Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Titre
Gouvernance et santé publique en zone rurale
Année de signature de la convention ou de la lettre d'intention
2019
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Attractivité des territoires
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
Economie durable Agriculture et développement rural 1
Education, Social et Recherche Santé 2
Economie durable Technologies de l'information et de la communication 3
Education, Social et Recherche Jeunesse & genre 4
Education, Social et Recherche Education, emploi, formation professionnelle 5
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>

Objectifs de développement durable - ODD

Objectifs de développement durable - ODD
Thématique éligible
1 - Pas de pauvreté 2
2 - Faim « zéro » 2
3 - Bonne santé et bien-être 2
5 - Égalité entre les sexes 2
6 - Eau propre et assainissement 2
8 - Travail décent et croissance économique 2
11 - Villes et communautés durables 2
4 - Éducation de qualité 1
9 - Industrie, innovation et infrastructure 1
10 - Inégalités réduites 1
12 - Consommation et production responsables 1
13 - Mesures relatives à la lutte contre le changement climatique 1
16 - Paix, justice et institutions efficaces 1
17 - Partenariats pour la réalisation des objectifs 1
Année de début du partenariat
2022
Le partenariat est :
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2024
Contexte et historique
La coopération décentralisée entre Pontcharra et Dembela existe depuis 1995 et concerne aujourd’hui 4 communes rurales maliennes du Sud-Mali et 7 communes françaises (Isère et Savoie).
Les actions conjointes menées par notre coopération décentralisée ont facilité, au Mali, la constitution en associations de la société civile, la gestion des services publics et la mise en place de nouveaux projets. Ces projets s’appuient sur l’expérience et les résultats du triennal précédent.
Grâce aux sensibilisations menées les années précédentes, les populations ont pris conscience de leurs problèmes de santé et souhaitent être mieux informées pour améliorer la santé de la famille. Des structures villageoises se réactivent, avec l’aide des centres de santé. Elles souhaitent un accompagnement pour mener leurs propres actions de sensibilisation.
L’assainissement est aussi devenu une priorité, car la population a pris conscience de ses effets sur la santé. Habitants et élus souhaitent réaliser de nouvelles latrines, éviers et puits-perdus. Ils sont prêts à participer et se structurent pour assurer l’entretien des installations.
Les acteurs locaux souhaitent favoriser une meilleure alimentation en améliorant les filières agricoles, réduire l’usage des produits chimiques, diversifier et transformer les produits agricoles.
Les femmes en particulier ont la volonté d’apprendre à lire et écrire (80% d’entre elles sont analphabètes) et souhaitent améliorer leurs compétences techniques et de gestion pour participer plus facilement au développement de la communauté.
Des initiatives émergent chez les jeunes, pour participer au développement local en tant qu’acteurs à part entière. Les sensibilisations menées en 2021 pour la gestion des services publics et la citoyenneté ont initié des échanges entre générations, facilitant la communication entre elles. Les autorités coutumières commencent à envisager que la jeunesse puisse avoir un rôle plus important que celui de main d’œuvre lors des travaux collectifs.
L’année dernière, des projets pilotes portés par la jeunesse ont émergé, que d’autres villages souhaitent reproduire :
Le club d’hygiène du second cycle de Benkadi permet aux élèves de s’impliquer dans toutes les activités d’hygiène et d’assainissement du village, y compris sur le marché, dont la gestion conjointe par la mairie et les forains, constitués en association, est un autre exemple pilote que nous souhaitons soutenir. Cette structuration a permis de réaliser l’assainissement du marché et d’organiser son entretien quotidien par l’association des forains, qui payent tous désormais leur place de marché, alors que le recouvrement était quasi nul 3 ans auparavant. Pour pérenniser ce dispositif, il est indispensable de construire des hangars « en dur ». Cela permettra aux forains de s’impliquer d’avantage dans la gestion du marché, tout en pérennisant le recouvrement. Ces recettes permettront à la commune de poursuivre l’aménagement du marché.
Dans les écoles, l’appui à la gestion des fournitures scolaires permet aux mairies de fournir du matériel correspondant aux besoins de chaque école, selon une répartition transparente. 3 directeurs souhaitent désormais que leur école soit pilote pour travailler sur la durabilité des fournitures comme le matériel de géométrie. Ils souhaitent un accompagnement pour animer cette activité. Plusieurs écoles françaises et maliennes sont aussi demandeuses d’échanges scolaires et d’outils pédagogiques innovants pour faciliter l’apprentissage à travers des activités ludiques. Les échanges permettent de mettre en valeur les projets des élèves et de découvrir les projets et pratiques de leurs correspondants. L’environnement est le thème central choisi par toutes les écoles pour ces échanges.
En France, nos collectivités locales et notre tissu associatif et professionnel ont une expertise importante pour accompagner toutes ces initiatives. Nous souhaitons dynamiser ces échanges à travers l’outil Internet, qui est désormais plus facilement accessible pour nos partenaires (réseau et équipement dans chaque commune), même si les besoins de formations à ces outils restent très importants.
Les outils de gestion développés avec et pour le personnel communal malien ont permis de mettre au point une interface de gestion intégrée, appelée GM2i, qui est diffusée plus largement sur la région de Sikasso, en partenariat avec le Conseil Régional et l’Agence de Développement Régionale. En 2020, grâce à un cofinancement de la région de Sikasso et du MEAE, nous avons mis en place une cellule informatique et déployé l’interface sur le cercle de Sikasso. Actuellement, 19 communes l’utilisent au quotidien et 6 nouvelles communes commencent à l’utiliser. D’autres communes sont en demande sur toute la région, et toutes ont besoin d’appui et de formations informatiques pour parfaire leurs connaissances. La région de Sikasso souhaite développer cette cellule et l’intégrer dans ses services pour la rendre pérenne.
Objectif global du partenariat
Au Mali :
L'implication et la structuration des acteurs locaux leur permettent de créer des services financièrement viables et de développer de nouveaux projets de façon autonome.
Les communes mettent en place un service technique intercommunal pérenne, grâce à un schéma de financement local viable (ex : impôts et recettes des comités de gestion), pour assurer l'entretien et la maintenance de leur patrimoine.
En France :
Les supports pédagogiques et les animations se multiplient sur le territoire des CTF, avec une plus grande implication des élus et agents.
De nouvelles CTF, entreprises et structures locales s’impliquent dans notre coopération décentralisée, notamment à travers la "Loi Oudin".
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
A.R.C.A.D.E. Une Terre pour Vivre
Maître(s) d'ouvrage
Pontcharra, Commune rurale de TELLA, Commune rurale de DEMBELA, Commune rurale de BLENDIO, Commune rurale de BENKADI, Le Cheylas (38570), Crêts-en-Belledonne (38830), La Chapelle-Blanche (73110), Barraux (38530), Saint Maximin (38530), Valgelon-La Rochette

