Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "AMBASSADE DE FRANCE A TUNIS"

Correspondant coopération décentralisée
Pierre-Yves SONALET
Courriel : pierre-yves.sonalet[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Valéry FRELAND
Courriel : valery.freland[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
"Jeunes sans frontières" - Saison 4 - échange France/Tunisie. Le projet présenté est la quatrième édition d'échanges réciproques de jeunes en service civique international. La diversité des partenaires permet de proposer la mobilité à des personnes
Année de première signature de la convention
1992
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Jeunesse & genre
Sous-sous-thématique d'intervention
Jeunesse, mobilité et protection de l'enfance

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2020
Contexte
La nouvelle Constitution tunisienne de 2014 prévoit la décentralisation complète du territoire. À travers de nouveaux principes tels que la démocratie participative, la libre administration ou l’autonomie locale, les collectivités territoriales se sont vues progressivement attribuer de nouvelles compétences faisant de la société civile un acteur clé de la République tunisienne. La décentralisation permet en effet de prendre des décisions au plus proche du citoyen et faire ainsi émerger la participation citoyenne, principe inscrit dans le Code des Collectivités Locales (CCL). En ce sens, accompagner la population à s’approprier les outils et les enjeux de la gouvernance locale est aujourd’hui une priorité pour assurer la stabilité du système politique. Les jeunes sont particulièrement invités à s’engager dans cette construction.
L’une des réponses dans ce processus de construction individuelle et citoyenne est de pouvoir favoriser les mobilités internationales comme axe de développement de l’individu, de sa capacité à construire un monde plus ouvert sur l’Autre. Les expériences vécues en mission de service civique international permettent justement de découvrir des structures publiques ou associatives de l’intérieur et ainsi, de comprendre leur rôle au sein d’une démocratie. Ces missions d’intérêt général nécessitent un engagement dans le collectif particulièrement instructif pour leur parcours en tant que citoyen. Elles permettent non seulement de sensibiliser le jeune aux rôles des pouvoirs locaux mais également de contribuer à leur fonctionnement.
La jeunesse française, tout comme la jeunesse tunisienne, représentent une composante essentielle de la société qu’il convient d’intégrer à la construction de la nation. Ils font face à des enjeux similaires, liés au développement social, économique, culturel et politique. Le service civique international permet aux jeunes d’exercer une citoyenneté active et de faire l’expérience de l’interculturalité dans leur quotidien et dans leur mission. La durée de 8 mois implique à la fois une adaptation à une nouvelle culture, une découverte de l’autonomie et les enjeux d’un engagement dans une mission d’intérêt général. Cette évolution participe de la prise de conscience du rôle de chacun dans la société.
Localement, avec son projet stratégique 2015-2021, le Département de Loire-Atlantique positionne trois piliers pour son action – une société solidaire, des équilibres territoriaux et la citoyenneté – en adéquation avec le projet de faciliter l’émancipation des jeunes et leur parcours en tant que jeune citoyen.
Historique
Le Département de Loire-Atlantique développe les échanges de jeunes en service civique avec le Gouvernorat de Mahdia en Tunisie. Si la coopération avec la Tunisie existe depuis 1992, le volet jeunesse n’a été développé qu’en 2015 à travers l’organisation de trois éditions d’échanges ayant permis à 45 jeunes de partir en service civique international. Une importance toute particulière a été donnée à la réciprocité immédiate de l’échange. Dans un premier temps, deux rencontres entre professionnels ont été organisées, en Loire-Atlantique et à Mahdia, afin de mieux accompagner les jeunes en partance. En Loire-Atlantique, un partenariat diversifié, qui s’est élargi avec la deuxième et troisième session, est piloté par le Conseil départemental pour envoyer et accueillir des jeunes avec les associations Parcours le Monde, le CEMEA, Start’air, Animaje, l’Étape jeunes, des structures sportives et les missions locales de St Nazaire, Nord-Atlantique, Sillon et de Redon. À Mahdia, le Commissariat jeunesse et sport a mobilisé les maisons de jeunes du Gouvernorat pour préparer les jeunes mahdois et accueillir les jeunes français. Au final, 24 Tunisiens sont venus en Loire-Atlantique pour des missions de 8 mois ; avant de partir pour des missions de 6 mois, les 21 Français ont passé un mois de préparation au sein des structures françaises puis le dernier mois au retour. Le suivi des jeunes a amené les professionnels à se déplacer sur place, ce qui a permis de renforcer les liens entre tuteurs français et tunisiens.
Les missions ont été très variées : animation culturelle, sportive ou artistique pour les jeunes français et pour les jeunes tunisiens, contribuer au lien social dans des associations caritatives, participation à l’organisation de mobilités internationales pour des jeunes, soutien à des formations d’éducateur spécialisé, participation à un programme de lutte contre le décrochage scolaire, animation d’ateliers numériques pour les jeunes, accueil de jeunes migrants, préparation de festivals culturels, etc.
L’accompagnement par les tuteurs a permis aux jeunes de réfléchir à leur avenir tant citoyen que professionnel. Le projet a également permis l’organisation de formations pour les professionnels partenaires sur les techniques d’accompagnement collectives et individuelles des jeunes.
Cette expérience est aussi enrichissante pour les 45 jeunes que pour les structures d’accueil qui sont partantes pour élargir le partenariat et repartir pour un accueil et/ou un envoi.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Les relations créées entre partenaires français et tunisiens lors des premières saisons seront renforcées par cette nouvelle expérience et conforteront l’autonomie des binômes créés. Les nouvelles maisons de jeunes impliquées dans le projet viendront consolider le maillage de professionnels dans l’accompagnement de jeune en service civique. Fort de ces projets, le Commissariat Jeunesse et Sport de Mahdia pourra être identifié comme territoire de référence dans la mise en œuvre du service civique et pourra témoigner auprès de l’Agence nationale pour l’emploi et le travail indépendant en Tunisie.

