Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bamako"

Correspondant coopération décentralisée
Sherazade BENALLA
Courriel : sherazade.benalla[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Françoise GIANVITI
Courriel : francoise.gianviti[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Projet d’appui à la mise en œuvre d’activités de développement du Cercle de Niafunké
Année de première signature de la convention
2018
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Education, emploi, formation professionnelle
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2020
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2021
Contexte
Situé entièrement dans le septentrion malien, le Cercle de Niafunké couvre une superficie de 12 000 km2 répartie en 8 communes et 204 villages et fractions. Cette zone du Sahel malien, traversée par le fleuve Niger, est fortement déshéritée (désertification grandissante, faiblesse des infrastructures techniques et des moyens de communication, santé précaire et malnutrition, déficit scolaire…).

Les habitants du Cercle de Niafunké sont regroupés dans des villages le long du fleuve et autour d’anciens lacs souvent asséchés pendant une longue partie de l’année. Le Cercle est essentiellement rural et l’agriculture est l’épine dorsale de son économie. Les revenus des ménages sont altérés par les facteurs climatiques mais également par l’accès limité aux marchés, la faible valorisation des productions locales et les bas prix payés aux producteurs. Au plan social, le chômage des jeunes et la précarité des conditions de vie accentuent l’exode rural et exacerbent les conflits sociaux pour l’utilisation des terres et les couloirs de transhumance.

Plus de la moitié de la population rurale active sont des femmes. Elles effectuent tous les travaux domestiques et ont la principale responsabilité des soins et de l’éducation des enfants. En plus des champs des familles, elles exploitent leurs propres parcelles. Elles s’occupent des activités de transformation des céréales, des produits de cueillette, d’élevage et de pêche. Elles assument 70 à 80 % de la production alimentaire mais sont considéré comme un travail d’appoint à celui de l’homme.

Jadis rayonnant sur le plan culturel et humain, nourri par un tissu socio-économique et un savoir paysan reconnu, le Cercle de Niafunké est aujourd’hui dans une situation de grande fragilité et vulnérabilité sur le plan environnemental, social et économique.

Afin de résorber ces facteurs de fragilité et amorcer le processus de développement durable, les élus du Cercle se sont dotés d’une «vision stratégique à l’horizon 2030» pour que «à l’horizon 2030, le Cercle de Niafunké soit développé, résilient et rayonnant sur le plan socio-économique et culturel, avec des productions agro-sylvo-pastorales et halieutiques insérées dans les chaines de valeur nationales».

Cette vision stratégique a été partagée avec la mission des élus du Conseil départemental de l’Allier qui s’est rendue à Bamako en novembre 2019. Elle sera mise en œuvre sur deux phases :
-une phase intérimaire 2020-2022 : consolidation des actions de développement en cours dans le secteur des services sociaux de base
-une phase opérationnelle 2023-2030 pour le développement durable et le renforcement de la résilience
Historique
En 1987, Jean-Paul Briseul, originaire de Vichy, conseiller de l’ambassade de France à Bamako tisse des liens avec Younoussi Touré, haut fonctionnaire Malien originaire du cercle de Niafunké. De retour en France, il mobilise les élus de l’Allier. En 1988, l’assemblée départementale valide le principe de cette coopération à l’unanimité. Une première convention de partenariat est signée en 1989.
Le Comité de Jumelage Allier Niafunké est créé pour mettre en œuvre les actions de développement que lui délègue le Conseil Départemental.
1988-2018 : 30 ans d’échanges solides et soutenus ont permis d’ancrer durablement la coopération entre le Département de l’Allier et le Cercle de Niafunké.
Cette période a été marquée par l’avènement de la décentralisation au Mali. 8 communes ont été créées dans le Cercle de Niafunké : plusieurs actions de formation d’élus et techniciens territoriaux ont été conduites avec succès au Mali et en France de 2020 à 2009 impliquant les structures référentes (Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de l’Allier, DNCT de Bamako).
Les dernières missions de l’Allier dans le Cercle ont été effectuées en 2010 mais l’aide, recentrée sur les actions d’urgence, s’est poursuivie pendant la guerre grâce aux relais maliens fiables et efficaces.
Dès la sortie de crise, des actions privilégiées ont été mises en place pour permettre la reprise économique du Cercle (réactivation de l’atelier bois-métal et du magasin de pièces détachées de Niafunké). Elles ramènent au socle fondateur de la convention-cadre de coopération décentralisée «de porter une attention particulière à la cohérence de leurs expériences dans le domaine du développement local durable dans l’intérêt mutuel de leurs populations et dans les domaines qui relèvent de leurs compétences tout en renforçant les échanges d’expériences et de savoir-faire entre les deux collectivités».
La convention-cadre de coopération décentralisée est renouvelée le 28 juin 2018 à l’occasion des 30 ans de ce partenariat.
Une délégation du Conseil départemental se rend à Bamako en novembre 2019 pour rencontrer la nouvelle autorité intérimaire du Cercle et identifier avec elle les activités prioritaires à inscrire dans la « vision 2020- 2030 du Cercle de Niafunké ».
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
L’objectif global visé est identifié dans la « vision stratégique 2030 » du Cercle : «à l’horizon 2030, le Cercle de Niafunké est développé, résilient et rayonnant sur le plan socio-économique et culturel avec des productions agro-sylvo-pastorales et halieutiques insérées dans les chaines de valeur nationales. Une collectivité décentralisée moderne, interconnectée, dotée de l’autonomie de gestion et résolument mise dans une trajectoire de développement durable respectueuse de l’environnement ».

