Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dar Es Salaam"

Correspondant coopération décentralisée
Agnès BLASSELLE
Courriel : agnes.blasselle[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Patrick THOMAS
Courriel : patrick.thomas[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Coopération décentralisée entre : le SIAAP, la ville de Dodoma et la Fondation Ecoglobal Tanzanie pour la réalisation du traitement des eaux usées de Dodoma
Année de première signature de la convention
2019
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Historique
Inégal et incertain, l’approvisionnement en eau douce et l’accès à l’assainissement sont des défis pour la Tanzanie. L’eau est intrinsèquement liée à une croissance économique inclusive, à la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté. L’absence de services d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement est un obstacle au développement durable de ce pays d’Afrique de l’Est. En 2005, plus de 14 millions de ruraux et 1,8 million de citadins sont privés d’eau potable et d’accès à l’assainissement. Par ailleurs, près de 10 millions de personnes en milieu rural vivent dans la pauvreté.

En raison d’un entretien insuffisant des infrastructures d’eau et d’assainissement, la Tanzanie doit améliorer la gestion et le développement intégré de ses ressources hydriques. Il est par ailleurs essentiel d’améliorer l’investissement dans la protection et la préservation de sources d’eau vitales, comme les aquifères et les zones humides et donc de consentir de véritable effort de structuration de la filière d’assainissement.

Fort de ce constat, le Programme de développement du secteur de l’eau des autorités tanzaniennes est né avec l’appui financier de la Banque Mondiale. Depuis son lancement en 2007, quelque 3 millions de citadins et 9,2 millions de ruraux ont accédé à des sources d’eau améliorées. À la clôture du projet en 2015, 5,15 millions de personnes bénéficiaient également d’un assainissement amélioré.

Dans la continuité de ces efforts d’amélioration des conditions de vie des populations, de la sauvegarde de l’environnement et dans l’optique plus englobant de l’atteinte des Objectifs de Développement Durable, la capitale de Dodoma souhaite développer sa filière assainissement. Situé au centre du pays, la ville s’étend sur 2 000 km² dont 625 sont urbanisés. Ce tissu urbain disparate rend l’accès à l’assainissement des 400 000 habitants très difficiles. Et pour cause en 2010 seulement 20% de la population urbaine était raccordée à un réseau. C’est pourquoi le gouvernement tanzanien s’est donné l’objectif que d’ici à 2025 que 30% de sa population urbaine dispose d’installations sanitaires.

En tant qu’acteur reconnu dans le domaine de l’assainissement, la ville de Dodoma sollicite le SIAAP afin de réfléchir conjointement aux solutions idoines à la réalité locale.

Cette sollicitation de coopération avec la ville de Dodoma pour un meilleur assainissement s’inscrit pleinement dans l’engagement des Etats à atteindre les ODD ainsi que dans le cadre de l’Action Extérieure des Collectivités Territoriales dans lequel le SIAAP agit.
Ainsi par le biais de la loi Oudin-Santini, permettant à un opérateur d’eau et d’assainissement de participer à une coopération entre deux collectivités, la compétence assainissement du SIAAP sera la réponse adéquate pour élaborer la solution au problème d’assainissement de cette capitale.
Objectif du partenariat
Assainissement de la ville de Dodoma via la gestion du traitement des eaux usées et de la gestion des boues de vidange.
Description détaillée du partenariat
Les activités mises en œuvre dans le cadre de cette convention peuvent couvrir trois volets et constituent le projet d’appui à la Ville de Dodoma dans le domaine de l’assainissement.

- Phase 1 : une étude de faisabilité avec l’élaboration du rapport diagnostic ville durable en matière d’assainissement et eaux pluviales de la Ville de Dodoma concernant la construction d’un traitement des eaux usées issues des fosses septiques.
- La constitution du dossier administratif, avec les autorisations nécessaires et la définition des normes à appliquer.
- Les autorisations foncières et la sécurisation de l’environnement du projet.
- La phase 1 devra prendre en compte les termes de références pour atteindre les objectifs de développement durable lies à la pression démographique (objectif 11 des ODD). Et répondre aux exigences posées par l’objectif 6 des ODD en matière d’assainissement définies par l’Organisation des Nations Unies :

6.2 D’ici à 2030, assurer l’accès de tous, dans des conditions équitables, à des services d’assainissement et d’hygiène adéquats et mettre fin à la défécation en plein air, en accordant une attention particulière aux besoins des femmes et des filles et des personnes en situation vulnérable

6.3 D’ici à 2030, améliorer la qualité de l’eau en réduisant la pollution, en éliminant l’immersion de déchets et en réduisant au minimum les émissions de produits chimiques et de matières dangereuses, en diminuant de moitié la proportion d’eaux usées non traitées et en augmentant considérablement à l’échelle mondiale le recyclage et la réutilisation sans danger de l’eau

6.4 D’ici à 2030, augmenter considérablement l’utilisation rationnelle des ressources en eau dans tous les secteurs et garantir la viabilité des retraits et de l’approvisionnement en eau douce afin de tenir compte de la pénurie d’eau et de réduire nettement le nombre de personnes qui souffrent du manque d’eau

6.5 D’ici à 2030, mettre en œuvre une gestion intégrée des ressources en eau à tous les niveaux, y compris au moyen de la coopération transfrontière selon ce qu’il convient

6.6 D’ici à 2020, protéger et restaurer les écosystèmes liés à l’eau, notamment les montagnes, les forêts, les zones humides, les rivières, les aquifères et les lacs

6.a D’ici à 2030, développer la coopération internationale et l’appui au renforcement des capacités des pays en développement en ce qui concerne les activités et programmes relatifs à l’eau et à l’assainissement, y compris la collecte de l’eau, la désalinisation, l’utilisation rationnelle de l’eau, le traitement des eaux usées, le recyclage et les techniques de réutilisation

6. b Appuyer et renforcer la participation de la population locale à l’amélioration de la gestion de l’eau et de l’assainissement

- Phase 2 : selon les obligations définies en phase 1, réaliser les infrastructures nécessaires pour la création du traitement des boues de vidanges.

- Phase 3 : créer les conditions d’exploitation de la station de traitement, former les agents nécessaires à ladite exploitation ainsi que travailler à la règlementation locale favorable au projet ayant pour but d’amener la ville à zéro rejets polluants dans le milieu naturel récepteur qu’est l’océan indien.

- Phase 3 bis : travailler à la mise en place de la facturation d’assainissement pour les usagers.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Fondation Ecoglobal
Maître(s) d'ouvrage
Fondation Ecoglobal
Bénéficiaire(s)
400 000 habitants

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Ville de Dodoma Tanzanie commun.ico.loupe.alter
Fondation Ecoglobal - Tanzanie Tanzanie commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
SIAAP (Service Public de l'Assainissement francilien) commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2020
SIAAP (Service Public de l'Assainissement francilien) 1250000 1250000 0 0 2020




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013