Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
De la participation de la société civile au développement social urbain...au développement socioéconomique de la ville de Thiès
Année de première signature de la convention
2006
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Appui institutionnel

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2009
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2012
Contexte
Un certain nombre de problématiques ont été recensées sur le territoire de Thiès. Ce programme s’est bâti sur la base de ces problématiques, qui peuvent être résumées ainsi :

· Une urbanisation galopante, non maîtrisée avec des conséquences environnementales et sociales importantes ;
· Un processus de décentralisation et de gestion urbaine qui se cherche et qui a du mal à se trouver ;
· Un déficit structurel en terme de ressources humaines, techniques et financières tant pour les autorités locales que pour les Acteurs Non Etatiques ;
· Une dynamique associative et communautaire importante, mais cloisonnée, peu structurée et organisée et par conséquent peu efficace, peu reconnue et crédible vis à vis des populations et des autorités publiques tant locales que nationales ;
· Une forte aspiration des populations – surtout les jeunes et les femmes – à participer au processus de développement (décision, implication, évaluation..) qui ne trouve pas d’écho auprès des autorités publiques ;

· Un partenariat Public-Privé en construction ;

· L’inaccessibilité récurrente des populations africaines aux infrastructures et service sociaux de base ;

· Une multitude d’interventions et d’acteurs sur le territoire sans grande efficacité et efficience malgré les bonnes intentions.

Les équipes municipales ont de plus en plus conscience de ne tirer leur pouvoir que de la légitimation des populations du territoire qu’ils administrent. Pour répondre aux exigences et au défi du développement, et de l’amélioration des conditions de vie des populations, ces dernières se doivent de tisser, de construire et de pérenniser des liens et des partenariats solides avec les différentes composantes représentatives de la population communale, à travers les Acteurs Non Etatiques et en particulier ceux de la société civile.
Néanmoins, si le développement de leur territoire et la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement relève en premier lieu de la compétence des autorités locales, il n’en demeure pas moins que ses dernières doivent s’appuyer sur l’ensemble des acteurs intervenant sur le territoire. A ce titre les Acteurs Non Etatiques ont également une place à prendre et un rôle majeur à jouer autour d’un Partenariat Territorial Stratégique pour le développement. La contractualisation des partenariats entre les autorités communales et les communautés de base dans les domaines considérés représente un aboutissement de cette logique de planification et de gestion inclusive, condition nécessaire d’un développement social harmonieux.
Force est de constater que malgré la forte volonté politique des gouvernements locaux africains, ces derniers restent confrontés à de nombreux déficits en termes de ressources financières, humaines et techniques. Déficits confortés et amplifiés par les carences et insuffisances conjoncturelles voire structurelles, également rencontrées par les acteurs Non Etatiques (ANE), partenaires privilégiés et incontournables du processus de développement de leur territoire et l’un des principaux acteurs – au même titre que l’administration publique et le secteur privé – de la gouvernance locale.
Ce sont les principes de cette bonne gouvernance – système de gestion basé sur une interdépendance, une interaction, une concertation, une complémentarité, et sur l’existence de partenariats multisectoriels avec l’ensemble des acteurs – qui ont guidé la construction de ce programme pour le développement du territoire de Thiès. Ces principes s’appliquent tant sur les objectifs globaux, les objectifs spécifiques (de renforcement des capacités de la municipalité, et des ANE), le choix des groupes cibles, des bénéficiaires directs et finaux, la méthodologie (concertée et participative) ainsi que les problématiques spécifiques pour lesquelles des réponses doivent être trouvées à travers les actions du projet. Et ces dernières ne peuvent être trouvées que dans une logique de consolidation simultanée de l’ensemble des acteurs. Car la consolidation et le renforcement des capacités d’un des acteurs passe inévitablement par la consolidation et le renforcement des autres.
Historique
La coopération décentralisée Cergy-Thiès est née d’une démarche associative, celle de l’Association Solidarité Cergy-Thiès, à Cergy. Institutionnalisée par une convention de coopération décentralisée signée à Cergy en novembre 2006, cette coopération s’est toujours développée dans un esprit de concertation et de réciprocité entre les deux territoires. Ce projet a ainsi été co-construit par les deux équipes municipales puis validé par la Commission Européenne dans le cadre de son appel à projet 2008« Acteurs Non Etatiques et Autorités Locales »,
Il a été lancé officiellement à Thiès par M. le Maire de Cergy et son homologue thiessois le 19 octobre 2009 à l’Hôtel de ville de Thiès, en présence des représentants de l’Ambassade de France à Dakar, de la Délégation de la Commission Européenne au Sénégal, et des autorités locales, régionales et nationales (Président du Conseil Régional, Préfet de la région de Dakar, Direction de la coopération décentralisée du Sénégal …).
Objectif du partenariat
Il s’agit d’élaborer et de mettre en œuvre un programme concerté et innovant de coopération décentralisée en faveur du Développement socio-économique urbain de Thiès dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le Développement sur la ville de Thiès et des objectifs sociaux sur la Villes de Cergy . Le programme s’articulera autour des objectifs finaux suivants :·