Objectifs en France :
Ce projet global aura un impact important sur l’activité de la coopération Allier Niafunké en ouvrant des horizons nouveaux vers une coopération plus près des réalités et plus «productive».
Elle permet de redonner une visibilité et un rayonnement à cette coopération sur le département avec le relais des associations, collectivités et membres du Comité de Jumelage Allier Niafunké actifs en Allier. Ces structures, remobilisées par un projet durable et innovant, pourront à leur tour fédérer de nouvelles compétences locales. La mise en place d’une action sud-sud, envisagée avec le Sénégal, formation de formateurs entre le centre de formation et un homologue du sud vient conforter le rayonnement recherché.
Ce projet participe à la valorisation du territoire départemental à l’international, à la sensibilisation des citoyens à la solidarité internationale, à la lutte contre les préjugés.
Description détaillée du partenariat
Il s’agit de mettre en œuvre les engagements du Cercle de Niafunké dans le cadre des domaines prioritaires de la coopération Allier/Niafunké définis en novembre 2019 lors de la rencontre de Bamako pour consolider les actions de développement dans le secteur des services sociaux de base grâce à la mise en œuvre d’activités à impact rapide (2020-2021) en faveur des jeunes, des femmes, des déplacés et des autres groupes vulnérables et le renforcement du vivre ensemble.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes (69269), Communauté de communes de Commentry Néris Montmarault, communauté de communes du pays d'huriel, commune d'hauterive, commune d'escurolles, commune de Noyant d'Allier, commune de Tronget, comité de jum
Maître(s) d'ouvrage
Conseil départemental de l'Allier, Conseil de Cercle de Niafunké
Bénéficiaire(s)
Dans le Cercle de Niafunké : les femmes et les jeunes et plus largement l’ensemble des populations qui bénéficieront de nouvelles compétences, savoir-faire et connaissances. Les techniciens et artisans formés. Dans le département de l’Allier : les associations et collectivités membres du Comité de Jumelage Allier Niafunké. Les techniciens et artisans formateurs.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Conseil de Cercle de Niafunké Mali commun.ico.loupe.alter
conseil régional de Tombouctou Mali commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Conseil de Cercle de Niafunké TRAORE Dédéou député de Niafunké dedeou7@yahoo.fr
conseil régional de Tombouctou MOHAMED Ibrahim Président

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental de l'Allier commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 25430 2020
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 25430 2021
Conseil départemental de l'Allier 12850 1250 2020
Conseil départemental de l'Allier 11220 1250 2021
Collectivités et partenaires étrangers 6915 2020
Collectivités et partenaires étrangers 6915 2021
comité de jumelage Allier Niafunké 1051 2020
comité de jumelage Allier Niafunké 1051 2021
SMEA - Syndicat Mixte des Eaux de l'Allier 1250 2020
SMEA - Syndicat Mixte des Eaux de l'Allier 1250 2021




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013