Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ouagadougou"

Correspondant coopération décentralisée
Marion ANVROIN
Courriel : marion.anvroin[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BARBOT
Courriel : laurent.barbot[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
La gouvernance territoriale des politiques jeunesse et sa cohérence avec les outils participatifs pour une meilleure intervention des collectivités locales dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion
Année de première signature de la convention
2017
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Education, Social et Recherche Jeunesse & genre 1
Education, Social et Recherche Insertion sociale 2
Education, Social et Recherche Education, emploi, formation professionnelle 3
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2020
Contexte
Au Burkina Faso, les jeunes représentent plus de 60 % de la population et 67% d’entre eux vivent en dessous du seuil de pauvreté. Dans les villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso, le taux de croissance dépasse les 11% dont la majorité sont des jeunes. Dans l’Aude, 21 % de la population vit sous le seuil de pauvreté. Le département se situe au troisième rang national derrière la Seine-Saint-Denis (27 %) et la Haute Corse (22,5 %). Les tranches d’âge les plus touchées par la pauvreté sont les moins de 25 ans et les 25-40 ans.

Les enjeux entre les 5 collectivités partenaires sont les mêmes en termes de lutte contre la pauvreté de la jeunesse, sa vulnérabilité, son insertion et la lutte contre ses dérives radicales. Les partenaires se retrouvent dans un programme d’échanges d’expériences après avoir fait le choix séparément de renforcer leurs interventions auprès de la jeunesse. Une des priorités est de mieux prendre en compte les aspirations de la jeunesse par le renforcement de la démocratie participative.

Au Burkina Faso il existe des conseils de jeunes, des comités de quartiers et des conseils régionaux de la jeunesse comme outils de participation de la jeunesse. Dans l’Aude, les instances participatives, notamment le conseil départemental des jeunes, visent à renforcer le pouvoir d’agir de la jeunesse. Ces conseils de jeunesse seront mis en lien pour créer des échanges et des rencontres à terme.

Le département de l’Aude mène actuellement une action en interne pour instaurer un travail en transversalité pour formaliser et conduire une politique jeunesse déclinée dans les politiques sectorielles. Cette coopération alimentera cette démarche par les échanges avec les collectivités burkinabè qui pratiquent déjà cette forme d’intervention. Dans le même temps, le Département affiche une volonté politique forte d’impulser la participation citoyenne sur son territoire notamment via la création d’un conseil départemental des jeunes.

L’organisation du forum jeunesse aura un rôle d’expérimentation pilote dans la prise en compte des préoccupations et leur traduction dans un processus de révision de la politique de la jeunesse. L’intervention auprès des bibliothèques s’est développé sur la base d’un diagnostic commun autour de la lecture publique comme vecteur de lutte contre l’illettrisme et transmission culturelle.

Le sens de ce projet s’ancre dans un contexte international avec les ODD de l’ONU, dont l’évaluation de l’impact de ces actions pourrait être apportée comme contribution aux différents travaux nationaux et internationaux, et objectifs de l’alliance Sahel, déclinaison d’actions de co-développement sur le périmètre du G5 Sahel.
Historique
Les Archives départementales de l’Aude mènent depuis 1999 une politique de coopération technique avec le Centre National des Archives (CNA) du Burkina Faso.

En 2017, le Département de l’Aude, la Ville de Ouagadougou et la région Centre se sont engagés, devant le Président du Faso, dans un programme de coopération de médiation culturelle et de renforcement des capacités à travers des actions liées aux archives et à la mémoire en lien avec les problématiques sociales du présent. Les jeunes ont été associés en priorité aux actions de sensibilisation au patrimoine et à la mémoire.

Après 2 années d’échanges, les collectivités ont souhaité faire de la jeunesse l’axe prioritaire de leurs coopérations afin de trouver ensemble des solutions pour lutter contre sa vulnérabilité, son exclusion, son décrochage et parfois ses dérives radicales.

Dans l’objectif d’élargir le partenariat, dans lequel le partage d’expériences et de connaissances est fondamental, le Département de l’Aude, la Ville de Ouagadougou et la région Centre ont souhaité associer la Ville de Bobo Dioulasso et la région des Hauts Bassins. La recherche de synergies entre différents niveaux décentralisés est essentielle pour une meilleure cohérence des interventions en lien avec la jeunesse et sa gouvernance partagée.

