Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Projet de renforcement de capacités des élus et techniciens des deux collectivités territoriales et d’échanges de bonnes pratiques sur les plans alimentaires territoriaux. La mise à disposition d’expertises, d’actions de formation et d’échanges p
Année de première signature de la convention
2020
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Agriculture et développement rural
Sous-sous-thématique d'intervention
Aménagement et valorisation des territoires ruraux

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Economie durable Agriculture et développement rural Agriculture et agroalimentaire 1
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2020
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2022
Contexte
Avec 2/3 de la superficie de la région de Dakar, le département de Rufisque comprend l’essentiel des terres agricoles régionales. L’urbanisation massive de ce territoire et le développement de nouveaux pôles urbains augure de la disparition progressive des espaces agricoles, pourtant moteurs clé de l’économie et de la sécurité alimentaire locales et de la préservation de l’environnement. Par ailleurs, on assiste au Sénégal à une modification des comportements alimentaires, du fait du développement de l’agro-industrie. L’offre de produits locaux est devenue trop peu accessible à la consommation locale.

Le CDR a ainsi décidé de jouer un rôle central pour préserver ses espaces agricoles et promouvoir un développement économique axé en partie sur ses ressources agricoles locales. Le plan alimentaire territorial (PAT) est ainsi construit autour de trois axes :
- Sécuriser les exploitations agricoles familiales et promouvoir une agriculture durable ;
- Accompagner la structuration du secteur de la transformation agro-alimentaire ;
- Assurer à la population l’accès à une alimentation de qualité.

Les activités de la mise en œuvre de ce plan alimentaire sont soutenues par l’AFD, la fondation de France et le comité français de solidarité international via le Grdr et le CICODEV pour la période 2020-2022.

Depuis 2015, Montpellier Méditerranée Métropole a fait de sa politique agroécologique et alimentaire (P2A) l'un de ses piliers. Elaborée avec l'ensemble des 31 communes de son territoire, les acteurs de l’écosystème alimentaire et agricole, la communauté scientifique et les territoires voisins, cette politique qui va du « champ à l’assiette » poursuit 5 objectifs :
• Offrir une alimentation saine et locale au plus grand nombre
• Soutenir l’économie et l’emploi agricole et agroalimentaire
• Préserver le patrimoine paysager et les ressources naturelles
• Limiter les émissions de gaz à effet de serre et s’adapter au changement climatique
• Favoriser la cohésion sociale en soignant le lien avec la nature et celui entre ville et campagne.

Ainsi face à ces enjeux et à ces objectifs, la P2A se décline en 6 axes opérationnels :
1. Consolider le tissu des fermes agroécologiques
2. Favoriser l’approvisionnement durable de la ville et limiter le gaspillage alimentaire
3. Mobiliser les citoyens en faveur de la transition agroécologique
4. Soutenir les entreprises innovantes agroalimentaires et de services à l’agriculture
5. Promouvoir la diversité des produits emblématiques du territoire et développer l’agri et l’œnotourisme
6. Construire une démarche cohérente d’intégration de l’agriculture dans les projets d’aménagement
Historique
De 2016 à 2018, le CDR a été impliqué dans le programme « Système Alimentaire Durable et lutte contre la malnutrition en région de Dakar (SADMAD) » dont l’objectif était de renforcer la résilience des populations en situation de vulnérabilité alimentaire dans la zone périurbaine de Dakar. Le CDR a pu ainsi élaborer, suite au diagnostic du système alimentaire du département, un plan alimentaire territorial (PAT) visant à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations du territoire. Ce PAT a été conçu de manière participative par la création d’un cadre de concertation regroupant les différents acteurs concernés et associant des personnes ressources permettant d’apporter un éclairage extérieur. Dans le cadre de ce programme, une mission d’étude en France a été organisé en octobre 2017. Une délégation de trois membres du CDR et trois membres du cadre de concertation, accompagnée du Grdr, s’est ainsi rendue à Montpellier pour rencontrer différents acteurs impliqués dans la P2A de 3M. Cette mission a permis d’échanger sur les modèles de mise en place de politique alimentaire. Des échanges ont également été organisés par SupAgro avec le directeur du MIN de Montpellier et le responsable de l’alimentation scolaire de la Ville de Montpellier.

