Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bamako"

Correspondant coopération décentralisée
Sherazade BENALLA
Courriel : sherazade.benalla[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Françoise GIANVITI
Courriel : francoise.gianviti[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
GOUVERNANCE PARTAGEE : PLANIFICATION COMMUNALE POUR UN DEVELOPPEMENT RESILIENT. En s’appuyant sur l’expérience des collectivités françaises partenaires, accompagner les communes maliennes dans l’amélioration de la planification communale et inte
Année de première signature de la convention
1995
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Aménagement du territoire et transports
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Education, Social et Recherche Education, emploi, formation professionnelle 1
Economie durable Technologies de l'information et de la communication 2
Education, Social et Recherche Jeunesse & genre 3
Environnement, Climat et Energie Eau et déchets 4
Culture et Patrimoine Francophonie 5
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2021
Contexte
Les communes partenaires sont situées dans le Sud-Mali, en zone rurale (les habitants sont à 90% agriculteurs) caractérisée par :
- Des communes informatisées dotées d’outils de gestion opérationnels (voir triennal précédent), encore perfectibles
- Des élus soucieux d’impliquer la société civile et d’améliorer la collaboration avec les comités de gestion. Conscients des problèmes d’enclavement et de communication dans leurs communes, et des problèmes environnementaux (déforestation, produits chimiques, assainissement, déchets…), ils souhaitent les résoudre à travers des projets structurants. Mais ils doivent les mener en intercommunalité pour mutualiser moyens et expériences. Il s’agit de mettre en œuvre les conditions de pérennisation de chaque projet : gestion, recettes pour assurer le fonctionnement et la maintenance, outils de contrôle…L’amélioration de la communication doit aussi leur permettre de mieux préparer le prochain PDSEC, pour en faire un véritable projet structurant de la commune, et non une simple liste de projets (PDSEC actuel).
- En France, une expertise importante des collectivités locales et autres partenaires, qui doit être dynamisée pour être plus efficace : Des outils de gestion comme le PLU, ont particulièrement intéressé les délégations maliennes venues en France récemment.
- La volonté des acteurs d’apporter une plus-value à la richesse locale (matières premières et savoir-faire), malgré un faible taux d’alphabétisation, en particulier chez les femmes.
- Des comités de gestion bénévoles, dont les membres, souvent peu instruits, souhaitent assurer la pérennité de leurs projets en renforçant leurs compétences en gestion, en échangeant avec d’autres associations plus expérimentées, et en assurant la propriété foncière de leurs parcelles, en particulier pour les associations de femmes. Les communes sont très attachées au développement économique des femmes, et en ont fait une de leur priorité. Ainsi, de nombreuses associations se sont officialisées pour développer des activités génératrices de revenus.
- Le développement de nombreux projets associatifs, pour le développement économique et social (classe nocturne, bibliothèque-relais, concours de lecture intercommunal, sensibilisations en santé publique, ...)
- Un enclavement important (isolement en saison des pluies), nécessitant le développement des axes de communication et de services de base de qualité, ainsi que d’emplois locaux pour promouvoir l’attraction du territoire et inciter les jeunes à rester sur place.
Toutes ces actions s’appuient sur l’expérience de notre coopération décentralisée, chaque nouveau projet étant issu des résultats du triennal précédent.
Historique
La coopération décentralisée entre Pontcharra et Dembela existe depuis 1995 et concerne aujourd’hui 4 communes maliennes et 7 communes françaises. (Isère et Savoie).
Depuis 2009, un Centre Intercommunal d’Appui à la Gestion et à l’Evaluation (cofinancement MAE) pour répond aux attentes en outils de formation et de gestion, des acteurs locaux. Actuellement, 25 interfaces de gestion sont en service sur la zone et 5 nouvelles structures ont pris contact pour un suivi de gestion. Une méthode commune de structuration des acteurs et de transparence de gestion se met ainsi en place. Les structures bénéficiaires commencent à reverser aux communes une taxe sur leurs bénéfices.
Les communes commencent à utiliser le logiciel GM2i (logiciel de gestion communale complet et adapté) créé par l’ARCADE et testé en 2018 à BENKADI. Un projet pilote parallèle voit le jour pour l’étendre à la Région de Sikasso (convention ARCADE - ADR – AR Sikasso signée début 2019).
Le désenclavement intercommunal est prioritaire pour les communes maliennes pour se développer car, malgré quelques ouvrages entretenus par les populations, la zone est isolée à la saison des pluies. Au niveau hydraulique, des villages restent à équiper en eau potable, et surtout, le contrôle de la commune sur les comités de gestion doit être renforcé. Comme l’assainissement est une préoccupation naissante, nous tenons à mener des actions pilotes dans ce domaine, là où les acteurs sont les plus réceptifs : Benkadi pour un projet collectif et Blendio pour un projet individuel. L’Agence de l’Eau est prête à cofinancer les infrastructures, mais l’essentiel du travail concerne l’organisation et la sensibilisation.
De nombreuses associations de femmes s’organisent et souhaitent mener des projets économiques. Pour accompagner ces projets, nous poursuivons les actions favorisant l’accès au foncier et à la formation. . Nous poursuivons également les actions encourageant la parité fille-garçon dans l’éducation et la santé, en renforçant l’aspect Genre, tel que demandé lors des précédents bilans de nos actions sur les IST et grossesses non désirées (implication des hommes aux côtés des femmes) et la capitalisation entre enseignants lors d’actions intercommunales (gestion des écoles, pédagogie, concours entre élèves).
En France, nous poursuivons échanges et capitalisation avec d’autres associations de Solidarité Internationale, autour de thématiques, zones géographiques ou échanges méthodologiques (Un Jardin au Mali, Hippos-Camp, la nouvelle coopération décentralisée d’Uchaux, etc.) et à travers les réseaux tels que le PS-Eau, Resacoop et Pays de Savoie Solidaire (coanimation d’ateliers et formations).
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Les communes sont capables de transférer à d'autres projets la méthode de gestion de projet et de transparence de gestion.