Les 5 collectivités partagent l’ambition de renforcer la présence des services publics auprès des populations de jeunes en difficultés, développer des actions économiques et sociales dans les quartiers les plus défavorisés et proposer des interventions à plusieurs niveaux avec l’ensemble des acteurs de la jeunesse.

Afin de prendre en compte les attentes et les aspirations de la jeunesse, les collectivités partenaires souhaitent renforcer leurs outils participatifs de la jeunesse. L’objectif est d’améliorer le dialogue entre les jeunes et les collectivités, de permettre aux jeunes d’échanger entre eux, de stimuler des dynamiques collectives et participatives, de définir des stratégies jeunesse sur la base des travaux et des recommandations formulées par les jeunes, d’amorcer des processus de révision des politiques publiques à la lumière des échanges avec les jeunes.

Par ailleurs, pour favoriser l’inclusion de la jeunesse, les collectivités partagent plusieurs objectifs autour de la lecture publique dans son accès à la connaissance de l’histoire et de la mémoire pour le grand public et les jeunes en particulier.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
- Accompagnement de la décentralisation et renforcement des capacités des élus et des agents sur les politiques jeunesse
- Définition de nouvelles stratégies de promotion de la jeunesse
- Prise en compte des recommandations des instances participatives pour amorcer un processus de révision de la politique jeunesse.
- Les jeunes et les associations sont engagés dans le processus de développement (insertion social et culturel)
- Echanges entre les jeunes des instances participatives
- Les services sont en capacité de mener des politiques transversales / réorganisation des services administratifs

Objectifs en France :
- Rénovation de la politique jeunesse du Département
- Portage politique collectif des orientations jeunesse
- Dynamique sur le territoire audois, permettant l’ensemble des acteurs de se saisir de la gouvernance collective des politiques jeunesse et de favoriser la création et le développement des instances partenariale de gouvernance collective des actions jeunesse portées par l’ensemble des institutions, associations, organisations agissant dans le champ de la jeunesse est en cours d’installation.
- Partage de ces expériences avec les acteurs jeunesse du département et au sein du COJ.
- Echange de regards sur la lutte contre l’illettrisme et l’analphabétisme avec les actions dans l’Aude autour du conte
Description détaillée du partenariat
Le partenariat entre les municipalités de Ouagadougou, de Bobo-Dioulasso, le Département de l’Aude et les régions du Centre et des Hauts Bassins vise au renforcement des capacités des collectivités dans leur gouvernance des politiques publiques jeunesse. Des formations/actions entre élus permettront de faire évoluer les politiques publiques et de mieux répondre aux aspirations de la jeunesse. Le renforcement de l’organisation administrative permettra d’offrir une réponse adaptée à la gestion transversale. L’objectif est de permettre aux jeunes de formuler des politiques jeunesse avec comme support notamment le forum jeunesse de Ouagadougou. Les échanges entre les instances participatives de l’Aude et du Burkina alimenteront la démarche. Des actions pilotes seront proposées autour de la lecture et des médiathèques comme outils de lutte contre le décrochage scolaire et l’illettrisme
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Région Centre, Municiplité de Bobo-Dioulasso, Conseil régional des Hauts Bassins
Maître(s) d'ouvrage
Conseil départemental de l'Aude, Municipalité de Ouagdougou, L'Outil
Bénéficiaire(s)
La jeunesse audoise et burkinabè Les jeunes particulièrement les plus vulnérables : jeunes non scolarisés, jeunes en décrochage, jeunes en grande précarité. Les élus des collectivités, leurs partenaires et leurs agents. Les associations des territoires. Les instances participatives de la jeunesse Les centres sociaux et culturels, les bibliothèques et les médiathèques

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Municipalité de Ouagdougou Burkina Faso commun.ico.loupe.alter
Région Centre Burkina Faso commun.ico.loupe.alter
Municiplité de Bobo-Dioulasso Burkina Faso commun.ico.loupe.alter
Conseil régional des Hauts Bassins Burkina Faso commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Municipalité de Ouagdougou Nare Adeline DGSA nareadeline@yahoo.fr
Région Centre Timtoré ERIC Président itec_s@hotmail.com
Municiplité de Bobo-Dioulasso Bourahima Sanou Maire sanoubourahima@yahoo.fr
Conseil régional des Hauts Bassins KOUSSOUBE Boyo Jean Célestin Président

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental de l'Aude commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 20000 2019
Conseil départemental de l'Aude 21200 2019
Collectivités et partenaires étrangers 40355 2019




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013