Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Oulan-Bator"

Correspondant coopération décentralisée
Jean-Florent FILTZ
Courriel : jean-florent.filtz[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Florent FILTZ
Courriel : jean-florent.filtz[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Appui au développement de la Province de l’Uvurkhangaï sur l’axe «santé-nutrition -handicap » : sensibilisation des familles de l’Uvurkhangaï aux problèmes nutritionnels et renfort du soutien à l’enfance en difficulté par un accompagnement médical,
Année de première signature de la convention
2015
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Santé
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2020
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2021
Contexte
Les projets se situent dans l’Aimag Uvurkhangaï, vaste région centrale de Mongolie, grande comme deux fois et demie l’Auvergne, 63500 km2, peuplée de 120 000 habitants, dont l’activité économique est essentiellement liée à l’élevage de type nomade. La moitié est située en zone de steppe, l’autre moitié en montagne et en désert de Gobi, à l’altitude moyenne de 1700 mètres. La capitale, Arvairkheer, 27000 habitants, est le centre administratif de l’Aimag, siège du Gouverneur et du Khoural. Elle regroupe le grand hôpital de région, des écoles primaires et secondaires, de petites entreprises, des hôtels, un théâtre et un grand marché.
75 % du PIB proviennent des 2,9 millions de têtes de bétail (moutons, chèvres, chameaux, chevaux, bovins). Les cultures céréalières et maraîchères existent dans le nord de la province. Les mines de charbon et d’or sont exploitées. La position centrale de l’Aimag, le potentiel agricole, les infrastructures routières, la connexion au réseau électrique, le réseau téléphonique et internet, les sites historiques (Khakhorin), la variété des paysages et des richesses naturelles en font une région d’avenir.
D’année en année le pays se métamorphose et l’amélioration des conditions socio-économiques est réelle.

Néanmoins, les conditions de vie en steppe et en zone rurale sont rudes. Les nomades sont les garants des traditions et de la culture mongole. Ils exploitent les ressources naturelles, élevage, produits laitiers, peaux, laines. Ils contribuent largement à l’économie locale. Mais l’exode rural s’accélère d’année en année. Le tissu social se délite rapidement. Les enseignants, les médecins, les infirmières, les vétérinaires, les artisans manquent à l’appel dans les villages. Les quartiers de yourtes encombrent les périphéries des agglomérations urbaines.
La Province de l’Uvurkhangaï, comme le Département de l’Allier, doivent faire face à cette problématique de l’exode rural. Les mutations engagées ou subies par les populations appellent un accompagnement tant dans l’évolution des modes de vie qu’avec une nouvelle prise en compte de difficultés naissantes ou pré existantes, handicap, nutrition-santé, accompagnement des populations.
Historique
Le Conseil départemental de l’Allier et la Province de l’Uvurkhangaï fêtent en 2020 leurs 20 ans de partenariat qui s’est construit sur l’axe central de la « santé mère-enfant » puis élargi à d’autres domaines d’activités (agro-tourisme, développement durable…).
La dynamique de coopération entre l’Allier, l’Uvurkhangaï et Oulan Bator (maternité N°1) est ainsi bien établie et porte ses fruits.

Le programme global d’appui au développement de l’Uvurkhangaï 2016-2018 cofinancé par le MEAE a généré une réflexion globale de l’ensemble des acteurs et partenaires des territoires français et mongols pour faire un état des lieux du partenariat, des actions engagées depuis longtemps, des nouvelles actions à mettre en place, des procédures et modes de fonctionnement à repenser…

Les actions mises en place dans le cadre de ce programme ont mobilisé 150 professionnels mongols et français dans les domaines de la santé et de l’agriculture. Environ 4 800 personnes (enfants et adultes) en Uvurkhangaï et dans l’Allier ont bénéficié des actions de ce projet global.

Le renouvellement générationnel des professionnels mongols et un discours plus franc avec nos partenaires ont permis de recentrer nos priorités d’actions, d’impliquer de nouveaux partenaires dans l’Allier et en Uvurkhangaï et de développer des axes innovants.

