Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ouagadougou"

Correspondant coopération décentralisée
Marion ANVROIN
Courriel : marion.anvroin[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BARBOT
Courriel : laurent.barbot[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Appui à la gouvernance locale
Année de première signature de la convention
2002
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Appui institutionnel

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2002
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2010
Contexte
Depuis 1982, nos deux communes tissent avec persévérance des liens d’amitié et de coopération, concrétisés par la signature en 2002 d’une convention. Depuis plus de 25 ans, la municipalité de Limonest vote l’attribution de subventions, versées régulièrement chaque année au Comité de coopération décentralisée Limonest-Boura, qui a charge de les gérer, auxquelles s'ajoutent diverses subventions : Ministère des Affaires Etrangères, Grand Lyon dans le cadre de son fonds eau (loi Oudin Santini) et des fonds récoltés lors de diverses manifestations.
Notre jumelage s’organise entre la commune de Limonest (Rhône-Alpes), commune du Grand Lyon (Maître d’œuvre : Comité de Coopération Décentralisé de Limonest/Boura), le villages de Boura (chef lieu de la commune rurale de plein exercice de Boura), et trois villages périphériques : Pensiaka, Poudiéné et Ty (maître d’œuvre : Comité local de jumelage de Boura). Ces quatre villages qui constituent le domaine de notre intervention au Burkina Faso, représentent une population de 6.659 habitants.
A propos de ces quatre villages il convient de préciser le déroulement historique et ses conséquences. En 1982 le jumelage a commencé avec un contrat passé entre Limonest et le Chef des Terres de l’époque (famille Nadié), chef des terres des quatre villages de Boura, Poudiéné, Ty et Pensiaka.
Par la suite, Boura est devenu le chef lieu d’un Département de 22 villages administrés par un Préfet Maire. Les autres villages de ce Département ont leur propre histoire en matière de jumelages, indépendamment de Boura. En 2006 Boura est devenu Chef lieu d’une commune rurale de plein exercice de 29.000 habitants (22 villages), mais le jumelage coopération Limonest Boura est resté en l’état, et ni le Comité Local de Jumelage, ni le Maire n’ont demandé une modification. Ils souhaitent visiblement maintenir une coopération qui tourne bien ainsi. Il convient de remarquer au demeurant, que ce jumelage avec quatre villages fait tache d’huile sur toute la commune ; c’est ainsi que nos actions en faveur du CSPS intéressent une population de 12.062 habitants dont 5801 dans un rayon de plus de 10 Km.
De même l’équipement numérique de la mairie, mis en place par nos soins en mars 2008, et la formation du personnel administratif concerne la totalité de la commune (gestion communale, secrétariat, état civil, comptabilité publique…) ;
Notre projet d’équipement numérique de l’école primaire de Boura n’est qu’une première étape qui sera suivie par l’équipement du collège qui accueille les élèves du secondaire de la totalité de la commune rurale.
Enfin notre important projet d’assainissement et de points d’eau de Boura-Centre que nous préparons pour 2010 profitera à tous les habitants, très nombreux, des 22 villages de la commune rurale qui viennent au marché, à la Mairie et au CSPS.
Historique
Dans la continuité des actions de solidarité menées depuis 1982, notre commune se mobilise à nouveau pour répondre à nos partenaires et accompagner leurs efforts, tant dans l’entretien des investissements existants, que dans la formation des acteurs. Le comité de Coopération décentralisée a engagé dès 2005 des programmes d’actions (triennal 2005-2007, programme annuel 2008) centrés sur l'eau, la santé, la sécurité alimentaire, l'éducation, la solidarité numérique et l'appui institutionnel. Cette orientation avait pour but d’étendre l’accès à l’eau potable au plus grand nombre (réalisation de 6 forages et réhabilitation de 2 forages), d’initier un programme d’adduction d’eau (équipement d'un forage dévolu au CSPS avec château d’eau, bornes fontaines, adduction d’eau aux 5 bâtiments du CSPS, irrigation du jardin de l’école primaire), d'apporter un appui dans la lutte contre la malnutrition (formation à la fabrication communautaire de compléments alimentaires) , le paludisme (formation de 25 relais communautaires et 2 soutiens techniques, moustiquaires imprégnées), et la sensibilisation aux IST/VIH/SIDA (formation 125 relais communautaires), d'assurer la formation du personnel communal, de santé et les membres du comité local de jumelage sur les NTIC et apporter un soutien logistique en informatique (ordinateurs, scanner, imprimante, panneaux photovoltaïques, batteries sèches).
Les échanges avec les acteurs locaux (Maire et élus de Boura, Comité Local de Jumelage, Comités Villageois de Développement, Enseignants, Association des bouralais de Ouagadougou), la connaissance du Plan de Développement Communal élaboré par la municipalité de Boura, la consultation des institutions régionales (Haut commissaire du district de Léo, Médecin chef de District de l’hôpital de Léo,) et nationales (Ambassade de France, Directeur de la Maison de la Coopération Décentralisée, Directeur des Etudes et de la Planification de la Santé, Délégation Générale à l’Informatique DELGI au Ministère des Postes et des Technologies de l’Information et de la Communication), nous ont permis d'identifier les besoins des populations et de définir avec eux les axes prioritaires.
Objectif du partenariat
L'ambition de ce nouveau projet est donc:
 De promouvoir un développement rural durable dans la paix et la sécurité
 D'établir une participation accrue des villageois et une appropriation locale des projets
 D'améliorer la sécurité sanitaire
 De sensibiliser à l'hygiène
 D'apporter à la municipalité nouvellement élue un soutien administratif et logistique dans la mise en place de son plan local de développement.