Elles prennent l’habitude de travailler à l’échelle intercommunal, pour réaliser de nouveaux grands projets économiques ou environnementaux (poursuite du désenclavement,aménagements hydro-agricoles, gestion des déchets, service technique, etc.).

Les communes élaborent, acquièrent et maîtrisent les outils de suivi nécessaires pour élaborer et réaliser un véritable schéma de développement de leur territoire.

Objectifs en France :
Impliquer de nouveaux partenaires dans la coopération décentralisée :

- faire entrer de nouvelles CTF dans la coopération décentralisée, étendre les engagements "Loi Oudin" à de nouvelles structures publiques (Syndicat des Eaux, Intercommunalité, etc.)
- nouer des partenariats (mécénat ou autre) avec de nouveaux partenaires privés (entreprises, coopératives, fondations, etc.).

- pérenniser et renforcer l'implication des communes déjà partenaires, pérenniser la dynamisation des actions sur le territoire français et la capitalisation.
Description détaillée du partenariat
En s’appuyant sur l’expérience des collectivités françaises partenaires, accompagner les communes maliennes dans l’amélioration de la planification communale et intercommunale, à travers une politique de communication et de sensibilisation facilitant l’implication de tous les acteurs locaux : élus, personnel des collectivités, comités de gestion, personnes ressources, chefs de village, et toutes les couches de la population, en particulier les femmes et les jeunes. Les projets à vocation intercommunale et les échanges entre villages et communes sont moteurs dans ce projet.

Le projet s’appuie sur des expériences pilotes définies comme prioritaires par les collectivités maliennes partenaires, dans différents domaines de compétence des communes.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
A.R.C.A.D.E. Une Terre pour Vivre
Maître(s) d'ouvrage
Pontcharra, Commune rurale de DEMBELA, Commune de La Rochette, Commune de Le Cheylas, Commune de Crêts en Belledonne, Commune de Saint-Maximin, Commune de Barraux, Commune de La Chapelle Blanche, Commune rurale de BLENDIO, Commune rurale de BENKADI, Commune rurale de TELLA
Bénéficiaire(s)
Au Mali : 50 000 habitants, en particulier les 1100 femmes et 900 hommes membres des coopératives, 5 900 élèves et 213 enseignants, 56 élus et 10 agents administratifs des communes. En France : 500 élèves et enseignants, le personnel et les élus de nos collectivités (environ 500), 60 bénévoles, environ 800 participants à nos animations, 4 entreprises locales (mécénat de compétences) et les structures de Solidarité Internationale membres de nos réseaux (échanges).

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune rurale de DEMBELA Mali commun.ico.loupe.alter
Commune rurale de BENKADI Mali commun.ico.loupe.alter
Commune rurale de BLENDIO Mali commun.ico.loupe.alter
Commune rurale de TELLA Mali commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune rurale de DEMBELA TOURE Ibrahima Responsable Administratif arcade-mali@orange.fr
Commune rurale de BLENDIO DIALLO Salifou Maire
Commune rurale de BENKADI SANOGO Jean Secrétaire Général
Commune rurale de TELLA SANOGO Oumar Premier Adjoint

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Pontcharra commun.ico.loupe.alter



Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 50000 2019
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 50000 2020
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 50000 2021
Pontcharra 12900 1000 305 2019
Pontcharra 12900 1000 305 2020
Pontcharra 12900 1000 305 2021
Collectivités et partenaires étrangers 6387 2019
Collectivités et partenaires étrangers 6387 2020
Collectivités et partenaires étrangers 6387 2021
A.R.C.A.D.E. Une Terre pour Vivre 756 2019
A.R.C.A.D.E. Une Terre pour Vivre 20721 2020
A.R.C.A.D.E. Une Terre pour Vivre 7227 2021
Communauté de Communes de Cœur de Savoie 4550 2019
Communauté de Communes de Cœur de Savoie 4550 2020
Communauté de Communes de Cœur de Savoie 4550 2021
Communauté de Communes du Grésivaudan 2100 2019
Communauté de Communes du Grésivaudan 2100 2020
Communauté de Communes du Grésivaudan 2100 2021
Département de la Savoie 400 2019
Département de la Savoie 3900 2020
Département de la Savoie 400 2021
Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée Corse 19097 2019
Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée Corse 12732 2020
Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée Corse 31828 2021
Comité d’Action Associative Hachette 5000 2019
Fondation Suez 18000 2019
Fondation Suez 20000 2020
Fondation Suez 11500 2021
Commune de Villard-Sallet 150 2019
Commune de Villard-Sallet 150 2020
Commune de Villard-Sallet 150 2021
Commune de La Trinité 150 2019
Commune de La Trinité 150 2020
Commune de La Trinité 150 2021




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013