Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Consul général à Jérusalem"

Correspondant coopération décentralisée
Jacqueline COULON-LASCAUX
Courriel : jacqueline.coulon-lascaux[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Paul GHONEIM
Courriel : jean-paul.ghoneim[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
D'ALLONNES A NEW ASKAR / DE NEW ASKAR A ALLONNES : Sport et animation sociale
Année de première signature de la convention
2018
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Education, emploi, formation professionnelle
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Education, Social et Recherche Sport 1
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2020
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2021
Contexte
La politique d’occupation des Territoires palestiniens par l’État d’Israël a transformé ces derniers en un espace qui entrave l’organisation de la vie quotidienne, le développement de la société palestinienne et, in fine, l’émancipation des populations.
La quasi-inexistence d’espaces dédiés aux activités sportives pour les enfants et les jeunes entrave le processus normal de socialisation. Les Palestiniens ont difficilement accès aux activités sportives, au sein des clubs sportifs ou dans le cadre de camps d’été. Dans les clubs, le modèle dominant de type anglo-saxon est sélectif. Pour accéder à une pratique en club associatif, il faut avoir un niveau de pratique suffisant, ou les moyens financiers permettant de pratiquer dans des clubs privés. Du point de vue du « genre », les filles et les femmes sont généralement absentes des activités en club.
Les autres espaces (cours d’école, espaces ouverts et publics, terrains vagues…) sont sous-utilisés en raison du système de contrôle ; en raison également des principes de visibilité, de conformité aux règles d’usages culturelles, sociales ou de sécurité instaurées ou apprises en ce qui concerne la mise en place des activités et l’accès des femmes à ces espaces ; s’ajoute à cela le manque d’équipes d’animateurs et animatrices formés aux techniques d’animation en milieu ouvert.
À l’école, l’éducation physique et sportive (EPS) se fait généralement dans des conditions difficiles, le nombre d’enfants peut atteindre jusqu’à 45 élèves par classe. Les infrastructures sportives dans les établissements scolaires sont généralement absentes ou obsolètes.
Les différents camps d’été organisés sont généralement caractérisés par un déficit de formation des animateurs et animatrices qui n'ont pas ou très peu de compétences en matière de pédagogie des APSA. En conséquence, la prise en charge des enfants dans ce domaine est plus occupationnelle qu’éducative, la culture sportive dans ce sens contribue faiblement à la socialisation des enfants et des jeunes, alors que 50% de la population a moins de 20 ans.
Les pratiques sportives féminines ne sont pas prises en considération et l’accès des femmes à certaines activités est limité à certaines classes sociales et dans des lieux fermés. De manière générale, les femmes pratiquent une activité sportive dans le cadre de leur scolarité mais arrêtent dès qu’il n’y a plus de caractère obligatoire.
Historique
Les liens d’amitiés qui unissent la ville d’Allonnes et le Camp de New Askar se sont tissés il y a une dizaine d’années. Les habitants d’Allonnes et de New Askar ont fait connaissance au cours des rencontres organisées par les villes du réseau Barghouthi puis lors d’échanges de jeunes et plus particulièrement lors de l’accueil de jeunes palestiniens en cours de formation Brevet professionnel.
De nombreux temps forts ont été organisés comme des échanges entre les écoles d’Allonnes et de New Askar ou l’organisation de soirées thématiques sur la Culture palestinienne où la danse était le vecteur commun de communication. L’Association Keffieh Allonnes, crée en 2016, est le partenaire opérationnelle privilégiés pour l’organisation des ces temps forts
En avril 2018, une délégation d’élus et de représentants du monde associatifs allonnais se sont rendus à New Askar. Là-bas a été signée la Convention de coopération décentralisée entre la ville et le Camp de réfugiés.
En septembre, de la même année, des représentants du Comité populaire et des associations de New Askar étaient les invités d’honneur de la Fête pour la Paix. La Convention a été une nouvelle fois signée en présence des habitants d’Allonnes le 21 septembre.
Dans cette convention, les représentants des deux Collectivités s’engagent sur des valeurs et des enjeux partagés tels que la Paix, la Justice, la Liberté, la Démocratie, la Solidarité, la Fraternité, les Droits de l’Homme, le Droit des femmes et des enfants.
Les Commune d’Allonnes et le Camp de New Askar s’engagent à travers les objectifs suivants :
- Favoriser en tous domaines les échanges entre habitants pour développer une meilleure compréhesion mutuelle et diffuser l’esprit de Fraternité.
- Développer des projets communs qui permettront de partager une vie sociale, de transférer nos compétences, en favorisant les rencontres d’élus, de personnels, d’agents économiques et sociaux, de responsables associatifs et de jeunes, …
- Faire connaitre cette coopération à ses autres villes jumelles et de leur proposer de s’associer aux actions concrètes.
Enfin, soutenir la Jeunesse française et palestinienne en créant des relations durables par l’accueil réciproque des actions culturelles, sportives et plus particulièrement la formation professionnelle socle du développement local et durable.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Les activités transversales, la campagne de sensibilisation et la création de nouveaux espaces permettront au plus grand nombre d’enfants, des milieux les plus défavorisés de participer à des activités sportives de qualité encadrées par des éducateurs et éducatrices formés, d’améliorer les pratiques des associations en termes d’activités, d'attirer des nouveaux publics, l’appropriation des nouveaux espaces et de renforcer les liens inter-associatifs.

