Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Conakry"

Correspondant coopération décentralisée
Pascal DELATTRE
Courriel : pascal.delattre[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Roger-Bernard JEAN
Courriel : rbernard.jean[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Projet d’assainissement des eaux usées de l’Université Kofi Annan de Guinée, intégré à un appui technique et de renforcement de la capacité institutionnelle de la Commune de Ratoma
Année de première signature de la convention
2016
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2016
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
La Guinée occupe la quasi-totalité des bassins supérieurs des fleuves qui drainent de nombreux pays de l’Afrique de l’Ouest (Niger, Sénégal, etc.), ce qui vaut a? la Guinée l’appellation de « château d’eau » de l’Afrique de l’Ouest. Cependant, la production d’eau potable est insuffisante pour couvrir les besoins et dans certaines régions on constate une forte concentration de fer et de sel dans l’eau. Face à cette importante quantité d’eau, malheureusement non potable, le traitement des eaux usées est largement déficitaire, bien que pourtant absolument nécessaire pour préserver cette ressource naturelle et précieuse dont le pays dispose aujourd’hui.
Ainsi, à l’Université Kofi Annan de Guinée qui forme notamment des médecins, le traitement des eaux usées est limité à des fosses septiques, vidangées chaque mois. Ce procédé est couteux et peu respectueux de l’environnement et ne permet pas de traiter le problème des flaques d’eaux polluées qui s’étendent autour de certaines fosses.
Historique
Son Excellence M. Souleymane Taran DIALLO, Maire de la Commune de Ratoma, l’une des cinq communes constituant la ville de Conakry, partageant le constat du Docteur KABA d’une nécessaire amélioration de l'assainissement des eaux usées à Conakry, alors même que les cadres compétents dans ce domaine font défaut, a vu dans les activités de coopération décentralisé du SIAAP la solution pour faire avancer une situation jusqu'ici freinée par le manque de moyens humains et matériels. Il a alors, avec le Docteur KABA, établi une prise de contact avec le SIAAP, pour un projet d’assainissement des eaux usées de l’Université Kofi Annan de Guinée, intégré à un appui technique et de renforcement de la capacité institutionnelle de la Commune de Ratoma.
Ce projet devrait ainsi se révéler efficace à développer le traitement et l’assainissement des eaux usées à Conakry, ainsi que l’expertise nécessaire à sa généralisation.
L’Université traite aujourd’hui ses eaux usées dans 5 fosses réparties sur 3 emplacements, au-dessus de la nappe phréatique d’où l’Université puise son eau. L’Université accueille aujourd’hui chaque jour 10 000 étudiants et 600 employés.
Objectif du partenariat
La coopération décentralisée mise en place entre le SIAAP et la mairie de la commune de Ratoma a pour objectif d'assainir les eaux usées de l'Université Kofi Annan de Guinée et de Ratoma.
Description détaillée du partenariat
La nécessité d’une expertise technique pour développer l’assainissement des eaux usées à Ratoma, a amené la Fondation Ecoglobal-Afrique et le SIAAP à travailler sur une solution consistant en un appui technique et de renforcement de la capacité institutionnelle de la Commune de Ratoma, ainsi qu’aux besoins environnementaux, et économiques de l’Université Kofi Annan de Guinée. L’Université est effectivement le lieu idéal pour développer un premier projet, et transmettre l’expertise nécessaire au traitement des eaux.

Un programme étalé sur 4 années sera nécessaire à l’effectivité de l’appui technique et de renforcement de la capacité institutionnelle de la Commune de Ratoma, pour la mise en place d’une solution adéquate à la situation de l’Université.

Ces installations consisteront en :


• La réalisation d'une étude réalisant le schéma directeur de la Commune de Ratoma.
• La réalisation d’une étude d’ingénierie sur les détails de l’implantation d’un système de traitement sur l’Université répondant aux critères fixés par le schéma directeur mentionné ci-dessus.
• La mise en place d’un réseau d’assainissement afin de centraliser l’ensemble des eaux usées de l’Université en un seul point.
• La mise en place d’un système de traitement primaire et secondaire de traitement des eaux sur un espace de 2 500 mètres carrés mis à disposition par l’Université. Ce système de traitement sera installé en deux phases, ce qui permettra une efficacité de traitement dès la première année, pour la première partie des eaux collectées.
• La mise en place d’un réseau secondaire d’alimentation en eau des toilettes de l’Université, afin d’alimenter en eau recyclée les chasses d’eau atteignant ainsi l’objectif du zéro rejet dans le milieu naturel, et permettant de garantir la non-contamination des nappes phréatiques exploitées par l’Université, et de préserver cette ressource naturelle en diminuant sa consommation.
Les travaux sur l’Université sont accompagnés d’un programme de sensibilisation au traitement des eaux et aux risques sanitaires et environnementaux qui y sont liés, en partenariat avec l’équipe éducative, en particulier auprès des futurs médecins qui étudient à l’Université.

La totalité du projet et des travaux est réalisée avec une main d’œuvre locale pour intégrer la population à la réalisation de ce programme.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Fondation Ecoglobal-Guinée
Maître(s) d'ouvrage
Fondation Ecoglobal-Guinée
Bénéficiaire(s)
12 000 habitants

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Université Kofi Annan de Guinée Guinée commun.ico.loupe.alter
Commune de Ratoma Guinée commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
SIAAP (Service Public de l'Assainissement francilien) commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2018
SIAAP (Service Public de l'Assainissement francilien) 200000 200000 0 0 2016
SIAAP (Service Public de l'Assainissement francilien) 200000 200000 0 0 2017
SIAAP (Service Public de l'Assainissement francilien) 200000 200000 0 0 2018
SIAAP (Service Public de l'Assainissement francilien) 200000 200000 0 0 2019




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013