Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Lomé"

Correspondant coopération décentralisée
Antoine BOUDOU
Courriel : antoine.boudou[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Gilles GANIVET
Courriel : gilles.ganivet[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL EN ZONE RURALE
Année de première signature de la convention
1995
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Agriculture et développement rural
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
1995
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2016
Contexte
Akparé est une localité purement rurale de la préfecture de l’Ogou, elle compte 70 000 habitants et est située entre Atakpamé et le barrage de Nangbéto. Elle compte 20 écoles primaires, 3 CEG, 4 écoles d’initiative locale, + d’une centaine d’artisans, le reste de la population relevant de l’agriculture.
Il n’existe pas de lieu fixe pour la formation, les recyclages, les examens, les réunions des divers corps de métiers, la rencontre de la population « en général » pour des activités éducatives. ]
Historique
[Un ancien bâtiment, lieu de formation est tombé en désuétude au centre bourg d’Akparé, la structure « maison familiale, n’assurant plus l’emploi de professeurs depuis de nombreuses années ». D’où l’idée de réhabiliter ce lieu pour qu’il devienne à nouveau lieu de formation et d’information des diverses populations.
Objectif du partenariat
[L’Objectif principal est bien la formation des personnes pour un meilleur développement du canton et une prise en charge du devenir du secteur d’AKPARE par les habitants eux-mêmes, afin qu’à terme la COTOBA se retire. Divers chantiers réalisés depuis 1991 visaient en priorité la formation des jeunes et des adultes (construction de 850 tables-bancs pour les enfants des écoles, achat de livres scolaires et de littérature africaine, etc).
Donc, réhabilitation du bâtiment afin :
- de former le plus rapidement possible des personnes capables de répondre aux besoins de la population dans le secteur agricole et artisanal ;
- créer dans ce lieu un pôle culturel source d’éducation et de citoyenneté pour les diverses catégories de la population.]
Description détaillée du partenariat
[Aménager un centre social dans un bâtiment délabré, pour servir de :
- centre de formation, de recyclage, d’examen pour les jeunes et les adultes (agriculteurs et artisans)
- centre social pour les réunions des diverses catégories de la population :
• agriculteurs pour les réunions professionnelles,
• artisans pour des besoins professionnels
• jeunes et adultes pour divers examens professionnels
• jeunes – adultes – hommes – femmes, pour devenir un lieu d’INFORMATION et de SENSIBILISATION de la population dans divers domaines pour le développement du canton d’AKPARE tels que : projection de films et de cassettes à caractère éducatif ayant trait :
- aux techniques culturales respectueuses de l’environnement et pouvant améliorer la productivité des récoltes,
- aux techniques d’entraide et de création d’entreprises pour les artisans
- aux techniques pour constituer des caisses de micro-crédits dans divers domaines d’activité
- à des thèmes plus généraux tels que : la santé, le respect de l’environnement, etc.


- [Aménagement d’un centre social en zone rurale.]
Objectif de l’action : Réhabiliter un ancien centre de formation tombé en désuétude en centre de formation professionnelle et en centre socio-culturel, pour que les jeunes et la population active d’Akparé, prennent en main leur devenir et deviennent performants pour nourrir leurs familles et pour répondre aux divers besoins en matière socio-économiques.
Créer un pôle culturel pour les populations environnantes].


Description sommaire : [Réhabilitation physique du bâtiment (sol, murs, toitures, portes, fenêtres) ]
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
COTOBA - AKPARE
Maître(s) d'ouvrage
COTOBA
Bénéficiaire(s)
Les agriculteurs, les apprentis, les maîtres et maîtresses de métier, la population en général pour l’aspect culturel.]

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
COTOBA - AKPARE Togo commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
COTOBA - AKPARE OBOSSOU Yaovi cotoba_asso@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Communauté de communes du Val de Boutonne commun.ico.loupe.alter



Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 1995
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 1996
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 1997
Communauté de communes du Val de Boutonne 7894 0 1995
Autre 3385 0 1995




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013