Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bamako"

Correspondant coopération décentralisée
Sherazade BENALLA
Courriel : sherazade.benalla[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Françoise GIANVITI
Courriel : francoise.gianviti[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Renforcer l'action des collectivités territoriales de l’Essonne et des cercles de Diéma, Nioro-du-Sahel et Douentza pour l’inclusion économique et sociale des femmes et des jeunes
Année de première signature de la convention
2013
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Economie durable Agriculture et développement rural 1
Education, Social et Recherche Insertion sociale 2
Education, Social et Recherche Jeunesse & genre 3
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2021
Contexte
Le Mali est frappé par une crise multidimensionnelle complexe. Sa gravité dans les domaines politiques, sociaux et climatiques est amplifiée par l’activité de groupes armés multiformes et par la renaissance de conflits inter-communautaires. Cela entraîne une détérioration préoccupante de la cohésion sociale et de l’unité du pays. Les problèmes de gouvernance et la faiblesse des capacités de réponse institutionnelle ont aggravé les inégalités dans les rapports sociaux entre genre, générations et communautés. Le délitement des services publics capables de prendre en charge les situations de fragilité entrave le potentiel de résilience.

L’accès aux services et ressources de base s’est restreint. L’économie des ménages est fortement impactée, ce qui se manifeste par la dégradation de leurs moyens d’existence et leur précarité. Dans ce contexte, les femmes et les jeunes sont spécifiquement vulnérables.
A la défaveur des femmes et des jeunes, les inégalités sont accentuées, notamment, dans l’accès à la formation, aux espaces économiques et décisionnels, à la santé et à la protection contre les violences. Dans les situations de conflits, les femmes sont souvent exposées à des violences de toutes formes entravant leurs possibilités d’accéder à des services déjà limités. Les opportunités à développer un projet d’avenir sur place étant contraintes, les jeunes hommes sont confrontés à la tentation migratoire et/ou extrémiste. Dans ces situations, en l'absence des hommes, les femmes deviennent chefs de ménages et prennent en charge la famille. Or, en septembre 2018, le revenu moyen mensuel des ménages dirigés par une femme, était 22% plus bas que ceux dirigés par un homme.
Cette vulnérabilité conjoncturelle est associée à une vulnérabilité structurelle, liée à la persistance de pratiques et perceptions discriminatoires sur leurs rôles et responsabilités dans la société. Leurs capacités d’inclusion économique et sociale et d’autonomisation sont restreintes.

Destination des flux migratoires du sous-continent et plus particulièrement du Mali, l’Essonne est caractérisée par sa diversité. Les services publics départementaux, dans leurs prérogatives d’appui à l’inclusion des personnes en situation de vulnérabilité, doivent être en capacité de comprendre les spécificités des Essonniens originaires de ces zones, afin de lutter contre les fragmentations de la société, et de renforcer la cohésion sociale. La coopération décentralisée est un outil majeur pour la réussite de ces stratégies transversales. Elle doit être comprise des Essonniens au travers de la communication et d’activités de sensibilisation à l’intérêt local commun.
Historique
Le Conseil de cercle de Douentza et le Conseil départemental de l’Essonne sont en partenariat de coopération décentralisée depuis 23 ans (1996). Par la suite, deux nouveaux accords de coopération ont été signés avec les Conseils de cercle de Diéma et Nioro-du-Sahel. La coopération est ainsi devenue quadripartite, et porteuse d’une importante dimension Sud-Sud entre les collectivités des trois cercles.

En 2009, s’est mis en place le réseau de coopération décentralisée Essonne – Diéma – Douentza - Nioro-du-Sahel (EDDN), réunissant des acteurs agissant en Essonne et sur ces trois cercles. Le réseau EDDN mobilise collectivités territoriales et représentants de la société civile, afin de puiser dans les compétences spécifiques et les savoirs de chacun, pour une meilleure mise en œuvre des initiatives d’aide au développement. En favorisant le renforcement réciproque, ce réseau a pour objectif la mutualisation des moyens techniques, financiers et humains pour un impact plus efficient. Les membres sont également réunis par des valeurs communes, inscrites dans une Charte dont la signature marque l’adhésion au réseau. Cette coopération privilégie l’appui institutionnel pour l’établissement durable des pouvoirs locaux.