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Agence de Développement Régional (ADR) de Sikasso Mali commun.ico.loupe.alter
Conseil Régional de Sikasso Mali commun.ico.loupe.alter
Commune rurale de BENKADI Mali commun.ico.loupe.alter
Commune rurale de BLENDIO Mali commun.ico.loupe.alter
Commune rurale de DEMBELA Mali commun.ico.loupe.alter
Commune rurale de TELLA Mali commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune rurale de DEMBELA TOURE Ibrahima Coordinateur mali.arcade1@gmail.com
Commune rurale de BENKADI SANOGO Jean Secrétaire général mali.arcade1@gmail.com
Commune rurale de BLENDIO TOURE Ibrahima Coordinateur mali.arcade1@gmail.com
Commune rurale de TELLA TOURE Ibrahima Coordinateur mali.arcade1@gmail.com
Conseil Régional de Sikasso BAMBA Yaya Président
Agence de Développement Régional (ADR) de Sikasso KANTE Issa Directeur issakante1@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental de la Savoie commun.ico.loupe.alter
Communauté de communes du Gresivaudan commun.ico.loupe.alter
Saint Maximin commun.ico.loupe.alter
Barraux commun.ico.loupe.alter
La Chapelle-Blanche commun.ico.loupe.alter
Crêts-en-Belledonne commun.ico.loupe.alter
Le Cheylas commun.ico.loupe.alter
Pontcharra commun.ico.loupe.alter



Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Année
Agence de l'Eau Rhône-Méditerranée Corse 18999 2024
Agence de l'Eau Rhône-Méditerranée Corse 62000 2023
Agence de l'Eau Rhône-Méditerranée Corse 70000 2022
A.R.C.A.D.E. Une Terre pour Vivre 8895 2024
A.R.C.A.D.E. Une Terre pour Vivre 9350 2023
A.R.C.A.D.E. Une Terre pour Vivre 5796 2022
Collectivités et partenaires étrangers 12154 2024
Collectivités et partenaires étrangers 16536 2023
Collectivités et partenaires étrangers 11417 2022
Conseil départemental de la Savoie 4000 2024
Conseil départemental de la Savoie 500 2023
Conseil départemental de la Savoie 10000 2022
Communauté de communes du Gresivaudan 5000 2024
Communauté de communes du Gresivaudan 5000 2023
Communauté de communes du Gresivaudan 2000 2022
Saint Maximin 1000 2024
Saint Maximin 1000 2023
Saint Maximin 1000 2022
Barraux 3000 2024
Barraux 3000 2023
Barraux 3000 2022
La Chapelle-Blanche 1200 2024
La Chapelle-Blanche 1200 2023
La Chapelle-Blanche 1200 2022
Crêts-en-Belledonne 3400 2024
Crêts-en-Belledonne 3400 2023
Crêts-en-Belledonne 3400 2022
Le Cheylas 11500 2024
Le Cheylas 11500 2023
Le Cheylas 11500 2022
Pontcharra 12500 2000 2024
Pontcharra 12500 2000 2023
Pontcharra 12500 2000 2022
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 60000 2024
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 60000 2023
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 60000 2022





Évaluation, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Suivi-évaluation
Suivi hebdomadaire à travers des échanges à distance entre les équipes française et malienne de notre maitre d’œuvre. Chaque mois, le coordinateur local transmet au maitre d’œuvre et aux représentants de nos 7 CTF un rapport d’activités et des documents de suivi : cadre logique des actions, suivi statistique des sensibilisations et des interventions sur le programme GM2i, photos et vidéos. Il envoie chaque mois sa comptabilité et les justificatifs comptables. 4 réunions par an entre le conseil d’administration de notre maitre d’œuvre et les représentants de nos 7 CTF pour faire le bilan des actions en cours et décider des orientations et nouveaux projets. Comité de suivi semestriel en visioconférence, entre les élus représentants de nos CTF et les bureaux communaux de nos communes partenaires, pour évaluer nos actions de coopération décentralisée, ses résultats, ses difficultés éventuelles, et définir ensemble les évolutions et les nouveaux projets à envisager. Un groupe Whatsapp de suivi hebdomadaire des projets et résultats, partagé par les représentants de chacune de nos communes. Si la sécurité le permet, 1 mission annuelle d’évaluation sur nos 4 communes partenaires, par des représentants de nos CTF et de l’ARCADE. Sinon, nous prévoyons une mission d’évaluation externe, par un cabinet conseil malien qui nous sera recommandé par Cités-Unies France. L’ARCADE est chargée de l’organisation pratique de tous ces outils de suivi-évaluation.

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013