Notre projet vise donc à une meilleure qualité de vie, à lutter contre les carences et les maladies, à former des techniciens et des cadres et à sensibiliser les villageois pour une meilleure gestion de leur commune
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2009
Le présent projet comporte deux pôles distincts : Assainissement et Solidarité numérique.

Premier pôle : Assainissement.
Après avoir focalisés nos efforts sur l’accès à l’eau potable (programme triennal 2005/2007 et annuel 2008) nous engageons en 2009 la première étape d’une démarche de sensibilisation de la population de Boura à la problématique de l’assainissement où tout reste à faire.
Dans cette perspective, nous engageons immédiatement trois actions qui sont :
a) La construction dans l'enceinte de l'école primaire de Boura de 2 blocs de 3 latrines (1 affecté aux filles, 1 aux garçons)
b) Une levée topographique et géologique du centre de Boura afin de disposer d'un outil de référence pour envisager la mise en place d'un réseau (adduction d’eau, assainissement) place du marché de Boura Centre, lieu qui attire tous les 6 jours une population très importante de Boura et des autres villages de la commune.
c) La clôture de la concession du CSPS afin de l'identifier clairement et d’assainir le périmètre des bâtiments sanitaires (maternité, consultation, centre PMI, vaccination, hospitalisation, pharmacie).

Deuxième pôle : La Solidarité numérique
Dans le prolongement de ce qui a été fait en 2008 au profit de la Mairie, du CSPS et du Comité local de jumelage (fourniture et installation par nos soins de 6 ordinateurs, financement de 360 heures de formation à Ouagadougou de 9 élus/agents municipaux /infirmiers), nous projetons de réaliser une première implantation en milieu scolaire, à l’école primaire de Boura : fourniture de 4 ordinateurs et formation de 7 enseignants.
Cette première réalisation sera un banc d’essai en vue d’équiper ultérieurement le collège (qui regroupe les élèves du secondaire des 22 villages de la commune) et les trois écoles des villages périphériques.

- Construction de deux blocs de trois latrines pour l’Ecole Primaire de Boura.
Objectif de l’action : - améliorer l’hygiène de l’école et ses environs
- améliorer l’intimité et le confort, notamment des filles. L’absence de latrines est un frein à la scolarisation des filles
- réalisation d’un équipement test en vue de l’équipement du collège de Boura et des trois écoles primaires des villages limitrophes- améliorer l’hygiène de l’école et ses environs
- améliorer l’intimité et le confort, notamment des filles. L’absence de latrines est un frein à la scolarisation des filles
- réalisation d’un équipement test en vue de l’équipement du collège de Boura et des trois écoles primaires des villages limitrophes


Description sommaire : Construction de deux blocs de trois latrines, l’un pour les garçons, l’autre pour les filles, de part et d’autre de la cour, perpendiculairement aux bâtiments scolaires actuels. Pour l’instant il s’agit de latrines sèches, traditionnelles, sans accès à l’eau courante. L’eau nécessaire à l’hygiène doit venir du forage existant à l’école, en utilisant seaux et autres récipients habituels pour assurer la propreté des personnes et des locaux
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Commune rurale de Boura
Maître(s) d'ouvrage
Limonest
Bénéficiaire(s)
Les 6.659 habitants des villages de Boura, Poudiéné, Ty et Pensiaka, notre domaine d’intervention et nombreux habitants des 18 autres villages ayant à faire au Chef lieu de la commune (Mairie, CSPS, Marché et autres services…) Les 476 élèves de l’école primaire de Boura

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune Rurale de Boura Burkina Faso commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune Rurale de Boura KANWE Augustin augustin2_kanwe@hotmail.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Limonest commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
Ministère des Affaires Étrangères et Européennes.
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Comité communal de jumelage de Boura


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Limonest 7735 0 2002
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 7000 2002
Commune de Boura 5000 2002
Autre 0 0 2002




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013