Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Port-Au-Prince"

Correspondant coopération décentralisée
Jérôme PENNEC
Courriel : jerome.pennec[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BONNEAU
Courriel : laurent.bonneau[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Vers un projet agricole et alimentaire durable en Grand’Anse
Année de première signature de la convention
2011
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Protection / Gestion de l'environnement / Biodiversité
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2019
Contexte
L’agriculture a toujours constitué pour l’AMAGA une priorité dans le développement de ses actions. Le nouvel exécutif, élu en août dernier, a confirmé ce positionnement en identifiant deux secteurs véritablement prioritaires : l’agriculture et l’eau/assainissement. Aujourd’hui, l’AMAGA a travaillé à un plan de développement en 8 objectifs qui mérite néanmoins d’être approfondi dans leur déclinaison opérationnelle. Une mission technique était programmée au début du mois de mars pour justement finaliser le programme d’actions. Elle devait, par ailleurs, être en partie menée avec le Département des Hauts-de-Seine sur le développement de la filière cacao qui, en Grand’Anse, offre de fortes opportunités. En raison des événements en Haïti, la mission a été reportée. Dans cette perspective, la formalisation du programme agricole est, aujourd’hui, dans une phase de transition.
Historique
Mis en œuvre à partir de 2011 à la suite du séisme de 2010, plusieurs collectivités de l’Ouest de la France se sont associées pour piloter et développer un programme de coopération avec l’AMAGA.
Souvent surnommée le grenier d’Haïti, la Grand’Anse disposait d’une agriculture qui fournissait 46% de la consommation alimentaire nationale. L’ouragan Matthew, conjugué à une période de sécheresse, a complètement anéanti le secteur agricole en Grand’Anse. 95% des parcelles cultivées ont complètement été ravagées, 70% du bétail a péri. Les aides post-Matthew ont donc constitué à faire face aux risques de famine et à aider les habitants à disposer du matériel nécessaire pour entreprendre des cultures à cycle court et à pouvoir se nourrir très rapidement.
En 2017, une année après le passage de l’ouragan Matthew, le niveau de production agricole se situait à 30% de celui d’avant. Ce chiffre permet de mesurer les enjeux majeurs liés à la sécurité alimentaire et de consolidation des activités agricoles et rurales.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Ce programme très ambitieux décline une approche globale en 8 objectifs recouvrant des enjeux liés à la conservation des sols, au développement de l’agroforesterie et du maraîchage, de la production de semences avec l’installation sur le territoire de pépinières, de la mise en œuvre d’ateliers de transformation, de l’appui à la commercialisation, du développement d’activité rémunératrices et de sensibilisation de la population à l’environnement.

Objectifs en France :
Aboutir à un programme global qui permette de mesurer les avancées engendrées par les actions du programme.
Description détaillée du partenariat
Après le plan d’urgence de redressement agricole initié après l’ouragan Matthew, l’objectif est aujourd’hui de renforcer le programme agricole en Grand’Anse pour progressivement structurer cette filière. L’AMAGA porte aujourd’hui un ambitieux projet agricole intégrant les principes de l’agro-écologie, visant à assurer la sécurité alimentaire des habitants mais également favorisant la transformation et la commercialisation des produits agricoles de manière à faire de l’agriculture un secteur générateur de revenus.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Conseil régional de Bretagne
Bénéficiaire(s)
Habitants, groupements de paysans

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
AMAGA Haïti commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
AMAGA ETIENNE Woodler Coordinateur agricole amagawoodler@gmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil régional de Bretagne commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 27600 2019
Conseil régional de Bretagne 55400 2019




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013