Objectifs en France :
Cette quatrième édition des échanges de jeunes va permettre de mobiliser de nouveaux acteurs. Par ailleurs, le partenariat offre un cadre plus sécurisé pour les nouveaux acteurs. La coopération décentralisée garantit un suivi et des perspectives renouvelées ; réciproquement, elle est riche des liens crées entre acteurs des territoires en France et en Tunisie. Elle aide les premiers contacts et elle permet également une autonomie lorsque la relation est mature.
À leur retour, les jeunes français peuvent valoriser leur expérience et en faire un atout important de leur cursus. Ils apportent également leur témoignage pour encourager d’autres jeunes à vivre la même aventure.
Description détaillée du partenariat
Le projet présenté est la quatrième édition de « Jeunes sans frontières », un programme d’échanges de jeunes volontaires en service civique international entre le Gouvernorat de Mahdia et le Département de Loire-Atlantique. Il repose sur un échange simultané, entre de jeunes français s’engageant dans des missions au sein de maisons de jeunes à Mahdia, et réciproquement, de jeunes tunisiens au sein d’associations et missions locales en Loire-Atlantique. Les échanges de 2016/2017, 2017/2018 et 2018/2019 sont un succès pour les deux territoires et les partenaires envisagent de réitérer l’expérience pour une quatrième édition. Chaque édition permet de sensibiliser de nouveaux jeunes à l’ouverture citoyenne, mais le renouvellement du projet est également l’occasion de s’ouvrir à des nouvelles structures qui permettent d’élargir les domaines d’action et toucher de nouveaux publics.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Gouvernorat de Mahdia
Maître(s) d'ouvrage
Conseil départemental de Loire-Atlantique
Bénéficiaire(s)
Bénéficiaires directs du projet : des jeunes de 18 à 25 ans: .en France: cinq jeunes de Loire-Atlantique accompagnés par les partenaires du projet. .en Tunisie: cinq jeunes issus des maisons de jeunes de tout le gouvernorat de Mahdia. Bénéficiaires indirects du projet: les structures d'accueil: .en France: les associations et missions locales de Loire-Atlantique. .en Tunisie: les maisons de jeunes qui dépendent du Commissariat Jeunesse et Sport de Mahdia.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Gouvernorat de Mahdia Tunisie commun.ico.loupe.alter
Commissariat régional Jeunesse et Sport de Mahdia et Centre culturel Ali Belhouane Tunisie commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Gouvernorat de Mahdia SAKKA KOUIDHI Hafedh Responsable des relations internationales du gouvernorat de Mahdia hafedh.sakkakouidhi@gmail.com
Commissariat régional Jeunesse et Sport de Mahdia et Centre culturel Ali Belhouane Mehdaoui Naceur Chargé des coopérations internationales mehdaoui.naceur33@gmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental de Loire-Atlantique commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 38800 2019
Conseil départemental de Loire-Atlantique 42541 2019
Collectivités et partenaires étrangers 31340 2019
Agence du service civique 45550 2019
Direction régionale et départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale 2000 2019




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013