Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ouagadougou"

Correspondant coopération décentralisée
Marion ANVROIN
Courriel : marion.anvroin[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BARBOT
Courriel : laurent.barbot[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Deuxième programme de développement local de Kampti
Année de première signature de la convention
2008
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Attractivité des territoires
Sous-sous-thématique d'intervention
Pôles de compétitivité, clusters, filières

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2008
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
La commune et le comité de jumelage de Fosses entretiennent depuis 1999 des liens de solidarité avec le département, la municipalité (élue en avril 2006) et le comité de jumelage de Kampti au Burkina Faso. Ces relations ont donné lieu à l’élaboration d’un projet de coopération qui s’est concrétisé en 2004 par la signature d’un plan de développement local (2004 – 2006), prolongé d’un an (jusqu’à fin 2007).
Ce projet a fait l'objet d'une contribution financière du Ministère des Affaires Etrangères français, ainsi que de la ville et des comités de jumelage de Fosses et de Kampti pour un montant total de 280 000 €.

L’objectif global était d’accompagner les populations dans une dynamique d’auto développement visant à l’amélioration de leurs conditions de vie en cohérence avec la politique de décentralisation en cours au Burkina Faso.

Sa mise en œuvre a été conduite par l’Association Française des Volontaires pour le Progrès (AFVP) puis le Cabinet René Poda qui ont installé sur place depuis 2004 une Equipe d’Appui Conseil opérationnelle composée de 3 personnes qui assurent également la gestion administrative et financière du projet. Plusieurs projets ont ainsi pu être développés dans le domaine de l’éducation, de l’agriculture, de l’élevage et des activités génératrices de revenus pour les femmes.
Le succès de cette première expérience a conduit les partenaires du jumelage à s’investir dans la définition d’une seconde convention de trois ans, afin de renforcer le travail engagé.
Fin décembre 2007, le Comité d’Orientation (constitué de l’ensemble des acteurs du PDL que sont les mairies et les comités de jumelage des deux communes) a défini de manière concertée les objectifs et le contenu de ce deuxième PDL (2008-2010) autour des orientations suivantes :
- initiation d’un programme d’appui institutionnel à la mairie de Kampti
- poursuite de l’appui au domaine de l’agriculture
- poursuite de l’appui au domaine de l’élevage
- poursuite de l’appui aux activités génératrices de revenus pour les femmes
- initiation d’un programme dans le domaine de la santé
Une nouvelle convention de trois ans a alors été conclue entre les quatre partenaires et une demande de financement pour la première année (2008) adressée au Ministère des Affaires étrangères mi- décembre 2007.
Le financement par le ministère de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire a été confirmé en Avril 2008 et les activités de cette première année ont été lancées dès juin par l’Equipe d’Appui Conseil.
Début janvier 2009, un bilan opérationnel et financier a été réalisé. Il était destiné :
- à identifier les activités menées de juin à décembre 2008,
- à définir les correctifs éventuels à apporter ainsi que les actions restant à mener jusqu’à fin Mai 2009 dans le cadre du budget alloué pour chacun des domaines
- et à dégager les perspectives pour l’année à venir afin de préparer le présent projet.
Historique
La commune et le comité de jumelage de Fosses entretiennent depuis 1999 des liens de solidarité avec le département, la municipalité (élue en avril 2006) et le comité de jumelage de Kampti au Burkina Faso. Ces relations ont donné lieu à l’élaboration d’un projet de coopération qui s’est concrétisé en 2004 par la signature d’un plan de développement local (2004 – 2006), prolongé d’un an (jusqu’à fin 2007).
Ce projet a fait l'objet d'une contribution financière du Ministère des Affaires Etrangères français, ainsi que de la ville et des comités de jumelage de Fosses et de Kampti pour un montant total de 280 000 €.

L’objectif global était d’accompagner les populations dans une dynamique d’auto développement visant à l’amélioration de leurs conditions de vie en cohérence avec la politique de décentralisation en cours au Burkina Faso.

