervention d’une durée de six mois et d’un montant total de 2 millions d’euros, financée par le Centre de Crise du MEAE, la Direction générale pour la Protection civile et les opérations d'aide humanitaire européennes de la Commission européenne (DG-ECHO), à laquelle la Ville de Paris apporte sa contribution.
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Première Urgence Internationale
Maître(s) d'ouvrage
Première Urgence Internationale
Bénéficiaire(s)
Bénéficiaires indirects : 14 000 (populations les plus vulnérables rencontrées sur le terrain : hôtes, déplacées, retournées, mais aussi réfugiées et migrantes…)

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Benghazi Libye commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Paris commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2018
Paris 50000 0 0 0 2017




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013