Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "AMBASSADE DE FRANCE A TUNIS"

Correspondant coopération décentralisée
Pierre-Yves SONALET
Courriel : pierre-yves.sonalet[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Valéry FRELAND
Courriel : valery.freland[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Titre : Assainissement et santé dans l’oasis Chott Essalem de Gabès, Tunisie Pour 150 foyers de cette oasis, non reliés au système public d’assainissement, le projet se décline en 2 volets de réalisation concomitante : - Construire des fosses d
Année de première signature de la convention
2019
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Appui institutionnel

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Environnement, Climat et Energie Eau et déchets Eau et assainissement 1
Education, Social et Recherche Santé Prévention et éducation à la santé 2
Education, Social et Recherche Education, emploi, formation professionnelle 3
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2020
Contexte
Les oasis de la région de Gabès occupant 7000 ha sont des oasis littorales. La pédologie de ces oasis est originale (voir annexe 7 : pédologie de l’oasis de Gabès). Elles correspondent à un chaînon d’un écosystème fragile car l’oasis représente, avec ses ressources naturelles primordiales (eau et sol), le principal élément fertile et productif, comparé à l’espace qui l’entoure. L’oasis de Gabès couvre une superficie de 570 ha détenue par 3226 propriétaires. Elle est divisée en trois parties dont l’oasis maritime «Jara-Chott Essalem».

En plus des problèmes classiques des oasis (manque d’eau, mauvais drainage, etc.), l’oasis de Gabès souffre des effets néfastes de la pollution provoquée par la présence d’une usine chimique.

Cette oasis maritime constitue un milieu semi-urbain et rural. Elle s’étale sur une superficie de 221 ha détenue par 1431 propriétaires (soit 46.5 % des oasiens de Gabès) originaires des villages de Jara, qui compte environ 16.000 habitants, et des villages de Chott Essalem qui compte environ 10.000 habitants(voir annexes 8, 9 cartes).

Il y a environ 1500 familles présentes dans le Chott Essalem impliquées dans des productions agricoles et de petits élevages. Ces 1500 familles représentent environ 7454 habitants (5 habitants par foyer en moyenne).
Problème dans l’oasis maritime et surtout dans la partie de Chott Essalem, le non raccordement de 20% des maisons au réseau d’assainissement, ce qui a amené les propriétaires concernés à continuer à utiliser des fosses à infiltration partielle ou, pour ceux possédant des moyens financiers, à construire des fosses septiques dont beaucoup sont mal conçues ou mal placées.
L’eau de boisson stockée dans des citernes enterrées est facilement contaminée par des bactéries ou des virus contenus dans les excréments des fosses d’aisance causant des infections intestinales et parfois, chez les enfants, des décès. De plus, les oasiens les plus démunis déversent les eaux vannes (eaux noires) et les eaux ménagères (eaux grises) dans les drains destinés à l’évacuation des eaux d’irrigation avec tous les problèmes environnementaux que cela peut engendrer. Or, des constructions anarchiques ont été installées à proximité ou sur des drains d’irrigation, ce qui ne facilite pas leur entretien et l’écoulement des eaux de drainage. Ces eaux stagnantes attirant mouches et insectes causent des maladies cutanées, mais surtout des infections intestinales chez les enfants qui jouent aux alentours.
Historique
L’Association Asie Horizon 2020 (AH 2020) (? annexe) a été alertée par ses partenaires en Tunisie des besoins en matière d’assainissement des familles du Chott Essalem. Lors de deux missions d’AH 2020 en octobre 2015 et mai 2016, cette situation a été constatée et, par la suite, confirmée à l’occasion de déplacements et d’échanges avec les autorités politiques et les organismes institutionnels régionaux et locaux, soit le Gouvernorat de Gabès, la municipalité de Gabès (élue le 6 mai 2018), le président de la Mairie annexe de Chott Essalem, la Direction Régionale de l’Office National d’Assainissement (ONAS), la Représentation Régionale de la Société Nationale d’Exploitation et de Distribution des Eaux (SONEDE), le Commissariat Régional au Développement Agricole (CRDA), le Groupement de Développement Agricole (GDA) de Gabès Al Sahylia (annexe 12 présentation des organismes institutionnels) et la Direction Régionale de la Santé (DRS).
Les experts assainissement et santé d’AH 2020, l’Institut National de Recherche Agronomique de Corse et l’Institut des Régions Arides de Tunis avec son annexe à Gabès, ont constaté, dans plusieurs villages de l’oasis Chott Essalem, la non-garantie de disponibilité d’une eau potable en raison de l’absence de raccordement au système public.
Trois cents familles ne disposaient pas d’un raccordement au système public d’assainissement et, parmi elles, 150 correspondant à 1 000 habitants, procédaient à l’évacuation de leurs déjections excrémentielles dans des drains d’irrigation en partie obstrués ou dans des fosses simples à infiltration menaçant la qualité de la nappe phréatique. La construction de fosses maçonnées et étanches doublée d’actions de sensibilisation à l’hygiène apparait comme la solution à retenir pour la santé de ces familles et le respect de leur environnement.
L’un des experts d’AH 2020, ingénieur de l’environnement, spécialisé dans l’assainissement, et habitant la commune de Levie (annexe 13 présentation de la commune de Levie) a fait part à la municipalité de cette commune du présent projet dont elle s’est proposé d’être le chef de file.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
- Amélioration des connaissances des personnels techniques pour une efficience accrue dans leur travail professionnel
- Disponibilité de 150 fosses maçonnées et étanches, garanties au minimum pour 10 ans de fonctionnement, dans les foyers qui sont dépourvus de fosses septiques, d’un système d’évacuation raccordé au réseau public et de drains d'irrigation fonctionnels
- Acquisition de comportements corrects en matière d’hygiène sanitaire, corporelle, alimentaire et environnementale de la population.
- Contribution à la préservation de la mer Méditerranée

