Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bogota"

Correspondant coopération décentralisée
Jean-Claude KOHLER
Courriel : jean-claude.kohler[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Claire DURIEUX
Courriel : claire.durieux[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
"Des Alpes aux Andes : les jeunes s'engagent"
Année de première signature de la convention
2016
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Education, emploi, formation professionnelle
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Environnement, Climat et Energie Energie 1
Culture et Patrimoine Francophonie 2
Culture et Patrimoine Patrimoine 3
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2020
Contexte
EN PREAMBULE, IL EST PRECISE QUE L’ADMINISTRATION ACTUELLE DE ZAPATOCA NE POUVANT JURIDIQUEMENT S’ENGAGER AU DELA DU 31/12/2019, IL APPARTIENDRA DONC AU FUTUR MAIRE DE DECIDER DE LA POURSUITE DU PROGRAMME PROPOSE.
L’adoption des Accords de Paix en Colombie est encore récente et leur application et la diffusion d’une culture de la Paix doivent être renforcées. Bien que des changements soient déjà perceptibles, le pays est encore au tout début d’une phase de mutation, à la fois sociale, économique, culturelle. Il est impératif pour la Colombie de demain que la jeunesse saisisse les enjeux de cette mutation et en soit actrice.
De même en France, la question des inégalités sociales, des discriminations, du racisme et les inquiétudes quant aux changements climatiques sont autant de sujets qui montrent que même dans un contexte de paix, le travail n’est jamais terminé.
La coopération entre la France et la Colombie reste donc d’actualité et ne saurait être ponctuelle, elle doit s’inscrire dans la durée.
C’est en tous cas la volonté des deux communes partenaires qui œuvrent depuis maintenant deux ans ensemble pour, à la hauteur de leurs moyens, faire progresser ces valeurs.
Le partenariat établi entre deux établissements ici et là-bas (MFR de Crolles et Institut Santo Tomas) depuis 2017 a été une belle réussite. Que ce soit d’un côté ou de l’autre, l’évolution des jeunes impliqués a été positive et leur a permis de faire un pas vers une meilleure compréhension de l’autre.
C’est pourquoi, les communes ont pris le parti pour cette 3ème année de programme de diriger les actions vers un public plus large, mais également de proposer des actions à des plus jeunes.
Il apparaissait également important que les idées formulées par les jeunes ayant participé au projet l’an dernier soient prises en compte et qu’une aide leur soit apportée pour leur concrétisation.
Enfin, toujours dans cette optique d’aller à la rencontre de l’autre, le recrutement d’un jeune en mission de service civique international est un point fort de ce projet. Ce jeune est l’ambassadeur de cette coopération dans la commune partenaire et, au-delà de l’expérience que le volontaire acquiert au cours de sa mission, son implication dans la vie locale est également un important facteur de vivre ensemble.
Historique
Les communes de Crolles et Zapatoca sont engagées depuis octobre 2016 dans un programme de coopération triennal, articulé autour de 3 axes : l’éducation à la paix, le développement local/écotourisme ainsi que les échanges institutionnels.
Ce projet novateur, avec un pays au sortir d’une longue période de conflits armés, et 1ère expérience de coopération pour les deux communes, arrive à la fin de sa seconde année.
Les opérateurs associatifs Ecole de la Paix et Tétraktys sont présents et participent à la mise en œuvre des actions depuis le départ.
La participation successive aux appels à projets Jeunesse II et III du MEAE a permis la réalisation d’un programme d’action ambitieux dont le bilan est très positif et dont les impacts sont perceptibles dans les deux territoires.
L’ancrage de ce projet par la jeunesse a en effet permis de mobiliser et fédérer largement au cours des deux années :
-en partie grâce aux actions menées par Tétraktys sur le développement local, Zapatoca est en train d’émerger en tant que destination touristique de la région du Santander. Les jeunes, associés et impliqués dans plusieurs actions se sentent investis dans le devenir de leur commune. Ce développement touristique constitue par ailleurs une perspective sérieuse, à moyens termes, de formation et d’emplois sur Zapatoca, qui peine jusqu’alors à retenir les jeunes adultes.
-dans le contexte post-conflit colombien, et de prise de conscience de la nécessité de s’ouvrir à l’Autre en France, les échanges et les mobilités de deux classes franco-colombiennes en 2017 et 2018 ont constitué une opportunité inédite et rare pour une 50aine de jeunes. Ce partenariat entre la MFR de Crolles et l’Institut Santo Tomas a suscité de l’intérêt de la part des 2 populations, créant ainsi une vraie passerelle entre les communes.
-enfin, ces 2 années de projet ont également permis le recrutement de 3 volontaires en service civique international dont l’implication a été très bénéfique au projet.
C’est pourquoi, dans le cadre de la 3ème année du projet, le choix a été fait de poursuivre cette dynamique autour de la jeunesse. Les liens entre l’Institut Santo Tomas et la MFR étant à présent établi, l’objectif est d’élargir le public cible à d’autres jeunes.
Les questions de citoyenneté mondiale, de culture de la paix, de développement durable sont au cœur des enjeux pour l’avenir, c’est pourquoi il est important de mener ce travail auprès des plus jeunes.
Enfin, les municipalités ont toutes deux convenus de l’importance de réitérer le recrutement d’un service civique international, qui apporte une réelle plus-value dans les liens et la diffusion du projet sur les territoires.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Impliquer un public plus large de jeunes dans le projet, y compris les jeunes de l’école rurale Las Puentes, située dans un hameau excentré de Zapatoca et bénéficiant de moins d’opportunités que leurs camarades du centre-ville.
Amener l’ensemble des jeunes, au travers des actions proposées, à se poser des questions sur sa place et son rôle dans la société : citoyen de sa ville, citoyen du monde, son impact sur l’environnement, l’égalité entre filles/garçons. Le fait que ce questionnement soit croisé avec des jeunes français le rend d’autant plus riche.
Former les professeurs de Zapatoca à la pédagogie de l’ECSI.
Accompagner les initiatives des jeunes autour du tourisme : valoriser leur initiative et l’encourager.
Poursuivre le développement de la francophonie et la diffusion de la culture française à Zapatoca.

