Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ouagadougou"

Correspondant coopération décentralisée
Marion ANVROIN
Courriel : marion.anvroin[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BARBOT
Courriel : laurent.barbot[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Coopération culturelle décentralisée Belfort-Ouagadougou 2019 - 2021 Echanges artistiques musique et danse, mobilité, formation, médiation
Année de première signature de la convention
2019
Thématique d'intervention
Culture et Patrimoine
Sous-thématique d'intervention
Infrastructures, équipements et manifestations culturelles
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Culture et Patrimoine Francophonie 1
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2021
Contexte
La coopération entre les villes de Belfort et Ouagadougou est une coopération de territoire à territoire qui mobilise différents acteurs de leurs territoires.
Depuis 2007, la Ville de Belfort et les communes limitrophes de Ouagadougou, Tanguin Dassouri et Komki Ipala, sont engagées dans un programme de coopération décentralisée humaniste et réciproque. L'enjeu, en ouvrant un nouvel axe de coopération avec la capitale à la coopération portée par Belfort, est de placer l'échange artistique, les pratiques de la jeunesse et des femmes, au cœur du dialogue des cultures, d'associer les élus, les services, mais aussi les acteurs de la société civile et les populations de chacune de ces deux communes dans une démarche partagée de co-apprentissage et de renforcement des capacités.
Ce projet part du constat de l'existence de nombreux talents burkinabè, remarqués lors de prestations réalisées en France (FIMU - CCN de Belfort) et de la présence sur leurs territoires respectifs d'acteurs culturels dynamique et partageant des démarches similaires, le FIMU et VIADANSE d'une part, et le SOKO Festival et le CDC La Termitière d'autre part. Néanmoins, les structures burkinabè, malgré leur dynamisme et de nombreux atouts liés aux projets qu'elles portent, disposent de moyens humains, logistiques et financiers limités, ce qui freine leur développement et la pérennisation des activités qu'elles portent au service des populations.
Le projet s'inscrit dans des démarches de coopération déjà opérantes entre les structures culturelles impliquées et s'appuie donc sur l'existence de liens de coopération déjà tissés entre les structures et leurs responsables.
A la fois du point de vue des acteurs politiques que des structures culturelles participant à cette démarche, les principes d'une coopération sont posés dès le mois de mai 2018, avec les objectifs suivants :
- soutenir et promouvoir les festivals urbains des territoires respectifs des deux collectivités
- renforcer les capacités des jeunes, et en particulier des jeunes femmes, à travers la formation
- parvenir à la structuration des parcours professionnels des artistes par la formation des formateurs
- consolider la diffusion des œuvres chorégraphiques et musicales, gage de perspectives économiques, de mise en réseau, de mobilité internationale et de créations d'emplois
- favoriser la circulation des artistes belfortains et burkinabè
- contribuer à l'émergence de nouveaux talents au sein des deux territoires urbains
- échanger des compétences transposables en vue d'améliorer la qualité des oeuvres et productions
A plus long terme, l'objectif est de renforcer les infrastructures des opérateurs culturels ouagalais.
Historique
La Ville de Belfort et l'agglomération belfortaine sont impliquées ensemble depuis 2007 dans des coopérations décentralisées au Burkina Faso. Cet engagement fait suite aux jumelages de villes impliquant quasiment toutes les communes du Territoire de Belfort depuis les années 80, sous l'impulsion du défunt Louis LACAILLE qui avait créé le premier comité de jumelage.

Aujourd'hui, les collectivités poursuivent leurs collaborations vers les secteurs culturels. L'enjeu culturel apparait comme un facteur structurant des relations de coopération décentralisée.

Une démarche de coopération affirmée du point de vue politique :

- Visite d'une délégation burkinabè à Belfort lors de l'édition 2018 du FIMU, comprenant des représentants du Ministère burkinabè de la culture et du Bureau burkinabè du droit d'auteur, des représentants de la Ville de Ouagadougou, ainsi que des représentants de l'Institut Français de Ouagadougou et du Ministère français des Affaires étrangères, des représentants de la Ville de Belfort et du Grand Belfort, de l'Agence BFCI, et des structures culturelles
- Engagement signé entre les Villes de Belfort et de Ouagadougou le 29 novembre 2018, définissant les valeurs et principes partagés entre les parties pour coopérer. Il vise à permettre une démarche transversale et innovante de conforter une relation d'amitié et d'échanges entre les acteurs culturels et artistiques des territoires respectifs des deux villes

Une préfiguration déjà à l'œuvre entre les acteurs culturels :

