Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ouagadougou"

Correspondant coopération décentralisée
Marion ANVROIN
Courriel : marion.anvroin[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BARBOT
Courriel : laurent.barbot[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Le projet consiste à contribuer à une meilleure gestion des ressources dans le territoire des Falaises situé dans la région des Hauts-Bassins au Burkina Faso. Il doit permettre de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations et
Année de première signature de la convention
2020
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Protection / Gestion de l'environnement / Biodiversité
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Environnement, Climat et Energie Eau et déchets 1
Economie durable Agriculture et développement rural 2
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2020
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2021
Contexte
Ce projet s’inscrit dans le cadre de plusieurs actions menées par la région AuRA et ses partenaires dans la région des Hauts-Bassins et plus spécifiquement sur le territoire des Falaises. Situé entre Bobo-Dioulasso et Banfora sur une zone de 60 km de long pour plus de 1 000 km², il regroupe 23 villages pour environ 80 000 habitants. Suite à un diagnostic territorial et un séminaire itinérant menés en 2012 et en 2016 et soutenus par les collectivités territoriales, il a été mis en lumière la nécessité de préserver et valoriser les ressources et les patrimoines à travers l’amélioration de l’accès aux ressources et l’augmentation du nombre de zones protégées et valorisées. Ce projet est donc une réponse logique aux préoccupations exprimées par les populations et traduites dans le Plan Régional de Développement des Hauts-Bassins 2018-2022. Il constitue également une réponse aux difficultés constatées à l’issue des actions conduites depuis quelques années par l’ARD avec l’appui de la Région AuRA en vue d’améliorer les conditions de vie des populations qui sont confrontées à des problématiques récurrentes : accès à l’eau potable, dégradations du milieu naturel, enclavement, déforestation.
Pour répondre aux besoins urgents exprimés par ces populations, des investissements portés par la région AuRA et l’AERMC afin d’améliorer l’accès à l’eau potable dans la commune de Péni sont prévus. Un système d’adduction en eau potable simplifié (AEPS) est notamment en cours de réalisation dans le village de Meh et un deuxième est prévu pour Dodougou. Une Association des Usagers de l’Eau (AUE) sera créée dans chaque village comme préconisé par l’Etat Burkinabé, afin de rendre compte de la qualité du service de distribution. Selon les services déconcentrés, tous les villages ne possèdent pas d’AUE. Fort de ce constat, les collectivités territoriales souhaitent agir sur les modalités de gouvernance locale en lien avec ces infrastructures afin de renforcer la capacité de gestion des populations ainsi que celles des communes du territoire et de la Région.
Le projet de préservation du patrimoine naturel conduit par l’ARD a obtenu des résultats satisfaisants (réduction de la coupe du bois, réduction du braconnage, retour d’espèces animales). L’une des conséquences de ce succès, est la recrudescence des conflits homme/éléphant autour de la ressource en eau et des activités agricoles. Afin de soutenir l’engagement des populations pour la conservation de leur patrimoine, il est impérieux d’accompagner les modalités de gestion intégrée du territoire et d’envisager le développement des activités génératrices de revenu.
Historique
La coopération entre la Région des Hauts Bassins au Burkina Faso et la Région Auvergne-Rhône- Alpes a démarré en 2004 avec la signature d’une convention de coopération décentralisée renouvelée en 2009 et en 2012. Elle est issue d’une « volonté commune de développer un partenariat réciproque dans une perspective de développement durable prenant en compte des dimensions sociale, environnementale économique et culturelle ». Ses priorités, mentionnées dans la dernière Convention de coopération, sont les suivantes : accélérer la croissance économique régionale, améliorer l’accessibilité et la qualité des services publics en faveur des populations, renforcer les capacités des acteurs de la région, promouvoir la gestion durable des ressources naturelles et enfin promouvoir la bonne gouvernance ». Depuis plus de 15 ans, le partenariat avec les HB répond à ces priorités via différents projets axés sur le développement agricole (structuration de filière mangue), la formation technique et professionnelle et l’appui institutionnel via la création de l’Agence régionale de Développement (ARD). Cette agence, exemplaire au niveau national, contribue au renforcement des 33 communes des Hauts-Bassins et du Conseil régional par des actions de formation et de co-financement pour la mise en œuvre de politiques publiques locales et l’organisation de services publics communaux et régionaux. A l’échelle nationale, la région est considérée comme pilote en matière de planification territoriale et d’appui aux initiatives locales.
Depuis 2018, la Région Auvergne-Rhône-Alpes appuie diverses initiatives dans des villages de la commune de Bobo-Dioulasso et de Péni (située sur le territoire des falaises) en soutien à son partenaire la Région des Hauts-Bassins. Il ressort de plus en plus, un besoin d’accompagner les populations à l’accès à l’eau potable, la réduction des conflits liés aux activités humaines et la présence de la faune sauvage et la création d’activités génératrices de revenu afin d’encourager les populations pour un plein engagement dans la conservation de leurs ressources. La demande a donc été faite par le CRHB à la région AuRA pour une prise en compte de ces préoccupations à travers ses structures partenaires tel que Tétraktys/AFRAT.
Les interventions de l’ARD, et de leurs partenaires associatifs constituent une somme d’expériences rassurantes pour les deux partenaires régionaux que sont AuRA et le CRHB. L’accompagnement des services techniques régionaux (environnement, agriculture, eau et assainissement) qui ont pris une part active dans la réalisation des projets précédents, sera nécessaire dans le cadre du présent projet pour l’atteinte des objectifs.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Le travail de structuration des acteurs et d’appui à l’organisation de la société civile doit favoriser une gouvernance territoriale intégrée au long terme. Ainsi, les représentants des populations locales seront en capacité d’appréhender les enjeux liés à la gestion des ressources et seront force de proposition afin de s’impliquer dans les processus de décision. Pour conclure, il est attendu à long terme, un développement économique harmonieux du territoire des Falaises, respectueux de ces ressources naturelles et attentif aux besoins spécifiques des populations.