Objectifs en France :
Sensibiliser les habitants de la ville d'Allonnes à la Solidarité Internationale :
Comment vit-on ailleurs et comment fait-on pour trouver des solutions à nos problématiques communes ?
Le sport sera la thématique transversale pour évoquer les problématiques d'insertion de la jeunesse, des femmes ou des personnes en situation de handicap dans notre Société.
Prouver aux institutions locales que le sport peut-être vecteur de développement économique et social local car il peut être pourvoyeur d'emploi et d'attractivité.
Description détaillée du partenariat
Le sport est ici considéré comme un vecteur de développement local tant sur le plan économique, social et éducatif
La démarche est articulée autour de 4 dimensions :
- Développer la pratique sportive de qualité pour tous, femmes, enfants et personnes en situation de handicap ;
- Sensibiliser les pouvoirs publics locaux au droit d'accès aux pratiques sportives pour tous et à l’embauche d’animateurs qualifiés et rémunérés ;
- Contribuer à l’élaboration des politiques sportives au niveau locale en y intégrant les équipements adaptés ;
- Mettre en place un cadre d'échanges de pratiques au niveau local, national, en lien avec les autres coopérations et régions en Palestine, et enfin international, dans le cadre d'échanges de pratiques entre New Askar et la ville d’Allonnes.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
FEDERATION SPORTIVE ET GYMNIQUE DU TRAVAIL
Maître(s) d'ouvrage
Allonnes, Comité populaire du camp de réfugiés de New Askar
Bénéficiaire(s)
Les groupe cibles sont : - les animateurs et animatrices sportifs bénévoles issus des associations bénéficiaires - Les associations bénéficiaires - Les responsables politiques locaux Les bénéficiaires sont: - Les enfants, filles et garçons, les femmes et les personnes en situation de handicap issus des associations bénéficiaires

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Comité populaire du camp de réfugiés de New Askar Territoires palestiniens commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Comité populaire du camp de réfugiés de New Askar ABUSALEH Salah élu du Comité populaire salah.abusaleh23@gmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Allonnes commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 14000 2020
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 14000 2021
Allonnes 2908 2020
Allonnes 11600 2021
Collectivités et partenaires étrangers 3500 2020
Collectivités et partenaires étrangers 3500 2021
FEDERATION SPORTIVE ET GYMNIQUE DU TRAVAIL 7132 2020
FEDERATION SPORTIVE ET GYMNIQUE DU TRAVAIL 9386 2021




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013