Suite à cette mission, le directeur du MIN de Montpellier a été invité à participer au forum économique et social de Rufisque en mars 2018 afin de partager l’expérience du MIN de Montpellier et d’échanger avec la SOGIP en charge de la construction du MIN de Diamniadio. Une délégation de la SOGIP s’est ensuite rendue à Montpellier en mai 2018 pour visiter le MIN. Puis, une seconde mission du directeur et du responsable qualité du MIN de Montpellier a été effectuée du 15 au 18 Janvier 2019 pour travailler avec la SOGIP sur la gestion du MIN de Diamniadio. En février 2019, le président de la commission agriculture du CDR a été invité à participer aux 1 ères Assises Territoriales de la transition agro-écologique et de l’alimentation durable à Montpellier. Ces rencontres ont permis de renforcer les liens entre les deux collectivités et amorcer un dialogue fécond autour d’enjeux communs : Cantines durables comme leviers pour un Projet Alimentaire Territorial, les politiques de préservation du foncier, les stratégies agricoles dans un PAT, financement d’un PAT.

Une mission de 2 élus et 2 techniciens du CDR se sont rendus à Montpellier en février 2020 afin de finaliser le présent document. Des rencontres avec les acteurs de la diaspora ont également permis de renforcer la volonté du CDR et de la diaspora de collaborer ensemble autour des politiques alimentaires
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
• Impliquer les communes du département pour garantir un ancrage local du PAT : formations sur l’approche SAT, analyse des enjeux, animation de la gouvernance, missions d’échanges.
• Améliorer l’accès à une alimentation saine valorisant les productions locales au sein de 10 écoles du département de Rufisque à partir d’une cuisine centrale. Les enjeux d’un dispositif de restauration scolaire sont nombreux : un financement externe/public garantissant leur pérennité, la qualité des repas, l’approvisionnement en circuit court et de qualité, l’introduction de nouveaux produits sains.
• Renforcer la structuration des filières alimentaires locales en intervenant sur toute la chaine, depuis l’approvisionnement jusqu’à la commercialisation en passant par la formation, l’amélioration de la qualité, la conservation et l’emballage. Le rôle du MIN est clé.

Objectifs en France :
Le partage des expériences et connaissances acquises via le projet pourront être partagées au sein de l’association Terres en Villes, qui favorisent les échanges entre territoires français conduisant des politiques agricoles et alimentaires, ainsi qu’au sein du réseau Let’s Food Cities. Montpellier Méditerranée Métropole est en particulier associée au projet COOPALIM, porté par les deux associations ci-dessus, visant à « appuyer les collectivités territoriales françaises dans le développement de coopérations internationales dans le champ des systèmes alimentaires territoriaux durables » et récemment lauréat de l’APP du Ministère des Affaires Etrangères. Le projet avec le CDR pourra être partagé et valorisé dans ce cadre en particulier.
Description détaillée du partenariat
Le CDR et 3M ont comme enjeu commun la question de l’agriculture et de l’alimentation. Elles ont mené des diagnostics sur leurs systèmes alimentaires au sein de leurs territoires (SAT) de manière collective et concertée qui ont abouti à l’élaboration de plans alimentaires territoriaux (PAT), des politiques publiques fortes et des outils de développement local favorisant l’implication d’un ensemble d’acteurs. Le projet vise à consolider les relations entre ces deux territoires, engagées depuis 2017, afin de renforcer les capacités des élus et des techniciens des deux collectivités, des communes qui les composent, en associant les autres acteurs des territoires (entreprises, associations, diaspora) à cette dynamique. La présente initiative propose de travailler sur 3 axes : le renforcement de la gouvernance, l’alimentation scolaire et les filières locales d’agro- alimentaire.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Montpellier Méditerranée Métropole, Conseil Départemental de Rufisque
Bénéficiaire(s)
- Elus et agents des communes du CDR, du CDR, de 3M et de la Ville de Montpellier. - Entreprises et associations (producteurs, transformateurs) - Volet alimentation scolaire : 7 000 enfants - > 20 ressortissants de la diaspora sénégalaise de la 3M. - Structuration des filières alimentaires locales : 40 femmes transformatrices, 15 producteurs, personnels des deux MIN

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Conseil Départemental de Rufisque Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Conseil Départemental de Rufisque Dia El Hadji Alioune direction de la coopération et de la planification aliounedia71@hotmail.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Montpellier Méditerranée Métropole commun.ico.loupe.alter



Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 8333 2020
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 8333 2021
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 8333 2022
Montpellier Méditerranée Métropole 7945 2020
Montpellier Méditerranée Métropole 7945 2021
Montpellier Méditerranée Métropole 0 2022
Collectivités et partenaires étrangers 2815 2020
Collectivités et partenaires étrangers 2815 2021
Collectivités et partenaires étrangers 2815 2022




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013