- Renforcer les capacités institutionnelles et techniques de la ville de Thiès en matière de développement urbain (social, économique et environnemental) dans un partenariat stratégique institutionnalisé, reconnaissant et garantissant ainsi l’autonomie et la légitimité des différents acteurs, en particulier celles des acteurs de la société civile (ANE) ;

·Renforcer les capacités individuelles (ressources humaines : permanents / élus), organisationnelles et institutionnelles des Acteurs Non Étatiques de la société civile (appui spécifique aux Organisations Communautaires de Base, de jeunes et des femmes) de Thiès dans leurs capacités d’intervention afin de mieux répondre aux exigences d’un développement participatif en milieu urbain et dans leur positionnement dans la concertation et les processus de prise de décision avec l’autorité locale pour co-construire le territoire ;

· Consolider la participation effective de la population – particulièrement celle des jeunes et des femmes – au processus de développement local pour améliorer l’exercice d’une citoyenneté active et participative, en valorisant les initiatives à différents niveaux du territoire, tout en assurant leur cohérence ;

· Mettre en œuvre des modalités d’actions innovantes d’insertion sociale et professionnelle des jeunes et des femmes à travers des activités génératrices de revenus par l’accompagnement (technique et financier) et la formation qualifiante et/ou professionnelle ;

· Co-développer les deux territoires (Cergy et Thiès) par la mobilisation et la participation des jeunes et les organisations issues des migrations ainsi que de la diaspora sénégalaise résidant à Cergy dans la mise en œuvre du programme ;

· Mettre en réseau l’ensemble les différents acteurs (associations, autorités locales, centres et instituts de formation, universités et secteur privé...) et les bénéficiaires directs des villes de Cergy et de Thiès dans un premier temps puis en relation avec ceux issus d’autres villes ayant des accords de coopération avec la ville de Thiès ou des partenariats en construction ;

· Capitaliser, mutualiser, communiquer et transférer la démarche, la méthodologie et l’expérience aux collectivités environnantes de Thiès et particulièrement à celle du Plateau de Thiès (16 collectivités locales concernées).
Description détaillée du partenariat
Ce programme est basé sur une méthodologie participative de recherche-action-formation, et repose sur les axes suivants :

· Construction participative des outils (concertation, pilotage, gestion et évaluation)

o Réunions et ateliers préparatoires : information, sensibilisation et mobilisation
o Construction des cadres de concertation, des instruments et de la méthodologie
o Mise en place des organes et outils de gestion, de suivi et d’évaluation

· B- Renforcement des compétences des élus locaux, des cadres municipaux et des acteurs du développement local

o Etablissement d’un diagnostic participatif, d’une cartographie des Associations Non Etatiques (ANE), de 9 études de profils ( pauvreté, femmes, urbanisme, patrimoine et environnement, Culture, acteurs institutionnels et mouvement associatif de jeunesse, Développement économique et insertion par des activités génératrices de revenus, santé,…)
o Stages d’immersions et échanges interculturels de pratiques professionnelles (15 élus, 15 cadres municipaux, 15 responsables des ANE) de Cergy et de Thiès
o Modules de formations (élus, cadres municipaux et responsables des ANE de Thiès)
o Appui à l’élaboration d’un plan stratégique de développement de Thiès et de politiques locales sectorielles
o Echanges et formations universitaires et techniques

· C- Participation des jeunes et des femmes au développement local et au codéveloppement

o Réalisation de 40 rôniers à palabre sur la problématique de la participation des jeunes au développement local à Thiès (forum local / participation des jeunes au débat public et à la vie de la Cité).
o Réalisation de 9 chantiers d’insertion professionnelle et de solidarité internationale
o Appui à la création d’une Maison des jeunes citoyens et de la vie associative
o Appui à la création d’une maison des femmes et de la vie associative
o Programme de 8 échanges interculturels de pratiques professionnelles des acteurs en charge de la jeunesse de Thiès, Cergy et Bamako au Mali.

