Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Appui au développement économique, social et politique, inclusif et solidaire de la ville de Diofior - Accompagner le Mouvement des Femmes de Diofior par la formation et la création d’AGR via notamment le développement de la boutique solidaire et à
Année de première signature de la convention
2012
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Education, emploi, formation professionnelle
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière Gouvernance locale et appui institutionnel 1
Environnement, Climat et Energie Protection / Gestion de l'environnement / Biodiversité 2
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2020
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2023
Contexte
Le projet se déroulera à Diofior qui est une commune qui se situe en zone rurale, où les principales sources de revenu sont issues de l’agriculture ; les emplois sont assez rares et font généralement partie du secteur informel ; La localité est également très affectée par le changement climatique et les dégradations environnementales : la saison des pluies est de plus en plus réduite, la biodiversité se dégrade, et les sols se salinisent. Dans ce contexte, les populations les plus vulnérables sont les plus susceptibles d’être au chômage et privées de moyens effectifs d’existence. Il apparaît donc essentiel qu’une majorité d’enfants puissent accéder à des formations qualifiantes afin de pouvoir exercer à terme une activité professionnelle leur permettant de vivre dignement. Conscient de cet enjeu, le Gouvernement du Sénégal, par décision en date du 31 juillet 2015, a autorisé l’ouverture de deux nouvelles filières en « horticulture » et en « maçonnerie », au sein du Centre de Formation Professionnelle de Diofior. Cette extension des compétences du CFP de Diofior est conditionnée à la mise en place d’ateliers adaptés et d’équipements pédagogiques et matériels nécessaires à la qualité des enseignements et des apprentissages. La première phase de ce projet étant terminée, nous souhaitons continuer à appuyer cette démarche qui a permis de former 36 élèves. La mise en œuvre de ce projet à fait apparaitre des besoins importants en terme d’accompagnement et d’appui à l’entreprenariat féminin et des personnes en situation de handicap. La commune de Diofior consciente de ses limites en matière de mobilisation des ressources souhaite être accompagnée dans sa stratégie de création de nouvelles recettes communales et de gouvernance participative des affaires publiques autant que faire se peut. Le présent projet s’inscrit parfaitement dans la continuité du précédent programme d’action, 2019/2020 afin de valoriser le savoir et le savoir-faire acquis depuis l’ouverture de ces filières par la mise en place de formations de formateurs reposant sur des échanges entre les équipes pédagogiques du CFP de Diofior et celles de structures de formation professionnelle limougeaudes.
Historique
Au titre de la solidarité internationale, la ville de Panazol s’est engagée depuis 2011 dans une démarche de coopération décentralisée au Sénégal pour le développement de la ville de Diofior. L’objectif de ce partenariat institutionnel consiste à accompagner les projets prioritaires de la commune de Diofior et d’autonomiser les acteurs locaux dans la conduite de leurs projets. La formation professionnelle fait partie des domaines de coopération définis par la convention. Cette coopération repose d’une part sur la volonté commune des deux municipalités de construire un développement durable et d’autre part sur les trois piliers que constituent aujourd’hui le Diagnostic Territorial réalisé en 2012, l’Antenne de la Coopération installée à Diofior en 2013 et enfin la Conférence des Acteurs de la Coopération Décentralisée organisée chaque année depuis 2013. Le diagnostic territorial a permis d’établir une véritable photographie de la commune de Diofior mettant en évidence des besoins importants notamment en termes d’emplois et de formation professionnelle. Créé en 2013, le CFP de Diofior a depuis bénéficié d’un soutien financier régulier de la Ville de Panazol au titre de la coopération décentralisée. En effet, depuis son ouverture en 2014, la subvention de la commune de Panazol a servi à améliorer les locaux et à compléter l’équipement des premières filières de formation : électricité et restauration. A la rentrée 2016, deux nouvelles filières ont été ouvertes : la filière bâtiment et la filière horticulture. En 2017, l’appui de Panazol a notamment permis au CFP de faire l’acquisition de matière d’œuvre et de petit outillage et matériel agricole pour ces filières respectives, des éléments essentiels pour améliorer les conditions d’apprentissage des apprentis. En 2017, la création d’un Jardin pédagogique et écologique dans l’établissement, grâce aux différents concours financiers dans le cadre du Dispositif conjoint franco-sénégalais, a permis au CFP de mettre en place une nouvelle formation en agroécologie.
Objectif du partenariat
Objectifs locaux :
Améliorer la gouvernance locale et la capacité d’autofinancement de la ville de Diofior ; Meilleure insertion des jeunes de Diofior, des femmes et des personnes en situation de handicap dans la vie active. Réduction de leur vulnérabilité économique. Entretenir une dynamique partenariale entre les différents établissements de formation qui ont œuvré pour le projet. La création et le bon fonctionnement de la boutique des femmes tant en termes d’approvisionnement que de vente, la génération de revenus pour les femmes et la valorisation des produits de terroirs. La création et le bon développement d’activités de travail pour les ‘’Handipreneurs’’ dans le domaine de leur choix, la génération de revenus et l’insertion des personnes en situation de handicap.

Objectifs en France :
Conception et mise en œuvre de nouveaux projets de développement avec de nouveaux partenaires présents sur le territoire de Panazol et ses environs. Renforcer l’intégration de la coopération Panazol-Diofior aux différents réseaux de solidarité internationale à travers les différentes rencontres lors des manifestations. Envoi de volontaires panazolais à Diofior. Sensibiliser les panazolais à l'éducation au développement durable et l'atteinte des ODD
Description détaillée du partenariat
Depuis plusieurs années des projets sont mis en place. Leur évaluation montre des besoins en termes d’appui à la gouvernance locale, à la prise en charge de manière spécifique un certain nombre de public comme les femmes et les personnes en situation de handicap. Ainsi il est indispensable de continuer à appuyer le centre de formation professionnelle pour pérenniser les deux nouvelles filières (maçonnerie et horticulture) en liens avec les questions environnementales propres à la région. Le projet se résume en quatre actions : Continuer et développer l’appui au CFP, l’appui au comité consultatif des femmes pour la création d’une boutique solidaire, la création d’une plateforme « handipreneur » avec le centre Mbokatoor des handicapés et enfin l’appui à la gouvernance et au développement local de la commune.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Centre de Formation Professionnelle
Maître(s) d'ouvrage
Panazol, DIOFIOR
Bénéficiaire(s)
Au Sénégal: les élèves du CFP de Diofior, Les formateurs du CFP de Diofior, Les femmes du comité consultatif, Les usagers du centre Mbokatoor, Les élus et techniciens de la commune de Diofior. En France : Directes : Les formateurs de la FCMB de Limoges et du CFPPA des Vaseix qui auront accompagné la mise en place du présent projet, les techniciens de la ville de Panazol,les élèves du FCMB de Limoges et du CFPPA des Vaseix, la population de Panazol et ses environs (en particulier la jeunesse),

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
DIOFIOR Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
DIOFIOR Labou Mame Seyni Secrétaire Municipal de la Commune de Diofior lacofisc@ymail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Panazol commun.ico.loupe.alter



Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 4166 2020
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 4166 2021
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 4166 2022
Panazol 5000 2020
Panazol 5000 2021
Panazol 5000 2022
Collectivités et partenaires étrangers 2500 2020
Collectivités et partenaires étrangers 2500 2021
Collectivités et partenaires étrangers 2500 2022




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013