Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bamako"

Correspondant coopération décentralisée
Sherazade BENALLA
Courriel : sherazade.benalla[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Françoise GIANVITI
Courriel : francoise.gianviti[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Le programme d’adduction d’eau potable dans la commune de Sangha au Mali a pour but de renforcer l’accès à l’eau potable en vue d’améliorer les conditions sanitaires des habitants. Il consiste à mettre en place les infrastructures nécessaires à l’ac
Année de première signature de la convention
2004
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Education, Social et Recherche Santé 1
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière Gouvernance locale et appui institutionnel 2
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2020
Contexte
Au Mali, les difficultés sont nombreuses pour accéder à la ressource en eau et pour satisfaire les besoins des habitants. Sangha, comme le reste du pays, n’a pas assez d’équipements pour l’approvisionnement en eau potable et pour répondre aux besoins en assainissement (seulement 23 villages de Sangha sur 57 sont équipés en infrastructures pour l’eau potable).

Compte tenu des contraintes climatiques (périodes de fortes pluies qui provoquent des inondations, périodes de sécheresse de plus en plus longue), l’eau potable est d’autant plus rare et doit être puisée dans les nappes phréatiques parfois à plus de 100 mètres de profondeur à Sangha. Les nappes sont asséchées dès le mois d’avril jusqu’en juin (hivernage), il faut donc puiser plus profondément pour accéder à l’eau.

En outre, les difficultés financières et le manque de ressources humaines permettent difficilement d’assurer un suivi pour l’entretien et la maintenance des infrastructures, ce qui n’incite pas les habitants à utiliser ces équipements (besoin en renforcement de capacités des acteurs locaux).

Depuis la mise en place du programme d’adductions d’eau dans le cadre de la coopération décentralisée (2010), 8 Adductions d’Eau Simplifiées (AES) ont pu être installées pour desservir 14 villages en eau potable, ce qui a permis de réduite de 80% la contamination des populations aux maladies hydriques (données du CSCOM de Sangha). Néanmoins, ces efforts sont à poursuivre pour respecter les normes de l’OMS (1 borne fontaine pour 500 habitants), notamment dans le domaine de l’assainissement (plus de 90% de la population de Sangha pratique la défécation à l’air libre).

Pour améliorer la gestion du service de l’eau (entretien, maintenance, investissement et renouvellement des équipements), la commune de Sangha a mis en place en janvier 2018 une délégation du service public de l’eau auprès d’une entreprise privée. Cette délégation a été difficilement été acceptée par les habitants, et en particulier les associations d’usagers d’eau potable (manque de concertation et d’information avec les usagers d’eau potable, mauvaise compréhension du rôle de chaque acteur, déresponsabilisation des AUE). Un volet du projet permettra d’améliorer la coordination des différents acteurs et de renforcer la gouvernance locale pour améliorer l’efficacité et la qualité du service.
Historique
La ville d’Allonnes est partenaire de la commune de Sangha depuis 2004 et a signé, le 14 mai 2004, une convention de partenariat avec cette dernière. Les axes sur lesquels se basaient alors cette coopération étaient la sécurité alimentaire, l’hydraulique et la réhabilitation du barrage Marcel Griaule. La ville a également signé en 2004 une convention de partenariat avec l’AMSCID (Association Malienne de Solidarité et de Coopération Internationale pour le développement). Entre 2004 et 2009, la coopération décentralisée a essentiellement permis de créer des échanges entre les deux populations, de donner des fournitures scolaires et des équipements d’urgence et d’effectuer les travaux de réhabilitation du barrage Marcel Griaule, qui ont eu lieu en 2007 et 2008.

En 2008, la ville d’Allonnes a organisé en France une table ronde des acteurs français intervenant à Sangha afin de faciliter la synergie entre les associations souhaitant participer au développement économique, social et culturel de la commune. À cette occasion, la ville d’Allonnes a rencontré l’association ADESAF, dont l’objectif était de mettre en œuvre à Sangha un projet global de développement. Pour concrétiser l’un des axes du partenariat de la ville d’Allonnes avec la commune de Sangha, cette dernière et l’ADESAF ont souhaité associer l’association ACAD, qui avait déjà une expérience de coopération au Mali dans le domaine de l’eau potable. En décembre 2009, la commune de Sangha et la ville d’Allonnes ont organisé au Mali un forum réunissant les acteurs maliens et français et dont l’un des thèmes était l’accès à l’eau potable des populations de Sangha.

