Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Beyrouth"

Correspondant coopération décentralisée
Martine HERLEM-HAMIDI
Courriel : martine.herlem[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Denis GAILLARD
Courriel : denis.gaillard[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Aix, Baalbeck et le Réseau des Villes Historiques et Archéologiques : l'opérationnel au service d'une réflexion partagée 2009
Année de première signature de la convention
2003
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Gouvernance et démocratie locales

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2003
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2010
Contexte
Face aux risques d'uniformisation de la culture nés de la mondialisation, la défense des richesses culturelles représente un enjeu majeur pour les décennies à venir, en particulier dans les pays en développement, où faute de moyens, celles-ci sont trop souvent négligées.

Conscientes de cet enjeu, les principales villes de la région du Proche Orient, qui possèdent des sites historiques et archéologiques mondialement connus ou méritant de l'être, ont décidé de se regrouper en réseau : le Réseau des Villes Historiques et Archéologiques (RVHA) réunissant un grand nombre de villes du Liban, Syrie et Jordanie.

Le RVHA joue, par ailleurs, un rôle majeur pour le rapprochement des cultures et des civilisations et contribue à atténuer les conflits entre les pays et à développer la coopération interrégionale notamment Sud-Sud.
Le contexte politique actuel, notamment entre le Liban et la Syrie, pousse, plus que jamais à jouer la carte des élus locaux conscients des enjeux de dévelopement et désireux de dépasser les clivages politiques paralysants.

La Ville d'Aix en Provence, désirant réaffirmer sa politique internationale dans le bassin méditerranéen, a souhaité développer ses actions de coopération décentralisée en tant que partenaire du Réseau des Villes Historiques et Archéologiques, et plus spécifiquement avec la ville de Baalbeck.
Une convention cadre a été signée en 2003 entre la Ville d'Aix en Provence, la ville de Baalbeck et le RVHA, ayant pour objectif de créer un cadre favorable au développement d'actions de coopération décentralisée en établissant des relations durables entre les deux collectivités ainsi qu'entre la collectivité française et le RVHA. Ces relations sont basées sur des échanges réciproques d'expérience et de savoir faire autour de problématiques communes qui permettent la concrétisation de relations privilégiées garantes du renforcement de l'échelon local au sein d'une réflexion globale.

Centre administratif et économique de la Bekaa Nord, la ville de Baalbeck est un site touristique incontournable au Liban. Véritable « ville culturelle », Baalbeck doit répondre à plusieurs enjeux, dont celui de sa liaison entre patrimoine culturel et projet de dévelopement urbain.
Par les retombées économiques qu'il peut induire sur le territoire, le développement touristique est un enjeu majeur, qu'il convient de valoriser, tout en le liant au développement urbain de la ville.

Associée au projet « Culural Heritage and Urban Development Projet 2003/2009 » (CHUD), financé par la Banque Mondiale, la BIRD et les gouvernements français et italiens, la ville de Baalbeck a déjà entamé un vaste chantier de réhabilitation de son centre historique, d'infrastructures urbaines et des actions de renforcement institutionnel.
Dans ce contexte, la municipalité souhaite élaborer un plan stratégique de développement, sur la base d'une étude approfondie de son territoire. Ce plan constituera une ligne directrice essentielle pour l'optimisation de la gouvernance locale.

Ce développement local durable repose aussi sur un renforcement des capacités municipales et des services publics.
La création d'une bibiothèque municipale à Baalbeck fait partie des objectifs du ministère de la culture libanais, dans le cadre du Fonds de Solidarité Prioritaire (FSP) Lecture Publique initié par l'Etat français.
Ainsi, le partenariat Aix / Baalbeck peut s'inscrire en parfaite complémentarité de la politique de coopération éducative et liguistique du Ministère des Affaires Etrangères, et ce en particulier en soutenant ce projet de création de la bibliothèque municipale.
L'accès aux livres et à la culture, notamment en direction des jeunes publics, peut représenter un projet phare en matière de développement socioculturel de la ville.

Face aux enjeux qui s'offrent à la ville de Baalbeck, il s'agira pour Aix en Provence de soutenir le dispositif institutionnel municipal dans sa capacité à développer des actions stratégiques de développement.
Historique
Initié par la Ivème Conférence Générale des villes libanaises, syriennes et jordaniennes, membres de la Fédération Mondiale des Cités Unies (FMCU) en février 2001, le Réseau des Villes Historiques et Archéologiques a été constitué en Juin 2001 à Baalbek.

Ce réseau regroupe 18 villes libanaises (Baalbek, Beyrouth, Byblos, Tyr, Tripoli, Saïda, Zouk Mikael), jordaniennes (Pétra, Madaba, Jerash) et syriennes (Alep, Bosra, Damas, Edleb, Hama, Hasaka, Palmyre, Tartous), dépositaires d'un patrimoine remarquable et qui entendent faire de ce patrimoine un secteur de développement local durable.