- projet de Solidarité Internationale dans le cadre de l'appel à projets de la Région BFC, permettant la mise en œuvre d'activités de préfiguration entre VIADANSE et le CDC La Termitière, entre novembre 2018 et janvier 2019. Ce projet aura notamment permis d'organiser des temps de formation à Ouagadougou destinés aux artistes et opérateurs culturels, un stage d'immersion de 3 jeunes artistes burkinabè à Belfort au sein de VIADANSE, et un soutien aux actions de diffusion sur le territoire burkinabè, dans le cadre du Festival Dialogues de Corps, porté par le CDC La Termitière
- Visite du directeur et de l'administrateur du FIMU à Ouagadougou en janvier 2019 dans le cadre de l'édition 2019 du SOKO Festival afin d'organiser une première sélection d'artistes musiciens qui seront invités à se produire au FIMU 2019
- Organisation d'une formation d'accompagnement à la carrière artistique, en partenariat avec l'Institut Français de Ouagadougou, et destinée à des artistes et opérateurs culturels des milieux de la musique et de la danse, en novembre et décembre 2018, et portée par le FIMU d'une part et par VIADANSE d'autre part.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Les objectifs à long terme correspondent aux objectifs du programme du Conseil municipal 2016-2021 en termes de coopération internationale (programme 7) et de culture (programme 12) : pérennisation des structures culturelles, développement des échanges artistiques par la consolidation de liens de coopération avec des structures partenaires hors du Burkina Faso.
L'objectif est de développer à Ouagadougou un écosystème pérenne dans le secteur des arts vivants (musique et danse), vecteur de développement économique (création d'emplois), touristique (attractivité du territoire, événements culturels) et social (accès à une éducation de qualité, montée en compétence des acteurs culturels, échange de bonnes pratiques avec des partenaires internationaux, sensibilisation à l'éducation artistique et culturelle, permettant d'accroître la capacité créatrice et novatrice de la société).

Objectifs en France :
Pour la Ville de Belfort, les objectifs à long terme sont :
- d'inclure le volet culturel dans les programmes de coopération décentralisée de la Ville de Belfort
- de renforcer le rayonnement international de la Ville au travers d'une politique culturelle axée sur les échanges artistiques et l'accueil d'artistes internationaux
- de développer un savoir-faire en termes de coopération décentralisée, parmi les acteurs culturels et les personnels de la Ville de Belfort impliqués dans le projet
- de renforcer les liens de coopération avec la Ville de Ouagadougou par des échanges réguliers pendant et au-delà du projet triennal.
Description détaillée du partenariat
- Contribuer à la structuration du secteur culturel à Ouagadougou, afin de renforcer la ville en tant que plateforme culturelle de 1er plan au sein de la sous-région.
- Développer l'internationalisation des structures culturelles en BFC
De manière transversale, le projet contribuera à :
- Favoriser le dialogue interculturel entre les bénéficiaires de BFC et de Ouagadougou et le renforcement des compétences et capacités des acteurs des deux territoires
- Favoriser l'insertion socio-professionnelle des jeunes femmes dans le monde du travail, en encourageant leur participation aux différentes activités du projet (ODD 5)
- Promouvoir la langue française comme vecteur d'échange et de développement
- Développer les publics et l'accès à la culture pour tous, par la sensibilisation à l'éducation artistique et culturelle, et l'accès à une éducation de qualité (ODD 4)
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Institut Français de Ouagadougou, Ministère de la Culture et du Tourisme, Centre de Développement Chorégraphique La Termitière, Dambé
Maître(s) d'ouvrage
Belfort, Grand Belfort Communauté d’agglomération (90020)
Bénéficiaire(s)
- Artistes de la région BFC et de Ouagadougou, en musique et en danse - Équipes des structures culturelles impliquées dans le projet - Publics des spectacles en région BFC et à Ouagadougou - Personnels des collectivités locales impliqués dans l'élaboration et la mise en œuvre du projet - Elus et responsables des deux collectivités locales - Enfants participants aux activités d'éducation artistique et culturelle - Familles des artistes impliqués dans les actions d'échange et de mobilité

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
COMMUNE DE OUGADOUGOU Burkina Faso commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
COMMUNE DE OUGADOUGOU SANOU Rodelphe Chargé de l'Action Culturelle rodo_fr2001@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Belfort commun.ico.loupe.alter
Grand Belfort Communauté d’agglomération commun.ico.loupe.alter



Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 30000 2019
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 30000 2020
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 30000 2021
Belfort 25216 2019
Belfort 25216 2020
Belfort 25216 2021
Grand Belfort Communauté d’agglomération 2000 2020
Collectivités et partenaires étrangers 2991 2019
Collectivités et partenaires étrangers 2991 2020
Collectivités et partenaires étrangers 2991 2021
Le Moloco 2692 2019
Le Moloco 2692 2020
Le Moloco 2692 2021
Le Silex 2692 2019
Le Silex 2692 2020
Le Silex 2692 2021
Pyrprod 2692 2019
Pyrprod 2692 2020
Pyrprod 2692 2021
Zutique Productions 2692 2019
Zutique Productions 2692 2020
Zutique Productions 2692 2021
Viadanse, Centre Chorégraphique National de BFC à Belfort 23601 2019
Viadanse, Centre Chorégraphique National de BFC à Belfort 23601 2020
Viadanse, Centre Chorégraphique National de BFC à Belfort 21600 2021




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013