Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Tananarive"

Correspondant coopération décentralisée
Florian MARCHADOUR
Courriel : marchadour.matd[at]gmail.com
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Philippe GEORGEAIS
Courriel : philippe.georgeais[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Jumelée avec la commune malgache de Ambohimanga-Rova (Madagascar), la comme de Bras-Panon (La Réunion) s'implique sur le territoire de la commune malgache depuis 2015, notamment dans le secteur agricole. Ainsi dans le fokontany (quartier) rural de A
Année de première signature de la convention
2011
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Agriculture et développement rural
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Environnement, Climat et Energie Eau et déchets 1
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2020
Contexte
Lorsque Bras-Panon s'est jumelée avec Ambohimanga-Rova en 2011, la mise en place de projets autour de l'activité agricole fut une vraie priorité. La zone d'intervention qui fut ciblée au début des projets, en 2015, fut alors le fokontany (quartier) rural de Ambodisiarivo. Afin d'intervenir au plus près des populations bénéficiaires, un poste de volontaire a fut financé par le Département de La Réunion ce qui permit le recrutement d'un technicien agricole : Flavio DIAZ, qui eut la charge de lancer le projet d'Agriculture familiale sur le fokontany désigné.
La première étape de sa mission fut l'analyse socio-agricole des lieux. Il en est ressorti que la population de Ambodisiarivo était très majoritairement paysanne. La riziculture est pour eux une activité vivrière et les revenus viennent principalement du maraîchage. De très nombreux ménages pratiquent également le petit élevage (basse-cour, cochons, vaches/zébus). Le zébu est indispensable pour la production laitière, appréciée des villageois, et la traction des charrettes transportant le fumier et le labour des rizières.
Au cours de cette première phase, les grands axes de changement à prioriser ont été définis comme suit :
1) Formation et sensibilisation des agriculteurs du Fokontany sur les enjeux du changement proposé
2) Amélioration de la gestion des exploitations via de la formation et un accompagnement
3) fédération des agriculteurs volontaires via une association : FIVOARANA, créée en 2017
4) formation et encadrement technique pour la modernisation des itinéraires techniques et des pratiques culturales.
Historique
La première phase du projet sur le fokontany de Ambodisiarivo a permis l'atteinte de plusieurs objectifs :
• L'instauration d'une réelle dynamique de coopération et de partenariat impiquant : la commune de Ambohimanga-Rova, le Fokontany de Ambodisiarivo, des familles d'agriculteurs du quartier et des techniciens agricoles locaux, le tout accompagné et managé par le volontaire de MIARO mis à disposition via le Département de La Réunion.
• L'organisation et le regroupement d'agriculteurs du fokontany en association, nommée FIVOARANA. Cette étape qui pourrait sembler banale en France est à noter car à Madagascar cela n'est pas une démarche spontanée et cela implique des démarches adaministratives relativement complexes. Actuellement cette association compte plus d'une trentaine de familles actives.
• La sensibilisation et l'information des membres de FIVOARANA sur l'importance de faire évoluer les techniques traditionnelles de production afin d'augmenter les rendements et donc les ressources et les revenus. Mais aussi pour les orienter vers une organisation annuelle des parcelles en réalisant une rotation des cultures tout au long de l'année.
• La formation théorique, technique et pratique sur ces différents projets, ainsi que la formation à la gestion furent assurées par l'AADR (l'Association d'Appui au Développement Rural), partenaire local important du projet « Agriculture Familiale » à Ambodisiarivo.
Les résultats de ces premiers projets ont été satisfaisants et tendent à convaincre les familles paysannes de FIVOARANA, et pour cause, voici les observations sur le projet « choux » par exemple : hausse du rendement à l'hectar, choux de meilleure qualité, gabarit qualibré et prix de vente en hausse de 25%.
En conséquence les familles membres de l'association veulent toutes pouvoir être formées puis accompagnées sur les différentes cultures aux quelles l'AADR forme : le chou, le haricot vert, le haricot grain, le riz. Demande que Bras-Panon, le Département de La Réunion, MIARO appuient, tout en poursuivant la modernisation des pratiques via la mise en place de nouveaux programmes orientés :sur l'accès simplifié aux ressources en eau mais aussi la nutrition et le développement de nouveaux débouché entre autres.
Pour ce qui est du projet d'irrigation, Bras-Panon, a mobilisé son lycée technique et ses savoir-faire afin qu'il fabrique 15 pompes à eau manuelle pouvant être facilement utilisé sur Ambodisiarivo. Cette aide technique aidera les paysans à assurer l'irrigation de leurs plantations durant une importante période de l'année. L'accès à l'eau en général est toujours un grand défi à Madagascar.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
À long terme, le projet a pour objectifs de voir les paysans d’Ambodisiarivo s’approprier les techniques apprises et appliquées durant le projet. Ainsi un autre objectif est la montée qualitative de la production : agriculture raisonnée, proche du biologique. Et ceci doit valoir pour le maraichage et l’élevage.
Aussi le projet “irrigation” permettra, à long terme, une maîtrise plus efficace de l’eau “potable” utilisée par les familles, permettant à ces dernières d’en disposer suffisamment toute l’année.
L’objectif arboricole est également capital car il pourrait permettre une diversification des revenus, une consolidation des sols et un maintien plus constant de l’humidité dans les sols favorable à la production maraichère même en saison sèche.

Objectifs en France :
• Faire naître cette culture agricole qualitative chez les jeunes générations d’Ambodisiarivo
• Développer de nouvelles filières professionnelles dans le fokontany
• Cultiver un savoir-faire propre à Ambodisiarivo dans le temps
• Gestion maîtrisée des ressources... en aliments de qualité, en eau... pour que ces changements profitent à toute la population de Ambodisiarivo tant du pont de vue des revenus que de la santé
Description détaillée du partenariat
Jumelée avec la commune malgache de Ambohohimanga-Rova depuis 2011, la commune de Bras-Panon a depuis développé de nombreux projets à Madagascar.
Le suivi et la gestion des projets agricoles, le Département de La Réunion a créé un poste de coordination de projets.
Les grands objectifs du projet d'Agriculture Familiale à Ambodisiarivo sont :
• amélioration des itinéraires techniques sur les cultures maraichères et rizicoles
• augmentation des rendements dans le cadre d'une agriculture raisonnée : maîtrise des intrant ; utilisation modérée des produits chimiques ; inspiration de l'agriculture biologique
• évolution qualitative des produits: productions plus homogènes et plus calibrée
• irrigation améliorée et accès à des ressources en eau complémentaires
• enrichissement naturel et consolidation des sols via programme de reboisement
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
ville d'Ambohimanga
Maître(s) d'ouvrage
Bras Panon
Bénéficiaire(s)
Les bénéficiaires du projet seraient les familles membres de FIVOARANA qui participeront à la formation. La première session étant ouverte à 25 participants et l'association comptant 35 familles. Aussi, cette innovation diversifiant les débouchés professionnels pour les familles spécialisées dans le maraîchage, ce projet pourrait inciter de nouvelles familles à intégrer FIVOARANA afin d'avancer en groupe vers une évolution de son agriculture.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
ville d'Ambohimanga Madagascar commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
ville d'Ambohimanga FAIVRE Adrien VSI hfmadagascar@gmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Bras Panon commun.ico.loupe.alter
Conseil départemental de la Réunion commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 14600 2019
Bras Panon 2000 2019
Conseil départemental de la Réunion 15000 2019
Collectivités et partenaires étrangers 1875 2019
MIARO 5000 2019




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013