Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Titre
Préservation et valorisation d’un espace naturel sensible de la zone humide de Soliman (Sebkha) et accès à une eau potable de qualité pour tous
Année de signature de la convention ou de la lettre d'intention
2022
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Protection / Gestion de l'environnement / Biodiversité
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Environnement, Climat et Energie Eau et déchets 1
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière Gouvernance locale et appui institutionnel 2
Education, Social et Recherche Insertion sociale 3
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>

Objectifs de développement durable - ODD

Objectifs de développement durable - ODD
Thématique éligible
3 - Bonne santé et bien-être 2
6 - Eau propre et assainissement 2
10 - Inégalités réduites 2
11 - Villes et communautés durables 2
13 - Mesures relatives à la lutte contre le changement climatique 2
14 - Vie aquatique 2
15 - Vie terrestre 2
17 - Partenariats pour la réalisation des objectifs 2
1 - Pas de pauvreté 1
2 - Faim « zéro » 1
4 - Éducation de qualité 1
5 - Égalité entre les sexes 1
7 - Énergie propre et d’un coût abordable 1
16 - Paix, justice et institutions efficaces 1
Année de début du partenariat
2022
Le partenariat est :
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2023
Contexte et historique
Le Département de l’Aude dispose d’une solide expérience en matière de coopération décentralisée en Tunisie, pays dans lequel il met en place des projets de façon continue depuis 2015 et sa participation au Forum Jeunesse de Tunis.

Après plusieurs années de coopération autour des thématiques « jeunesse » et de la démocratie participative, le Conseil Départemental souhaite aujourd’hui orienter son partenariat vers des thématiques liées à la protection de l’eau, des ressources naturelles et de l’environnement.
La lutte contre les conséquences du changement climatique est probablement la priorité la plus importante que s’est fixée le Département de l’Aude pour le mandat 2021-2027, faisant de la transition énergétique et écologique un des 4 piliers des politiques départementales. Son action extérieure est donc logiquement imprégnée de cette dimension et de nombreuses coopérations décentralisées, sont, aujourd’hui, tournées vers cette problématique (Palestine, Burkina Faso, Equateur et Pérou).
Aussi, afin de répondre à cette ambition dans le cadre de ses coopérations en Tunisie, le Département de l’Aude a entrepris depuis plusieurs mois un important travail de diagnostics territoriaux et de consultations d’acteurs français et tunisiens (PSeau, FNCT, IFT, AFD, acteurs de la société civile).
Ce travail, mené dans la proximité grâce à l’appui de son VSI en poste à Tunis, a permis au Département d’identifier la commune de Soliman comme un territoire avec de fortes similitudes géographiques et démographiques avec l’Aude et dont les priorités des autorités locales sont orientées vers la préservation des ressources en eau, la protection de l’environnement et des milieux naturels.
En effet, la commune de Solimon, située sur le littoral méditerranéen et dotée d’une population totale de 40000 habitants (tailles des villes de Carcassonne et de Narbonne), dispose d’une zone humide, de lagunes et de marais qui rappellent les zones lagunaires, dites « étangs », du Narbonnais et plus particulièrement de La Palme, de Bages-Sigean, du Doul, de l’Ayrolle, de Gruissan, de Campignol, de Mateille ou encore de Pissevaches. Par ailleurs, nous retrouvons de nombreuses similarités dans la faune et la flore de ces deux espaces ainsi que dans les problématiques de mise en valeur de ces poches de biodiversité. La zone de la Sebkha de Solimon ayant été particulièrement dégradée par la présence d’une déchetterie sauvage dans son périmètre.
La construction du présent projet de coopération est l’aboutissement de plusieurs mois de prise de contact, de concertation autour des enjeux partagés, de réunions de travail entre le Département de l’Aude, la Municipalité de Soliman et d’autres acteurs institutionnels (services de l’Etat déconcentrés) ou associatifs autour de la dimension de préservation et de mise en valeur des zones humides protégées.
Les interventions identifiées en matière de protection de l’environnement et de gestion des ressources hydriques répondent donc à la fois aux besoins exprimés par les représentants de la municipalité de Soliman, et des services déconcentrés de l’Etat et les organisations de la société civile. Elles ont également été orientées en fonction de l’expertise et de la capacité du Département de l’Aude à déployer son ingénierie, mobiliser ses services et partenaires autour d’actions liées à la thématique « eau » et à la préservation de l’environnement.
Aussi, les acteurs de la gestion des milieux naturels dans l’Aude, comme le conservatoire du littoral et le Parc Naturel Régional (PNR) de la Narbonnaise, seront mobilisés en plus des services départementaux pour apporter leurs expertises en matière de gestion des milieux naturels et de leur valorisation. Ils échangeront de bonnes pratiques avec l’Agence de Protection et d’Aménagement du Littoral (APAL) ou des associations de la société civile, qui permettront une réciprocité sur le territoire audois. La mise en réseau de ces acteurs vise une intervention technique et scientifique dans le cadre du projet mais aussi des échanges d’expériences qui permettront un renforcement de leurs capacités et de leurs pratiques professionnelles.
La localisation des ODD et l’accomplissement de l’agenda 2030 a par ailleurs constitué un guide d’orientation pour la définition du projet et de ses impacts.
Enfin, au-delà de cette première expérience de coopération, les deux collectivités souhaitent nouer des liens durables et pérenniser leurs actions dans les champs de la préservation des ressources et des milieux naturels.
Objectif global du partenariat
Le projet permettra la réalisation d’une étude environnementale pour définir les actions de dépollution à mener dans la zone de la Sebkha de Soliman ayant abrité une déchetterie sauvage. Les échanges techniques entre les collectivités et leurs partenaires permettront de définir et d’accompagner le reboisement par des espèces endémiques possédant des propriétés filtrantes et de dépollution des sols. Les habitants et les élèves des groupes scolaires de Soliman participeront à des campagnes de sensibilisation et à l’évaluation/suivi des résultats tout au long du projet. Des sentiers de randonnée, avec une signalétique sur la biodiversité, seront aménagés par des jeunes en insertion. Le raccordement en eau potable du quartier de Dhahri permettra aux habitants de disposer d’une eau de qualité et de mettre fin à des usages néfastes pour l’environnement.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Centre de recherche et des technologies des eaux de Borj Cedria (CERTE), Centre de Biotechnologie de Borj Cédria (CBBC), Association de l'Environnement et de développement à Soliman (AEDS), Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse
Maître(s) d'ouvrage
Conseil départemental de l'Aude, Municipalité de Soliman, Syndicat mixte Réseau 11, Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée, HAMAP Humanitaire, Pseau, Fédération nationale des Communes Tunisiennes