Objectifs en France :
Impliquer un public plus large de jeunes dans le projet, de niveau élémentaire et collège.
Amener l’ensemble des jeunes, au travers des actions proposées, à se poser des questions sur sa place et son rôle dans la société : citoyen de sa ville, citoyen du monde, son impact sur l’environnement, l’égalité entre filles/garçons. Le fait que ce questionnement soit croisé avec des jeunes colombiens le rend d’autant plus riche
Former les enseignants et formateurs français à la pédagogie de l’ECSI et à l’outil pédagogique issu des programmes précédents.
Impliquer des jeunes lycéens dans l’animation d’activités à destination de plus jeunes élèves.
Description détaillée du partenariat
Le projet des « Des Alpes aux Andes : les jeunes s’engagent » permet d’aborder, avec différents publics jeunes (élèves élémentaires, collégiens, jeunes), un ensemble de thématiques leur permettant d’appréhender leur rôle de citoyen du monde et de prendre conscience des enjeux d’aujourd’hui et demain (développement durable, paix, égalité…).
Le projet permet également d’accompagner et de valoriser l’engagement citoyen : celui du volontaire en service civique international, des lycéens qui viendront co-animer des ateliers auprès de plus jeunes, et celui des jeunes de Zapatoca en faveur du tourisme local.
Dans une logique de renforcement des pratiques éducatives, les enseignants et formateurs de ces jeunes bénéficient d’un accompagnement et d’une formation à la pédagogie de l’ECSI afin de pouvoir, à leur tour, éveiller et donner un sens à cette citoyenneté du monde.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Ecole de la paix, Tétraktys
Maître(s) d'ouvrage
Crolles, Commune de Zapatoca
Bénéficiaire(s)
Directs : le jeune en mission de service civique international, les élèves et jeunes qui participeront aux activités proposées, leur formateurs et enseignants. Indirects : Les élèves des établissements scolaires participants, les familles des jeunes, les populations des deux communes, les services municipaux.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune de Zapatoca Colombie commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune de Zapatoca RUEDA Tatiana Secrétaire chargée de la culture et du tourisme culturayturismo.zapatoca@gmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Crolles commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 12600 2019
Crolles 14550 2019
Collectivités et partenaires étrangers 4100 2019
Agence Nationale du Service Civique 3784 2019
Ecole de la paix 750 2019
Tétraktys 500 2019




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013