Objectifs en France :
- Renforcer la coopération inter méditerranéenne et contribuer à l'atteinte des objectifs de codéveloppement inscrit dans la politique pour l'Union de la Méditerranée et le Groupe 5+5 de la Méditerranée Occidentale
- Contribuer à la préservation de la mer Méditerranée.
Description détaillée du partenariat
Dans les villages les plus reculés (partie Chott Essalem) de l’oasis maritime de Gabès (Tunisie), 150 foyers ne sont pas reliés au système public d’assainissement. Il en résulte une obstruction des drains d’irrigation et une pollution de la nappe phréatique et des sources d’eau de boisson. Pour répondre aux besoins exprimés par les familles, les municipalités du Chott Essalem et de Levie, l’association Asie Horizon 2020, les services dévolus à l’assainissement, à l’eau et à l’agriculture, la Direction régionale de la Santé ont convenu de faire construire des fosses maçonnées et étanches et de curer les drains d'irrigation. Ils mèneront en même temps des actions de sensibilisation-éducation de la population, destinées à réduire la transmission des infections causées par le péril fécal et à retrouver une bonne qualité du milieu environnemental.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Groupement de Développement Agricole (GDA) de l'Oasis de Gabès
Maître(s) d'ouvrage
Levie, Municipalité de Gabès
Bénéficiaire(s)
- Habitants des villages ruraux non encore pourvus d’un système d’assainissement (en particulier, évacuation et traitement des excreta) soit 150 foyers correspondant à près de 1000 habitants dont 300 enfants - Population de Gabès et de ses oasis de par l’information diffusée par les médias (journaux, radios et télévision) sensibilisée aux mesures sanitaires et d’hygiène préconisées - Les mairies des 34 autres oasis du Gouvernorat de Gabès connaissant les mêmes problèmes

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Municipalité de Gabès Tunisie commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Municipalité de Gabès DHAOUADI Habib Président abdallah.bensaad@ira.agrinet.tn

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Levie commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 40000 2019
Levie 150930 123957 2019
Collectivités et partenaires étrangers 17280 2019




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013