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Municipalité de Soliman Tunisie commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Municipalité de Soliman SASSI Faouzi Secrétaire général faouzi-sassi@hotmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental de l'Aude commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Année
Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse 14000 2022
Collectivités et partenaires étrangers 18000 2022
Conseil départemental de l'Aude 30000 14000 2022
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 40900 2022





Évaluation, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Suivi-évaluation
Le présent projet a été phasé et articulé pour assurer la bonne réussite de l’ensemble des actions. Ainsi, la phase d’études permettra d’évaluer et de consolider la stratégie de dépollution et de reboisement. Les échanges entre les différents acteurs audois et tunisiens permettront d’adapter la réponse technique en fonction des résultats obtenus par les diagnostics préalables. Ce bilan à mi projet permettra d’ajuster les dispositifs et d’intégrer les recommandations des experts. Les travaux visant la re-végétalisation de l’espace naturel sensible seront engagés sur cette base. Le suivi et évaluation de ces derniers seront assurés par les collectivités accompagnées par Hamap Humanitaire et les habitants de Soliman. Les campagnes de sensibilisation et la participation de la population permettront d’évaluer, d’inclure et de réorienter le déroulé et l’impact du projet. Une évaluation technique et financière sera réalisée par les collectivités partenaires avec le soutien d’Hamap-Humanitaire après la première phase du projet et lors de sa clôture. Un comité de pilotage politique, composé des collectivités, des acteurs institutionnels et associatifs, des habitants de Soliman ainsi que de l’ONG Hamap Humanitaire se réunira une fois tous les trois mois. Un comité de pilotage technique, composé des collectivités, des acteurs institutionnels et des associatifs ainsi que de l’ONG Hamap Humanitaire se réunira tous les deux mois.

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013