De nouvelles priorités ont vu le jour dont l’intégration du handicap dans les politiques publiques de santé.

L’axe coopération-jeunesse a été renforcé à la suite des deux missions des étudiants de l’ENSAT Toulouse. Par ailleurs des jeunes de l’Allier et de l’Uvurkhangaï se sont fortement impliqués dans les actions de cette coopération au sein de leurs établissements (collèges, lycée, IUT…) dynamisant ainsi le partenariat.

On peut ainsi souligner une volonté des jeunes de s’impliquer dans ces échanges, organisation de manifestations, transferts de documents entre classes, élaboration de projets de design en lien avec les autorités d’Avairheer. Le projet 2020/2021 donne une place importante à ces échanges qui s’inscrivent dans la poursuite d’opérations d’ores et déjà engagées, tout en travaillant sur l’accompagnement de politiques impactant la jeunesse, par le biais d’une action nutrition santé et une meilleure prise en compte et intégration des publics jeunes en situation de handicap.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Ce projet d’appui permettra d’améliorer les conditions de vie et de santé des populations locales (notamment les plus fragilisées) et de les maintenir sur leur territoire. Il sera un frein à l’exode rural.
Il intègre la reconnaissance, la prise en charge et l’intégration du handicap qui est devenu une priorité forte, qui passe par l’acquisition de nouvelles compétences.

Objectifs en France :
Confronter les pratiques des professionnels et techniciens français avec leurs collègues mongols pour les interpeller sur leurs pratiques.
Susciter l’adhésion de la population, plus particulièrement celle de la jeunesse de l’Allier.
Promouvoir la coopération en Allier par des échanges d’information et d’expérience.
Valoriser l’image du territoire départemental à l’international.
Description détaillée du partenariat
Le projet se déroule dans l’Uvurkhangaï et privilégie deux sites de la Province : Bat Ulzi et Arvaikheer. Une action complémentaire sera faite à la maternité N°1 d’Oulan Bator.
Ce projet s’inscrit dans la coopération médicale mise en place depuis 20 ans entre le Conseil départemental de l’Allier et la province centrale de l’Uvurkhangaï qui a contribué au développement des structures sanitaires et à la mise à niveau des professionnels de santé mongols.
Il s’agit maintenant d’élargir le socle d’intervention «santé mère-enfant» à de nouveaux champs prioritaires pour nos partenaires mongols : alimentation/nutrition et prise en charge du handicap.
Deux actions sont mises en place :
Action 1 : appui à l’éducation à la santé-nutrition
Action 2 : appui à la reconnaissance, prise en charge et intégration du handicap
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Association Pays d’Allier Uvurkhangaï (APAU), Ecole supérieure de design et métiers d’art d’Yzeure, Pôle universitaires Lardy de Vichy section multimédia-communication, école de kinésithérapie de Vichy IFMK, I.M.E. Moulins, SESSAD MOULINS, Ecole des
Maître(s) d'ouvrage
Conseil départemental de l'Allier, Province de l’Uvrukhangaï
Bénéficiaire(s)
La femme reste au cœur des projets mais l’enfant est le bénéficiaire principal des deux actions qui seront mises en place par les équipes performantes des professionnels de l’Uvurkhangaï et de l’Allier. Les jeunes des deux territoires sont également fortement mobilisés dans des échanges culturels, éducatifs et professionnels.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Province de l’Uvrukhangaï Mongolie commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Province de l’Uvrukhangaï BIAMBADORJ Sainjargal chargée de coopération pour la Province de l’Uvurkhangaï info@dmd-mongolie.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental de l'Allier commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 25449 2020
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 25449 2021
Conseil départemental de l'Allier 13250 2020
Conseil départemental de l'Allier 13250 2021
Collectivités et partenaires étrangers 13900 2020
Collectivités et partenaires étrangers 13900 2021
Association Pays d’Allier Uvurkhangaï (APAU) 49400 2020
Association Pays d’Allier Uvurkhangaï (APAU) 49400 2021




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013