Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Titre
Pour un accès à toutes et tous à une politique sportive locale du sport émancipatrice et inclusive
Année de signature de la convention ou de la lettre d'intention
2021
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Sport
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>

Objectifs de développement durable - ODD

Objectifs de développement durable - ODD
Thématique éligible
3 - Bonne santé et bien-être 2
4 - Éducation de qualité 2
5 - Égalité entre les sexes 2
1 - Pas de pauvreté 1
8 - Travail décent et croissance économique 1
10 - Inégalités réduites 1
16 - Paix, justice et institutions efficaces 1
17 - Partenariats pour la réalisation des objectifs 1
Année de début du partenariat
2022
Le partenariat est :
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2024
Contexte et historique
Gennevilliers coopère avec la ville d’Al-Bireh, depuis 2003. Al-Bireh est une grande ville palestinienne de Cisjordanie, limitrophe à Ramallah, qui compte environ 50 000 habitants. La première convention de coopération a été signée le 3 mai 2003 à Al Bireh en présence du Consul général de France à Jérusalem puis renouvelée en janvier 2007.

En 2016, un protocole de jumelage a été signé. Il comporte plusieurs volets de coopération : l’aide au développement, les échanges culturels, sportifs, festifs, le soutien à des associations de femmes, au camp de réfugiés, un partenariat avec le Consulat général de France à Jérusalem pour l’accueil d’étudiants, l'accueil de jeunes durant les périodes d’été, des échanges entre habitants avec accueil dans les familles.

Au sein du volet sport, la coopération s’est jusqu’ici limitée à des aides financières, notamment par le financement de l’éclairage du stage de foot, à visée internationale, d’Al-Bireh. Un soutien a aussi été apporté à un terrain de basket. Toutefois ces aides financières ainsi que toute autre forme d’échange a grandement diminué depuis plus de 5 ans. Le souhait de lancer ce projet raisonne fortement au sein des deux villes. Celui-ci est l’occasion de recréer une dynamique de coopération où les échanges humains sont au cœur du projet en créant des relations d’amitié entre les peuples. C’est aussi l’occasion de créer un projet d’ampleur avec des partenaires fiables et où la collaboration avec d’autres villes françaises et palestiniennes nous permettra des échanges de pratique porteurs d'une nouvelle dynamique.

Si Al-Bireh est une grande ville palestinienne, avec un certain nombre d’infrastructures sportives, nous n’avons pas recensé de politique sportive en tant que telle, ce sont les nombreuses associations locales qui offrent une pratique sportive à côté d’évènements culturels et de soutiens sociaux. Mis à part le club de foot, les associations identifiées n’ont pas d’analyse de pratique ni de programme régulier et soutenu envers les bénéficiaires. La ville fait face à de nombreuses inégalités et à une certaine marginalisation des populations fragilisées. Le diagnostic du territoire a montré que les initiatives locales sont inégalement portées et développées en raison du manque de formation des acteurs locaux engagés, qui manquent d'accompagnement et d'opportunités pour renforcer leur capacité à proposer une offre de service public de qualité.

La ville de Gennevilliers et d’Al Bireh souhaitent s’appuyer sur l’expertise de la FSGT qui officie au développement des pratiques sportives en Palestine, qui a des agents sur place et qui est un acteur reconnu dans le mouvement sportif français pour sa politique internationale dynamique.

Ces coopérations contribueront fortement à la pérennité de l’offre sportive dans la ville, une meilleure implication des associations palestiniennes et françaises dans les projets de coopération décentralisée et au développement d’échanges de pratiques et d'échanges sportifs entre les populations françaises et palestiniennes. Le diagnostic a permis d'identifier 7 associations d'Al Bireh et 6 associations gennevilloises pour travailler au projet.
Objectif global du partenariat
Les objectifs du projet sont multiples. Pour Gennevilliers, il semble essentiel de faire connaître le peuple palestinien, de créer un cadre d’échange de pratique et d’impliquer davantage les associations locales et les habitants des quartiers dans des projets de solidarité internationale. D’autant plus à travers le sport où Gennevilliers travaille depuis plusieurs années au développement d’une politique sportive inclusive pour toutes et tous. L’engagement sportif de la ville se reflète par la participation aux Jeux Olympiques comme terre d’accueil et d’entrainement. Cela permettra d’inclure Al Bireh dans l’énergie des JO. A travers ce projet, l’objectif de long terme et de créer une nouvelle dynamique au développement d’échanges entre associations sportives des deux villes.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT)
Maître(s) d'ouvrage
Gennevilliers, Al Bireh

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Al Bireh Territoires palestiniens commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Al Bireh Awwad Jamila Chargée de projet jamila@al-bireh.ps

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Gennevilliers commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Année
Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT) 13150 2023
Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT) 13150 2022
Collectivités et partenaires étrangers 8325 2023
Collectivités et partenaires étrangers 5725 2022
Gennevilliers 24150 2023
Gennevilliers 24750 2022
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 43500 2023
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 43500 2022





Évaluation, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Suivi-évaluation
Le suivi-évaluation sera effectué par deux agents municipaux : un à Al Bireh et l'autre à Gennevilliers. Des évaluations seront demandées à la fin de chaque stage et les quatre séminaires de bilan (2 dans chaque pays) permettront de compiler les informations nécessaires pour la rédaction d'une évaluation écrite du projet. Une mission de suivi par an dans chaque pays est prévue en plus des séminaires bilan. De plus la FSGT ayant un bureau à Ramallah, ils organiseront des visites de terrain et des rencontres avec Al bireh pour suivre plus précisément les avancées du projet. Les évaluations des stages seront écrites et répondront à un questionnaire qui est en cours de création. De plus, chaque action sera évaluée selon les résultats attendus décrits ci-dessus. Un point de suivi du projet sera aussi effectué fin 2024, afin d'obtenir des données qualitatives et quantitatives du maintien du projet sur le moyen terme. Lors des séminaires, les termes de référence de l'évaluation seront validés avec les partenaires en présence du consultant. Un consultant extérieur mènera l'évaluation finale.

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013