La finalité de ce réseau est le développement durable de territoires dont la spécificité réside dans les enjeux afférents à l'existence d'un patrimoine historique et archéologique, et à l'autonomie des collectivités locales dans la perspective d'affirmer la prégnance de leur rôle dans le développement local.

Les objectifs du réseau sont de :
- Sauvegarder le patrimoine des villes membres du Réseau des Villes Historiques
- Coopérer dans les domaines qui préoccupent les villes historiques membres touchant notamment au développement durable
- Coopérer avec les villes et réseaux de villes historiques existant en Europe et profiter de leurs expériences
- Renforcer le développement touristique, culturel et économique dans chaque ville à travers des projets de développement et la mise en place d'une stratégie commune
- Coopérer avec le secteur privé, les universités et les programmes nationaux qui s'occupent du développement touristique

La ville de Baalbeck a été élue présidente du réseau et la ville d'Aix en Provence, vice-présidente.
Le secrétariat est assuré par le Bureau de Cités et Gouvernements Locaux Unis – CGLU/ Bureau technique des villes libanaises – BTVL.

Première ville européenne engagée dans ce réseau, la ville d'Aix en Provence a signé en 2003, un accord de coopération décentralisée avec la ville de Baalbek.

Les objectifs du partenariat consistent notamment en :

- l'accompagnement institutionnel pour la mise au point de politiques de développement local, la réflexion commune sur les thématiques du patrimoine historique dans le souci de sa préservation et de son développement
- l'aide pour le développement du réseau
- l'appui pour la mise en place des bureaux municipaux de développement touristique

L'accompagnement en matière de développement touristique supposant une participation importante de l'Office du Tourisme, et ce notamment dans la mise en place des bureaux municipaux de tourisme, la Ville a passé, en février 2003, une convention de prestation de services avec l'Office municipal de Tourisme.
Plusieurs cessions de formations (2004 et 2006) ont été organisées à destination d'agents municipaux libanais afin de faire prendre connaissance du focntionnement de l'Office du Tourisme de la ville d'Aix et d'étudier différents thèmes autour de la valorisation du patrimoine, de la mise en valeur de l'image de la ville et du développement touristique.

Dans le cadre des activités du réseau, une conférence thématique et des visites techniques ont été organisées en novembre 2008, à Jbeil-Byblos et Baalbeck au Liban.
Lors de cette conférence, dont le thème était la « Gestion Participative du Patrimoine », les élus du Moyen Orient ont insisté sur l'importance de ce réseau favorisant l'échange, la rencontre, la mise en oeuvre et l'accompagnement de projets de développement du territoire. En effet, malgré les difficultés rencontrées, liées à la structure des municipalités libanaises, mais également renforcées par le climat d'instabilité qui règne au Liban et dans la Région depuis 2005, la coopération entre les partenaires du réseau n'a jamais faibli. Ce réseau contribue ainsi à maintenir le dialogue entre élus de grandes villes du Moyen Orient, quelque soit l'actualité politique et les tensions existantes.

De nouvelles demandes d'adhésion ont été formulées par des élus jordaniens et notamment la Ville de Arles, par l'intermédiaire de son adjoint délégué au tourisme et au patrimoine présent lors de la conférence 2008.
Objectif du partenariat
Ce projet se décline en deux objectifs :

1/ La consolidation du Réseau des Villes Historiques et Archéologiques (RVHA)

La consolidation du réseau passant par une coopération et l'échange de savoir-faire entre villes et réseaux de villes historiques existants en Europe, une conférence thématique sera organisée en 2009, suivie d'une visite technique pour une mise en perspective sur site.

2/ L'appui institutionnel à la Ville de Baalbek sous forme d'assistance à maîtrise d'ouvrage

Afin d'aider au renforcement des capacités de l'institution municipale de la ville de Baalbek, la Ville d'Aix accompagnera Baalbek dans :
- L'élaboration d'un volet de son plan de développement local axé sur le tourisme archéologique et patrimonial et le dévelopement urbain
- La structuration d'une bibliothèque municipale
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2009.

A l'heure de la mondialisation, une prise de conscience pour la sauvegarde de la diversité culturelle se traduit dans de nombreux pays par la volonté de mettre en oeuvre une politique culturelle ambitieuse, qui inclut en premier lieu la valorisation et la diffusion du patrimoine.
Afin de renforcer leur identité nationale, au regard de certaines menaces portées par la mondialisation, dont celle de l'uniformisation, les sociètés définissent et mettent en place des politiques du patrimoine culturel touristique.

De plus, la mondialisation s'accompagne d'une « prolifération » urbaine sans précédent. Dans la méditerranée, ce phénomène ne peut se traduire que par une profonde modification des territoires urbains.
Face aux nouvelles politiques de globalisation et d'internationalisation de la culture et face à l'urbanisation des villes, la redéfinition de la fonction du patrimoine urbain est devenu un impératif pour la sauvegarde de la culture urbaine.

Encore plus que les sociètés européennes, le Liban se trouve pressé, sinon contraint par sa situation particulière, de concevoir, définir, et mettre en oeuvre une politique globale de son patrimoine culturel touristique.