· D- Lutte contre la fracture numérique

o Accompagnement de la ville de Thiès dans la structuration de sa politique de développement d’une E-gouvernance
o Sensibilisation, initiation des populations et formation aux NTICs au sein des écoles, collèges et ANE
o Soutien à la mise en place de 5 points d’Espaces Publics d’Accès à Internet
o Appui à la création de 10 micro-entreprises dans le secteur des NTICs (femmes et jeunes).

· E- Mutualisation, capitalisation, publications, mise en réseau

o Production et diffusion de rapports intermédiaires et principaux
o Création et animation du site Internet dédié au programme
o Bulletins électroniques d’information
o Publications issues de la connaissance du milieu
o Séminaires de capitalisation et de mutualisation
o Ateliers d’échanges et de restitution
o Mise en place d’un centre de ressource dédié au développement local communautaire à Thiès.
o Participation aux différentes rencontres nationales et internationales
o Conférences, colloques à Cergy et à Thiès
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Enda Sahel et Afrique de l'Ouest
Maître(s) d'ouvrage
Ville de Cergy (maître d'ouvrage), ville de Thiès (maître d'ouvrage délégué)
Bénéficiaire(s)
o La municipalité de Thiès : 15 élus/ 15 cadres / 120 agents municipaux bénéficiant directement ou indirectement des activités du programme. o Les Acteurs Non Etatiques de la société civile de Thiès: Les élus, les salariés et volontaires de 30 ANE ayant bénéficiés du renforcement des capacités ; l’ensemble des ANE (environs 300) impliquées dans le programme (sensibilisation, information, concertation ...) ou ayant bénéficié d’un appui ponctuel du programme : Environ 120 élus associatifs soit 4 élus par structure/ 120 permanents ou volontaires soit 4 par ANE / 6000 adhérents ou usagers de 300 ANE de la ville soit environ 20 participants par structure. Ses prévisions seront affinées durant l’année 1 du programme. Leur effectif et profil seront ajustés en fonction des diagnostics et de la Cartographie de ANE de Thiès,o L’ensemble de la population de Thiès et des communes rurales limitrophes : Une priorité est donnée aux bénéficiaires finaux suivants : 1500 jeunes Thièssois au travers des activités de association de base de jeunesse / 1500 femmes (notamment celle travaillant dans le secteur informel) au travers des activités de leurs structures et groupements féminin. Ses prévisions seront affinées durant l’année 1 du programme. Leur effectif et profil seront ajustés en fonction des profils de Thiès, diagnostics et de la résultat de la Cartographie de ANE. Le principe de réciprocité guide ce programme, pour lequel des impacts locaux sont attendus aussi bien à Thiès qu’à Cergy. Ainsi, il convient de designer également les bénéficiaires cergyssois suivants : o La jeunesse cergyssoise et caennaise, et notamment une centaine de jeunes dits « en difficulté » qui, à travers la réalisation de 9 chantiers d’insertion et de solidarité internationale, bénéficiera d’un dispositif efficace d’insertion sociale et professionnelle (bilan de compétences individualisé, formation technique et éducation au développement, terrain d‘application à Thiès, restitution, valorisation de l’expérience et accompagnement vers l’emploi) ; o La Municipalité de Cergy o Les associations cergyssoises réunies et fédérées à l’occasion de la mise en place d’activités du programme o Les acteurs socioprofessionnels de la jeunesse (éducation, handicap, sport,…), qui bénéficieront d’échanges de pratiques professionnelles avec leurs homologues thièssois.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Thiès Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Thiès SAMOURA Abdourahmane samourabdou@gmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Cergy commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
Association Solidarité Cergy-Thiès, Université de Cergy-Pontoise
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Mairie de Thiès, Association Solidarité Thiès-Cergy, Enda Sahel et Afrique de l'Ouest, Université de Thiès


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Cergy 150000 0 2009
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 445000 2010
Com.Europ, coll. et inst. partenaires, mécénat 1148241 2009
Autre 0 2009




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013