Sa mise en œuvre a été conduite par l’Association Française des Volontaires pour le Progrès (AFVP) puis le Cabinet René Poda qui ont installé sur place depuis 2004 une Equipe d’Appui Conseil opérationnelle composée de 3 personnes qui assurent également la gestion administrative et financière du projet. Plusieurs projets ont ainsi pu être développés dans le domaine de l’éducation, de l’agriculture, de l’élevage et des activités génératrices de revenus pour les femmes.
Le succès de cette première expérience a conduit les partenaires du jumelage à s’investir dans la définition d’une seconde convention de trois ans, afin de renforcer le travail engagé.
Fin décembre 2007, le Comité d’Orientation (constitué de l’ensemble des acteurs du PDL que sont les mairies et les comités de jumelage des deux communes) a défini de manière concertée les objectifs et le contenu de ce deuxième PDL (2008-2010) autour des orientations suivantes :
- initiation d’un programme d’appui institutionnel à la mairie de Kampti
- poursuite de l’appui au domaine de l’agriculture
- poursuite de l’appui au domaine de l’élevage
- poursuite de l’appui aux activités génératrices de revenus pour les femmes
- initiation d’un programme dans le domaine de la santé
Une nouvelle convention de trois ans a alors été conclue entre les quatre partenaires et une demande de financement pour la première année (2008) adressée au Ministère des Affaires étrangères mi- décembre 2007.
Le financement par le ministère de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire a été confirmé en Avril 2008 et les activités de cette première année ont été lancées dès juin par l’Equipe d’Appui Conseil.
Début janvier 2009, un bilan opérationnel et financier a été réalisé. Il était destiné :
- à identifier les activités menées de juin à décembre 2008,
- à définir les correctifs éventuels à apporter ainsi que les actions restant à mener jusqu’à fin Mai 2009 dans le cadre du budget alloué pour chacun des domaines
- et à dégager les perspectives pour l’année à venir afin de préparer le présent projet.
Objectif du partenariat
Elle reste celle définie l’année dernière au démarrage de ce deuxième plan. Elle est rappelée ci après :

Créer les conditions d’un développement durable :
 en accompagnant les populations dans la construction et la mise en œuvre de projets économiques et sociaux,
 en renforçant les capacités de la commune à assurer son rôle.

L’objectif de développement durable énoncé ci-dessus s’inscrit dans une démarche qui privilégie l’autonomisation progressive des acteurs du territoire, tant du point de vue des populations que des acteurs locaux (commune et comité local de jumelage de Kampti), vis-à-vis du PDL. Dans cette optique, le programme de développement local privilégie d’une part, le renforcement des compétences des différents acteurs et, d’autre part, en matière de développement économique et social, les actions levier visant à soutenir le démarrage d’activités, puis leur pérennisation et développement. L’enjeu sur ce dernier point est d’apporter des aides au démarrage, pour faciliter l’activation de ressources propres et dans un second temps, le recours à l’autofinancement ou à d’autres sources de financement.

Du point de vue environnemental, l’évolution climatique conduit à une augmentation des risques pour les populations et à une réduction des ressources naturelles liées à la dégradation du couvert végétal. La préservation de l’environnement est donc un enjeu incontournable pour le développement durable du territoire.

L’implication et la formation des femmes sont un point d’appui déterminant dans la promotion des populations. Par conséquent, l’approche de genre est un axe transversal du programme.

Enfin, la commune est par essence une institution composée de représentants démocratiquement élus. C’est de cette élection que les membres de la municipalité tirent leur légitimité. Dans ce contexte, promouvoir une approche participative et la promotion des populations locales ne saurait se concevoir sans qu’y soient associés les représentants élus de l’institution communale, dans l’optique d’un renforcement de leurs capacités à assumer leur fonction de représentation et leur responsabilité en matière de développement durable du territoire.
Description détaillée du partenariat
Le présent projet est bâti autour des cinq orientations définies en décembre 2007 par le Comité d’Orientation chargé de définir les contours de la nouvelle convention triennal de coopération entre les villes de Kampti et de Fosses et rappelées ci-après :
- initiation d’un programme d’appui institutionnel à la mairie de Kampti
- poursuite de l’appui au domaine de l’agriculture
- poursuite de l’appui au domaine de l’élevage
- poursuite de l’appui aux activités génératrices de revenus des femmes
- initiation d’un programme dans le domaine de la santé.
Les actions recensées ont été préparées à partir des perspectives dégagées dans le bilan opérationnel et financier réalisé en janvier 2009.
Le montant total du projet est estimé à 320 000 €