Capitale historique de la Provence, la ville d'Aix en Provence a traversé les siècles au rythme d'apports culturels et artistiques qui en font aujourd'hui une ville riche d'un patrimoine diversifié, qui s'harmonise à la patine du temps.

Aujourd'hui, pour ces territoires, se pose la question de leur développement local et touristique dans un contexte spécifique liès à leurs caractéristiques : patrimoine, culture, art de vivre, héliotropisme..

Face à ces différrents enjeux, la ville d'Aix en Provence, la ville de Baalbeck, et plus largement les villes du Réseau des Villes Historiques et Archéolgiques entendent faire de leur patrimoine et de leur culture un secteur de développement local durable.

Ces villes se sont ainsi engagées dans des échanges mutuels et l'élaboration d'un programme d'actions qui ont pour objectifs de mieux comprendre les enjeux liès à la valorisation de leur patrimoine culturel et à l'autonomie des collectivités locales dans la perspective d'affirmer la prégnance de leur rôle dans le développement local.

En effet, la municipalité est l'échelon de proximité essentiel pour faire face aux problématiques spécifiques du patrimoine historique et archéologique. Elle doit jouer un rôle en matière d'identification, de planification, de sensibilisation et d'appropriation des projets, et ainsi se positionner en tant qu'acteur du développement pour les bailleurs internationaux.

Il est également important pour la collectivité partenaire et la Ville d'Aix en Provence de produire une réflexion partagée sur des problématiques communes engendrant de nouveaux partenariats sur les territoires.

Conscientes de leurs défis, la ville d'Aix et ses partenaires libanais, entreprennent d'approfondir leurs réflexions concernant leur politique de développement local en se dotant « d'instruments d'analyse ou d'outils de savoirs ».

Ainsi, ce présent projet s'articulera autour de 3 trois axes :
- la mise en place d'une réflexion commune sur les politiques de développement touristique et la sensibilisation des habitants à l'existence de leur patrimoine,
- l'articulation entre le site patrimonial et archéologique et la valorisation urbaine, avec la réalisation d'un travail spécifique sur la ville de Baalbeck,
- le développement de l'offre culturelle, avec l'acompagnement de la bibiothèque municipale de la ville de Baalbeck.
- Organisation d'une conférence thématique et d'une visite technique dans le cadre du Réseau des Villes Historiques et Archéolgiques
Objectif de l’action : - Assurer la continuité et le développement du réseau
- Conforter le réseau dans sa vocation de rassembleur et de point de rencontre des élus arabes, français et européens
- Renforcer les partenariats existants et stimuler de nouveaux partenariats
Renforcer la capacité des villes libanaises à identifier leurs propres besoins : mise en place d'une réflexion autour des problématiques communes rencontrées
- Élaborer des projets de développement touristique et de mise en valeur du patrimoine
- Mettre en place des conditions d'échange et de savoir-faire entre partenaires
- Mettre en place des solutions techniques dans le cadre de nouveaux projets de coopération
Description sommaire : La conférence thématique et visite technique s'organisent sur une période de deux jours et permettent aux participants de se retrouver et d'échanger autour de problématiques communes afin d'envisager ensemble des solutions techniques.

Dans le cadre de cette conférence, des ateliers de travail sont organisés autour de sous-thèmes, définis en fonction des demandes des membres du réseau.
La conférence sera suivie par une visite technique sur site afin de mettre en perspective les éléments abordés la veille.

En 2009, la conférence, qui se déroulera en Jordanie, portera sur le thème : « Les politiques de développement touristique et la sensibilisation des habitants».

Afin de jouer son rôle de mobilisation, la Ville d'Aix en Provence invitera deux de ses ville jumelles (Coimbra et Pérouse) ainsi que d'autres villes européennes (Bliesbruck) qui viendront présenter leur expériences en matière d'accueil et de développement touristique : quelles politiques d'accueil mettre en place, quel interêt pour la municipalité, quelles étapes à entreprendre avec les Ministères...

La question de la sensibilisation des habitants ayant été mis en exergue lors de la conférence 2008, cette conférence s'attachera à étudier quelles solutions mettre en oeuvre pour associer les habitants au développement touristique du site. En effet, les partenaires du réseau souhaitent impluser un vrai travail de communication et de sensibilisation des habitants afin de les associer à ces problématiques et leur faire prendre conscience de la valeur de leurs richesses.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Bureau Technique des Villes Libanaises - BTVL
Maître(s) d'ouvrage
Aix-en-Provence
Bénéficiaire(s)
- Elus français, libanais, jordaniens et syriens - Populations locales

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Baalbeck Liban Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Baalbeck RAAD Bassam baalbeck@idm.net.lb

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Aix-en-Provence Icone d'une loupe

Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Réseau des Villes Historiques et Archéologiques


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Aix-en-Provence 38581 0 2003
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 28000 2003
, Réseau des Villes Historiques et Archéologiques 56055 2003
Autre 13737 0 2003




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013