Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Titre
Renforcement des capacités de la commune de Méckhé en matière d’urbanisme
Année de signature de la convention ou de la lettre d'intention
2022
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>

Objectifs de développement durable - ODD

Objectifs de développement durable - ODD
Thématique éligible
11 - Villes et communautés durables 2
8 - Travail décent et croissance économique 1
15 - Vie terrestre 1
16 - Paix, justice et institutions efficaces 1
17 - Partenariats pour la réalisation des objectifs 1
Année de début du partenariat
2022
Le partenariat est :
En cours
Date de fin du partenariat
31/12/2023
Contexte et historique
Le taux d’urbanisation du Sénégal a doublé en 50 ans passant de 23% en 1960 à plus de 46% en 2018 (Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie - ANSD). En parallèle, l’explosion démographique du Sénégal a créé des tensions sur l’accès au foncier et au logement. La loi n° 96-07 du 22 mars 1996, ou Code de l’urbanisme, portant transfert de compétences aux régions, communes et communautés rurales a consacré en matière d’urbanisme le transfert de certaines compétences qui relevaient de l’Etat aux collectivités locales. Cette mesure a notamment concerné l’approbation des schémas directeurs d’aménagement et d’urbanisme, transférée à la région, l’élaboration des plans directeurs d’urbanisme transférée à la commune ou la communauté rurale qui ont également l’initiative pour entreprendre des opérations d’urbanisme, telles que la rénovation urbaine, le remembrement urbain ou encore les zones d’aménagement concerté.

Le Plan Sénégal Emergent (PSE) de 2014 formule des objectifs stratégiques visant à améliorer le cadre de vie par le biais d’une meilleure planification et gestion de l'espace des villes et autres agglomérations, la promotion de l’habitat social ou encore le développement de nouveaux pôles urbains, ainsi que par une gestion urbaine pragmatique et inclusive.

En 2013, l’Acte III de la Décentralisation, la loi n°2013-10 du 28 décembre 2013 portant Code général des Collectivités locales a fixé le cadre juridique de l’intercommunalité dans ses dispositions pertinentes en tant que forme de coopération entre collectivités locales. L’intercommunalité est la possibilité accordée aux collectivités locales d’entreprendre, au niveau interne, entre elles, avec l’Etat ou d’autres organismes, des actions de coopération et de développement en vue de prendre en charge des problèmes communs, dans la limite de leurs domaines de compétence. Cette dimension est particulièrement intéressante pour la commune de Méckhé dont le territoire communal atteint ses limites.

Située dans le département de Tivaouane à 24 km au nord de cette localité, la commune de Méckhé est l’un des six centres principaux de la région de Thiès. La ville de Méckhé est située à une quarantaine de km de Thiès sur la route de Saint-Louis et à 24 km de la mer de Diogo. Elle possède environ 30 000 habitants répartis en 7 quartiers.

Ce projet s’appuie sur le partenariat historique entre les villes de Saint-Dié-des-Vosges (France) et Méckhé (Sénégal) initié depuis leur jumelage en 1991. Fortes de leurs liens, les collectivités mettent en place des actions dans le domaine de la gestion des déchets solides pour la commune de Méckhé depuis 2016. Un projet en plusieurs phases de mise en place d’un service communal assainissement a été formulé, et les partenaires ont exécuté un programme biennal à partir de 2019, cofinancé par le MEAE et le ministère sénégalais des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires (MCTDAT), pour poursuivre et renforcer les initiatives des populations de Méckhé et des autorités communales en matière de gestion des déchets. La phase suivante doit démarrer fin du premier semestre 2022 dans le cadre d’un projet triennal FICOL cofinancé par l’AFD. La commune de Méckhé possède notamment un Service Technique Déchets-Voirie-Entretien (STDVE).

Devant le dynamisme du partenariat et dans une logique de pérennité et d’accroissement du développement local, la commune de Méckhé, possédant actuellement une commission Urbanisme, domaine et habitat, a formulé sa volonté de renforcer ses structures et services urbains, notamment son service technique ne possédant pas de compétence spécifique urbanisme. Elle s’est dotée d’un plan de développement local (PDL). Ce projet s’inscrit dans le cadre de cette démarche.
Objectif global du partenariat
L’objectif global du projet est de renforcer les capacités de la compétence urbanisme de la commune de Méckhé en l’accompagnant dans la mise en place de premiers mécanismes de gestion urbaine comme le diagnostic du plan directeur d’urbanisme (PDU) et l’ossature d’un système d’informations géographique (SIG).

Cet objectif entre dans la stratégie d’accompagnement de cette coopération décentralisée portant sur le renforcement du service technique de Méckhé pour assurer son développement local. Celle-ci s’inscrit dans la politique communale de l’équipe municipale en place qui est d’assurer un développement local à partir de plans de développement permettant de doter la commune d’outils et de techniciens en capacité de les gérer.

Année prévue pour le début du projet : octobre 2022
Année de fin prévisionnelle du projet : octobre 2023
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Grand Est Solidarités et Coopérations pour le développement (GESCOD)
Maître(s) d'ouvrage
Saint-Dié-des-Vosges, Commune de Méckhé

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune de Méckhé Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune de Méckhé Diop Papa Secrétaire Municipal papadiop184@gmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Saint-Dié-des-Vosges commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Montant 1% Eau (Loi 2005) Année
Collectivités et partenaires étrangers 5000 2022
Saint-Dié-des-Vosges 10000 2022
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 17500 2022





Évaluation, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Suivi-évaluation
Le suivi et l’évaluation est cadré par trois blocs à savoir le suivi financier, le suivi technique et le suivi de la gouvernance. Le suivi financier se base sur le budget déposé dont les dépenses sont comptabilisées dans un tableau de suivi des dépenses puis restitués dans un suivi budgétaire. Ce suivi budgétaire permet de mettre à jour le budget en cas de changement. Le suivi technique se base sur le chronogramme déposé dont un plan d’action planifie les activités prévues. Un rétroplanning assure le suivi des plans d’action pour s’assurer qu’aucune activité prévue est oubliée et que les dates de réalisation soient connues. Le suivi des indicateurs permet de vérifier si les résultats prévus sont bien atteints. Le suivi de la gouvernance permet de connaître les membres des comités de suivi (pilotage et technique) et de programmer les dates des réunions des comités. Les outils de suivi de chaque bloc interagissent avec les outils de suivi des autres blocs. Par exemple, la date de réalisation d’une action prévue par le plan d’action se cale sur la date d’une réunion programmée, ainsi lors de la réunion, les membres d’un comité peuvent décider du mode de mise en œuvre de la réunion notamment en comptabilisant les dépenses prévues. A la fin du projet, la reprise des outils de suivi budgétaire et de suivi du rétroplanning et des indicateurs et des résultats permet d’évaluer la mise en œuvre des actions et des activités prévues par le budget et le chronogramme.

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013