- Projet d’appui au renforcement des capacités techniques de la commune de Kampti
Objectif de l’action : Renforcer les capacités techniques de la commune à assurer son rôle, à travers :
- Le renforcement des capacités de l’équipe municipale en matière de maitrise d’ouvrage
- La mise en place d’un service d’état civil efficace
- L’accompagnement de la mise en œuvre du Plan Communal de l’Eau et Assainissement
- Le soutien à la commune dans la mise en œuvre de projets initiés par des partenaires extérieurs

Description sommaire : Suite à l’érection du département de Kampti en commune rurale en mai 2006, l’Equipe Appui Conseil du PDL a réalisé une étude en 2007 qui a permis de constater les faibles compétences de la commune en matière d’administration et de développement territorial. Le renforcement des capacités techniques a donc été déterminé comme une priorité dans le cadre de la seconde convention du PDL. Les principales préoccupations identifiées au niveau de la commune ont conduit à initier en 2008 quatre volets d’activités que sont :
 L’appui à l’élaboration d’une stratégie de communication
 Le renforcement des capacités et l’accompagnement dans le montage de projet
 L’appui au service d’état civil
 L’appui à la mise en œuvre des activités proposées par d’autres partenaires

L’année 2009 doit permettre de poursuivre l’objectif de renforcement des capacités amorcé en 2008 notamment au niveau de la maitrise d’ouvrage et de l’état civil. A partir de 2009, le PDL souhaite également s’engager dans le domaine de l’eau et de l’assainissement auprès d’autres partenaires au développement de la commune. En effet, dans le contexte actuel et suite à l’élaboration d’un PCD-APEA grâce au Programme Eau et Assainissement de la coopération allemande, le PDL désire répondre en particulier à l’émergence des besoins en termes de structuration et de capacités des comités de gestion des points d’eau (notamment en cohérence avec l’action X du PDL).
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Cabinet René Poda
Maître(s) d'ouvrage
Fosses
Bénéficiaire(s)
Les bénéficiaires des actions relatives au développement économique de Kampti (agriculture, élevage et activités génératrices de revenus des femmes) sont les agriculteurs et les personnes non qualifiées ou travaillant dans le secteur informel, en particulier les femmes. Plus précisément, depuis 2005 le PDL intervient dans quinze villages de la commune de Kampti. Pourtant, la commune de Kampti compte 120 villages. L’objectif du PDL n’étant pas de constituer un appui permanent mais un soutien ponctuel permettant l’émergence de conditions favorables au développement économique de la population, il est fondamental d’envisager aujourd’hui l’évolution de son aire d’intervention. La poursuite de cette démarche ne doit cependant pas amener à anéantir le travail réalisé durant les cinq années d’existence. Les compétences et les méthodes de travail qui ont été peu à peu acquises, doivent servir de base pour la suite. Il est donc proposé de maintenir la zone d’intervention actuelle et d’ajouter cinq nouveaux villages chaque année, soit un total de dix villages d’ici la fin de la seconde convention (2008-2010). La répartition des financements liés aux microprojets se fera au cours des trois années, de manière dégressive pour les villages ayant bénéficié du premier PDL et de manière progressive pour les nouveaux villages ciblés. Pour les actions d’appui institutionnel et de santé, le PDL intervient de manière plus large et couvre l’ensemble du territoire de la commune de Kampti. Les bénéficiaires des différentes activités proposées sont divers : - La municipalité de Kampti - Les comités de gestion des points d’eau - Les femmes et les jeunes (sensibilisation santé)

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
MAIRIE DE KAMPTI Burkina Faso commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
MAIRIE DE KAMPTI KAMBOU Alexis

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Fosses commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
Comité de jumelage de Fosses
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
MAIRIE DE KAMPTI


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Fosses 46000 0 2008
Comité de jumelage de Fosses, MAIRIE DE KAMPTI 5000 2008
Autre 51857 0 2008




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013