Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Yaoundé"

Correspondant coopération décentralisée
Mathieu SETTE
Courriel : mathieu.sette[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Nicolas FRELOT
Courriel : nicolas.frelot[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Optimisation et le suivi de l’exploitation de la station de traitement des boues de vidange construite dans le cadre du projet d’appui à la maîtrise d’ouvrage dans le secteur de l’assainissement de la commune de Bangangté
Année de première signature de la convention
2019
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2019
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Historique
En 2011, le SIAAP s’est engagé aux côtés de la Fondation Veolia, l’AIMF et l’Agence de l’Eau Seine Normandie dans la mise en œuvre du projet de maîtrise d’ouvrage durable dans le secteur de l’eau et de l’assainissement dans la commune de Bangangté (MODEAB). D’une durée prévue de 3 ans, l’efficacité de la commune de Bangangté a permis la réalisation de la totalité des infrastructures d’assainissement soit des latrines dans 10 écoles et sur 4 marchés en l’espace de quelques mois.

La commune de Bangangté œuvre depuis plusieurs années à l’amélioration des conditions de vie de sa population en attachant une attention particulière notamment à la problématique de l’accès à l’assainissement et à l’amélioration de la salubrité de la ville.
A ce titre, elle a reçu depuis plusieurs années le titre de ville la plus propre du Cameroun couronnés en Juillet 2012 par le 1er Prix National FEICOM des Meilleures Pratiques de Développement Local.

La commune de Bangangté a poursuivi ses efforts engagés afin de réduire l’ensemble des facteurs de risque sanitaire et les sources de pollution de l’environnement.

Le SIAAP partenaire de coopération dans le domaine de l’assainissement a donc été sollicité par la Commune de Bangangté en décembre 2012 pour l’appuyer sur la mise en œuvre d’un projet plus spécifique à la zone urbaine. La convention portait sur l’achat d’un camion vidangeur, la réalisation d’une station de traitement des boues de vidange et le renforcement de capacité des services techniques par la création d’un service d’assainissement.
Après un an d’exploitation, il s’avère nécessaire d’accompagner la Commune sur le suivi environnemental de la station afin d’obtenir des résultats réutilisables pour d’autres projets de GBV, en particulier pour le projet de gestion de boue de vidange lancé en 2018 sur la ville de Yaoundé avec l’AIMF. De plus un accompagnement est nécessaire pour fiabiliser la filière de valorisation des sous-produits, partie du projet qui n’a pas été exploré dans la phase de construction et qui doit assurer la rentabilité de la station. Enfin après deux ans de fonctionnement le projet fera l’objet d’une évaluation.
Objectif du partenariat
Optimisation et suivi de l'exploitation et l'évaluation de la station de traitement des boues de vidange construite dans le cadre du projet d'appui à la maîtrise d'ouvrage dans le secteur de l’assainissement et mise en place d'un service municipal de gestion des boues de vidange dans la commune de Bangangté.
Description détaillée du partenariat
Objectif général

La ville de Bangangté, appuyée par le SIAAP, est actuellement dans une phase opérationnelle de structuration de sa filière de gestion des boues de vidange. Mi 2018, elle a reçu un camion de vidange hydrocureur et a réceptionné sa station de traitement des boues par lits de séchage plantés. L’exploitation-maintenance est depuis réalisée par les services municipaux, tant pour le service de vidange que pour la station de traitement.
Après une année d’exploitation, le processus de traitement biologique réagit très bien, durant toutes les saisons. Néanmoins, on note des optimisations possibles de l’activité du service municipal de vidange (axe 1) sur le suivi environnemental et la valorisation des sous-produits (axe 2). De manière plus globale, l’objectif est de capitaliser l’expérience de Bangangté sur cette technologie prometteuse pour d’autres villes camerounaises, voire à l’international (axe 3) pour la pérennisation du projet.

Objectifs spécifiques à chaque axe :

Axe 1 Développement du service de vidange
- Marketing au niveau de la population
- Montée de la performance du service municipal (management, prise de commande, délai d’intervention)
- Subvention de vidanges à Bangangté pour les plus pauvres
- Ouverture de la station à d’autres villes
- Délégation ou non à un opérateur privé sur contrat d’objectif
Axe 2 : Evaluation technique et environnementale de la station de traitement et de la valorisation des sous-produits

- L’optimisation du réglage et de l’exploitation-maintenance de la station en phase de croisière, dans des conditions se rapprochant de la charge nominale
- Le suivi-monitoring du process de traitement
- Le suivi-monitoring de la valorisation des sous-produits
- Le cas échéant, conseil et le suivi monitoring d’un curage et d’une reprise pour l’un des lits de séchage planté
- La charge admissible optimale dans les conditions type Bangangté
- Le comportement du procédé (développement des roseaux, problèmes rencontrés) et sa performance (humification, taux de production de boue, performance de traitement de la fraction liquide) et son bilan massique
- La valorisation des sous- produits (qualité des humus, efficacité de la valorisation agricole dans la pépinière envisagée
Axe 3 : La capitalisation et l’évaluation du projet
- La réalisation des activités prévues
- L’atteinte des objectifs spécifiques
- La contribution à l’atteinte de l’objectif global
- L’impact du projet
- La capitalisation de la technologie et sa reproductivité
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Commune de Bangangté
Maître(s) d'ouvrage
Commune de Bangangté
Bénéficiaire(s)
29 584 habitants

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune de Bangangte Cameroun commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
SIAAP (Service Public de l'Assainissement francilien) commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2019
SIAAP (Service Public de l'Assainissement francilien) 60000 60000 0 0 2019




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013