Depuis 2010, conformément à l’une des priorités émises lors du forum de 2009, la ville d’Allonnes et la commune de Sangha ont porté, avec leurs partenaires opérationnels, un projet d’amélioration de l’accès à l’eau potable sur la commune. Bien que la situation actuelle du Mali ait ralenti les actions menées dans le cadre de la coopération décentralisée, elle n’a pas entravé la volonté des deux villes de maintenir et d’optimiser leurs relations vieilles de près de quinze années. Après quatre premières phases du programme d’adduction d’eau potable, 8 AES ont pu être installées pour desservir en eau potable près de 14 villages. Aussi, en février 2019, le bureau municipal d’Allonnes a entériné la décision, votée à l’unanimité par le conseil municipal de Sangha, de mener à bien le présent projet pour cette cinquième phase.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Améliorer les conditions de santé des populations de Sangha par la mise en place d’une stratégie de sensibilisation à l’hygiène de l’eau et de l’assainissement.

Renforcer la gouvernance et l’autonomie de la commune et des bénéficiaires dans la gestion du service de l’eau à travers la création et la formation des Associations des Usagers de l’Eau et l’accompagnement de la délégation du service public de l’eau.

Accompagner la commune de Sangha à l’élaboration d’un plan stratégique d’assainissement et appuyer les habitants dans la mise en place de projets d’assainissement individuels.

Objectifs en France :
Permettre la prise de conscience des inégalités Nord-Sud et des enjeux du développement par la population d’Allonnes et ainsi favoriser l’engagement citoyen des jeunes et des habitants d’Allonnes vers plus de solidarité internationale.
Description détaillée du partenariat
Le projet comporte 6 volets :
1) L’amélioration de l’accès à l’eau potable notamment par la mise en place d’adductions d’eau potable pour les villages de Yendouma Atô et Yendouma Sogol.
2) La sensibilisation de la population sur les pratiques d’hygiène, le paiement de l’eau, l’utilisation des latrines et les risques liés à la défécation à l’air libre.
3) Le renforcement des capacités des usagers de l’eau potable pour l’utilisation des équipements.
4) L’accompagnement à la délégation du service public de l’eau pour la gestion du service.
5) L’élaboration d’un plan stratégique d’assainissement pour la ville de Sangha et l’expérimentation par la méthode ATPC (Assainissement Total Piloté par la Communauté).
6) Sensibilisation des jeunes et du grand public sur les thématiques de l’eau et de l’assainissement en France et en Afrique à travers l’expérience du projet au Mali.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
ADESAF, ACAD, AMSCID, Léo Lagrange Solidarité Mali
Maître(s) d'ouvrage
Allonnes, Commune de Sangha, Allonnes (72700), Sangha
Bénéficiaire(s)
Les bénéficiaires directs sont les 1 943 habitants des villages de Yendouma Atô (511 habitants) et de Yendouma Sogol (1 432 habitants). Les bénéficiaires indirects sont les habitants de la commune (environ 34 000 habitants) qui seront sensibilisés. En France, 100 jeunes scolarisés d’Allonnes, les élus locaux d’Allonnes et, plus largement les 11 232 habitants de la commune bénéficieront des actions de sensibilisation à la solidarité internationale et au développement.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Sangha Mali commun.ico.loupe.alter
Commune de Sangha Mali commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune de Sangha Dolo Ali Maire alinogodolo@yahoo.fr
Sangha Dolo Ali Maire alinogodolo@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Allonnes commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 13000 2019
Allonnes 10000 10000 2019
Collectivités et partenaires étrangers 3000 2019
ADESAF 2400 2019
Agence de l'Eau Pays de la Loire Bretagne 100000 2019
Saur Solidarités 15000 2019
Le Mans Metropole 5000 2019




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013