Objectifs en France :
Le présent projet aura pour objectif de sensibiliser le jeune public aux grands enjeux environnementaux et aux réalités de territoires éloignés mais aussi de mobiliser les acteurs régionaux au renforcement des capacités. Sur le long terme, le projet contribue à la construction d’un « esprit de citoyenneté mondiale» qui s’inscrit dans les Objectifs de Développement Durable des Nations Unies.
Description détaillée du partenariat
Le projet s’inscrit dans le cadre d’une coopération entre les régions AuRA et des Hauts-Bassins démarrée en 2004. Il est proposé la mise en place d’expériences pilotes d’appui à la gouvernance locale sur la gestion des ressources au sein du territoire des Falaises. D’une durée d’un an, il sera mené en étroite collaboration avec les partenaires historiques de la région AuRA qui sont les associations Tetraktys et Afrat sur le territoire Français, l’Agence Régionale de Développement et l’association Kuru Kofe au Burkina Faso. Répondant aux besoins majeurs exprimés par les populations et recensés depuis 2012, le projet agira autour de trois axes majeurs : l’amélioration de la gestion du service de l’eau en milieu rural, la diminution des conflits pour l’accès aux ressources entre la faune sauvage et les populations et l’amélioration des revenus dans le secteur de l’agriculture durable.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
TETRAKTYS, KURU KOFE, AFRAT, Agence Régionale de Développement des Hauts-Bassins (ARD)
Maître(s) d'ouvrage
Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, Conseil régional des Hauts-Bassins
Bénéficiaire(s)
Les bénéficiaires directs en France sont les lycéens et les structures régionales participant aux échanges. Au Burkina Faso, ce sont les habitants de Meh et Dodougou, la commune de Péni, les bénéficiaires de l’espace aménagé, les producteurs/trices, ainsi que les agents des services techniques régionaux. Les bénéficiaires indirects en France sont les familles et réseau des lycéens sensibilisés. La mise à l’échelle des expériences pilotes bénéficiera à la population régionale des HB.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Conseil régional des Hauts-Bassins Burkina Faso commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Conseil régional des Hauts-Bassins PARE Amédée Secrétaire général psamedee@hotmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 49000 2020
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 49000 2021
Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes 4460 2020
Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes 21590 2021
Collectivités et partenaires étrangers 1250 2020
Collectivités et partenaires étrangers 1250 2021
TETRAKTYS 6000 2021
AFRAT 3000 2021
Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse 4490 2021




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013