Le Conseil départemental de l’Essonne est autorité de gestion et chef de file du réseau. Ce chef de filât est partagé, au Mali, avec les Conseils de cercle partenaires. Le regroupement associatif Essonne-Sahel s’est vu confier un rôle d’appui technique et de co-pilotage du réseau, aux côtés du Département.

En 2018, le réseau s’est fortement restructuré et élargi, afin d’intégrer de nouvelles collectivités, associations et les dynamiques migratoires, mais aussi pour mieux assimiler les réformes administratives en cours au Mali. EDDN regroupe aujourd’hui 42 structures dont 27 collectivités territoriales et institutions essonniennes et maliennes ; et 15 associations de jumelage, de solidarité internationale et de ressortissants.

Les actions du projet sont proposées par 38 des membres du réseau, dont 7 collectivités françaises, qui participent techniquement et financièrement. Ces initiatives ont été préparées et coordonnées pendant un an avant le dépôt de la présente proposition et s’appuient sur des diagnostics territoriaux et des études préalables de faisabilité techniques et sociales.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Les stratégies d’intervention du réseau EDDN sont construites afin de favoriser la pérennisation des actions au-delà du projet. En premier lieu, le réseau se positionne en appui institutionnel aux collectivités, leur permettant de conduire elles-mêmes l’ensemble des projets menés avec le soutien des membres. De plus, le réseau met l’accent sur l’importance des mesures sociales d’accompagnement et la formation des bénéficiaires/ gestionnaires, afin d’améliorer l’autonomisation de la gestion des réalisations. Un pan conséquent du projet y est dédié par une action transversale en ce sens. Les activités sont fondées sur des études de faisabilité techniques et sociales et pour certaines sur des comptes d’exploitation prévisionnels.

Une évaluation externe sera conduite en fin de programme afin de mesurer les acquis et proposer d’éventuels correctifs.

Objectifs en France :
Favoriser le développement du territoire, en mobilisant collectivités, associations de solidarité internationale, acteurs culturels du territoire et éducation nationale.
Allant au-delà du seul aspect programmatique de la coopération et pour garantir un intérêt local en Essonne :
- Appuyer les associations et collectivités en proposant tous les ans des formations en gestion de projet et les soutenir dans le développement de la vie associative essonnienne ;
- Capitaliser collectivement pour permettre aux acteurs, membres du réseau ou non, d’échanger sur les bonnes pratiques en matière de coopération, de gestion de projet, d’innovation sociale ou technologique.
- Animer le territoire au travers d’actions menées par le réseau permettant de sensibiliser les Essonniens à la citoyenneté et à la solidarité internationale pour un mieux vivre ensemble et renforcer la cohésion sociale.
Description détaillée du partenariat
Développé par le réseau Essonne – Diéma – Douentza – Nioro-du-Sahel (EDDN), le projet multisectoriel 2019-2021 a pour ambition de renforcer l'action des collectivités territoriales de ces territoires pour l’inclusion économique et sociale des femmes et des jeunes. Ce projet entend agir sur l’autonomisation de ces groupes, en facilitant leur accès aux espaces économiques locaux, à la formation, au développement social et à la lutte contre les discriminations et violences basées sur le genre. Pour ce faire, le réseau poursuit un objectif commun et mutualise ses moyens, en appui au développement de politiques publiques et de planification territoriale en la matière.

Le projet est articulé autour de trois actions complémentaires prenant en compte les différents facteurs de l’exclusion des femmes et des jeunes, les territoires de coopération.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Conseil départemental de l'Essonne SCDRI, Conseil de cercle de Douentza, Conseil de cercle de Nioro-du-Sahel, Conseil de cercle de Diéma, Cerny (91590), Limours (91470), Les Molieres (91470), Marolles en Hurepoix (91630), Bures-sur-Yvette (94 440), Chilly-Mazarin (91380), Diéma, Nioro-du-Sahel, Gan
Bénéficiaire(s)
Les bénéficiaires principaux du projet sont, en premier lieu, les collectivités territoriales des cercles de Diéma, Douentza, Nioro-du-Sahel et de l’Essonne. Le renforcement de leurs compétences doit permettre de favoriser l’inclusion économique et sociale des femmes et des jeunes des territoires partenaires.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Conseil de cercle de Douentza Mali commun.ico.loupe.alter
Conseil de cercle de Nioro-du-Sahel Mali commun.ico.loupe.alter
Conseil de cercle de Diéma Mali commun.ico.loupe.alter
Diéma Mali commun.ico.loupe.alter
Nioro-du-Sahel Mali commun.ico.loupe.alter
Gandamia Mali commun.ico.loupe.alter
Lakamané Mali commun.ico.loupe.alter
Koréra-Koré Mali commun.ico.loupe.alter
Sandaré Mali commun.ico.loupe.alter
Lambidou Mali commun.ico.loupe.alter
Haïré Mali commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Conseil de cercle de Douentza Dicko Tyoubado Vice-président du Conseil de cercle de Douentza dickotyoubado@gmail.com
Conseil de cercle de Nioro-du-Sahel Diarra Tidiani Secrétaire général diarratidiani66@gmail.com
Conseil de cercle de Diéma Camara Seydou Secrétaire général conseilcercle@gmail.com
Diéma Sissako Abdoulaye Maire issatambatraore@gmail.com
Nioro-du-Sahel Dicko Mohamed Mouctar Maire mouctardicko63@gmail.com
Gandamia Guiriyaba Adama Maire
Lakamané Diallo Mamadou Maire diallomadou2010@yahoo.fr
Koréra-Koré Yattabaré Diabé Maire diabyattabare11@yahoo.com
Sandaré Konaté Mahati Maire mahatykonate4612@gmail.com
Lambidou Coulibaly Mamadou Maire
Haïré Dicko Djéneba Sidi Maire

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental de l'Essonne SCDRI commun.ico.loupe.alter
Cerny commun.ico.loupe.alter
Limours commun.ico.loupe.alter
Les Molieres commun.ico.loupe.alter
Marolles en Hurepoix commun.ico.loupe.alter



Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 183333 2019
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 183333 2020
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 183333 2021
Conseil départemental de l'Essonne SCDRI 173400 79605 2019
Conseil départemental de l'Essonne SCDRI 173400 79605 2020
Conseil départemental de l'Essonne SCDRI 173401 79605 2021
Cerny 15000 2020
Cerny 15000 2021
Limours 4500 2019
Les Molieres 4500 2020
Marolles en Hurepoix 5675 2020
Marolles en Hurepoix 5675 2021
Collectivités et partenaires étrangers 81426 2019
Collectivités et partenaires étrangers 81426 2020
Collectivités et partenaires étrangers 81426 2021
Ajukoby 9986 2019
Ajukoby 9986 2020
Ajukoby 9986 2021
Cencenkisé 4000 2019
Cencenkisé 4000 2020
Cencenkisé 4000 2021
Blonba 24839 2019
Blonba 24838 2020
Blonba 24839 2021
Comité des Jumelages de Chilly-Mazarin 10500 2020
Comité des Jumelages de Chilly-Mazarin 10500 2021
Comité de jumelage de Limours - Les Molières - Fégui - Nioro-du-Sahel 10867 2019
Comité de jumelage de Limours - Les Molières - Fégui - Nioro-du-Sahel 10867 2020
Comité de jumelage de Limours - Les Molières - Fégui - Nioro-du-Sahel 10866 2021
Les Amis du Jumelage de Marolles-en-Hurepoix 2500 2019
Les Amis du Jumelage de Marolles-en-Hurepoix 2500 2020
Essonne-Sahel 7113 2020
Essonne-Sahel 7114 2021
Association des Femmes de Lambidou 50277 2020
Association des Femmes de Lambidou 50276 2021
Mennecy Echanges Boni 1500 2020
Mennecy Echanges Boni 1500 2021
Trans Aide Draveil 14150 2020
Trans Aide Draveil 14150 2021
Autorité de gestion (CD91) 112231 2019
Autorité de gestion (CD91) 112231 2020
Autorité de gestion (CD91) 112232 2021




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013